AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BLUE OYSTER CULT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

avatar

Masculin Messages : 3129
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: BLUE OYSTER CULT   Dim 3 Mai - 15:57

Blue Öyster Cult




Blue Öyster Cult est un groupe de rock américain, dont le style oscille entre le hard rock, le heavy metal et le rock psychédélique.

Avant de s'appeler le Blue Öyster Cult, le groupe change de nom à de nombreuses reprises. Il se forme en 1967 à Long Island sous l'impulsion de deux journalistes de rock, Sandy Pearlman et Richard Meltzer, membres du groupe de rock psychédélique The Cows, créé trois ans plus tôt.
Le groupe tourne de plus en plus, assurant les premières parties de Muddy Waters et du Grateful Dead, mais il manque un chanteur... Les Braunstein rejoint alors le groupe. Impressionné par le chanteur, le président d'Elektra Records les remarque lors d'un concert et les signe instantanément.

Début 1969, le groupe baptisé alors Soft White Underbelly entre en studio afin d'enregistrer son premier album pour Elektra, mais des divergences opposent Les Braunstein aux autres membres du groupe : il les quitte alors que l'album est presque terminé. Elektra, contrarié par le départ du chanteur sur lequel tout avait été misé, auditionne alors Eric Bloom, et décide de terminer la production de l'album avec lui.

Avec le départ de Braunstein et l'arrivée d'Eric Bloom, le groupe change à nouveau de nom et devient Stalk Forrest Group.
Après quelques concerts, Elektra décide de rompre leur contrat ; Andy Winters quitte alors le groupe, il est remplacé à la basse par Joe Bouchard, le frère d'Albert qui est déjà à la batterie. En 1970 le groupe livre un grand concert en plein air qui éveille la curiosité de la maison de disques Columbia : un nouveau contrat est signé. Ils décident de trouver un nouveau nom au groupe : Blue Öyster Cult.

Ils deviennent un groupe à succès durant cette décennie, notamment grâce au titre (Don't fear) The Reaper en 1976. Sous l'impulsion de leurs mentors et producteurs des débuts, Sandy Pearlman et Murray Krugman, ils cultivent une esthétique sombre et un certain ésotérisme hermétique qu'évoque leur logo (le Cronos inspiré du symbole astrologique de Saturne. La musique du groupe est très influencée par Black Sabbath, MC5, les Stooges, et Steppenwolf, selon les propres dires du chanteur Eric Bloom et du guitariste Donald Roeser. L'influence de Black Sabbath est perceptible dans des morceaux comme Cities on flame with rock and roll, ou Godzilla. Celle de MC5 et des Stooges dans Hot rails to hell, figurant sur l'album Tyranny and mutation. Et enfin celle de Steppenwolf dans des morceaux comme The Red and the black, Career of evil ou Subhuman (Blue Öyster Cult reprendra d'ailleurs Born to Be Wild, la célèbre chanson de Steppenwolf).

Après la parution de l'album Secret Treaties (1974) dont la pochette illustre un Messerschmitt 2625, le groupe est accusé de véhiculer dans certaines de ses chansons, et plus largement dans toute l'imagerie développée autour de lui par ses mentors et producteurs Pearlman et Krugman, des références à certaines idéologies considérées comme extrêmes, comme le nazisme, mais aussi à des courants philosophiques polémiques (l'on parla de Nietzsche pour le titre Subhuman). Tout cela n'était qu'une rumeur journalistique fondée sur une interprétation hâtive de textes sortis de leur contexte, il est vrai parfois tendancieux parce qu'assez abscons. Le groupe doit se justifier dans la presse, et rappeler à tout le monde que cette accusation est ridicule, la plupart d'entre eux étant juifs, et que tout cela n'était que du Rock'n'Roll. Cette image les poursuit quand même jusqu'après la sortie du double live On Your Feet or on Your Knees en 1975, dont, à la pochette ambigüe et au titre de l'album qui renforce sur le côté obscur, manipulateur et fascinant.

Par la suite, les frêres Bouchard quitteront l'un après l'autre le groupe au début des 80's. Le BÖC continuera de sortir des albums studio, malheureusement beaucoup moins inspirés (à l'exception d'Imaginos), le dernier datant de 2001.


Collaborateurs du BÖC :

La chanteuse Patti Smith, qui fut un temps la compagne du claviériste/guitariste Allen Lanier, a coécrit six morceaux avec BÖC.
Michael Moorcock, le célèbre écrivain de fantasy a écrit les paroles de trois chansons, dont :
- The Great Sun Jester (album Mirrors, 1979) ;
- Black Blade (album Cultösaurus Erectus, 1980) — la « lame noire » alias Stormbringer, l'épée-démon d'Elric de Melniboné,
- Veteran of the Psychic Wars (album Fire Of Unknown Origin, 1981) ; cette chanson fait également partie de la bande originale du film Métal Hurlant.




Le Cronos du BÖC


discographie sélective avec les membres d'origine :

Blue Öyster Cult - Mai 1972
Tyranny & Mutation - mars 1973
Secret Treaties - avril 1974
Agents of Fortune - juin 1976
Spectres - novembre 1977
Mirrors - juillet 1979
Cultösaurus Erectus - juillet 1980
Fire Of Unknown Origin - juillet 1981




Mon avis :

Les 4 premiers albums du BÖC sont des classiques du groupe et quasiment sans fausse notes. Agents of Fortune est l'album presque parfait qui contient leur plus gros tube, (Don't fear) The Reaper , et le dévastateur E.T.I.
Spectres et Mirrors m'ont beaucoup moins convaincu.
Avec Cultösaurus Erectus en 1980, le BÖC a un nouveau producteur : Martin Birch. Celui-ci est connu pour ses travaux avec Deep Purple, Fleetwood Mac, Black Sabbath ou Iron Maiden. Le ton change et l'album est plus métalleux du groupe, c'est l'un de mes trois albums préférés du BÖC, avec Agents of Fortune, et l'album suivant,Fire of Unknown Origin. Encore produit par Birch, cet album contenait des chansons composées pour la BOF du film Metal Hurlant. Au final, elles n'en firent pas partie, à l'exception de Veteran of the Psychic Wars, qui n'avait ironiquement pas été composée pour le film. L'esprit Metal Hurlant règne aussi sur la magnifique pochette d'album par Greg Scott: une peinture SF proche de l'école de Moebius, intrigante et mystérieuse. Du coup, cet album est un peu l'emblème musical de Metal Hurlant, ce qui me le fait aimer davantage.
Au final, avecAgents of Fortune, Cultösaurus Erectus , et Fire of Unknown Origin, le BÖC livre d'après moi 3 excellents albums où quasiment rien n'est à jeter.

intégrale des 3 albums en question :



_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216


Dernière édition par VIC le Dim 3 Mai - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2868
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: BLUE OYSTER CULT   Dim 3 Mai - 18:29

Je pensais justement ces prochains jours à ouvrir un topic sur ce très bon groupe.

Pour ma part c'est surtout à partir du célèbre Agents of Fortune que j'ai apprécié le groupe, un album solide de bout en bout, rien à jeter que du bon. Par la suite c'est plus inégal, mais j'apprécie beaucoup Spectre. Mais mon opus préféré du groupe reste Fire Of Unknown Origin, le sommet artistique et mélodique du groupe, un sommet du genre, avec des perles en veux tu en voilà, un album majeur.
Même si tout n'est pas parfait par la suite on retrouve des morceaux sympathiques sur The Revölution By Night , Club Ninja est sans doute l'album le moins réussi du groupe, mais les amoureux des 80's apprécieront quelques morceaux dessus. Enfin Imaginos est un album à part, une sorte d'ovni, un album concept et sans doute le plus "heavy" du groupe. Un opus que j'aime beaucoup.
Le culte de l'huitre bleu est l'un des meilleurs groupes du genre, et j'apprécie plus particulièrement quand c'est Donald Brian "Buck Dharma" Roeser qui chante. Une référence ce groupe.


















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3129
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: BLUE OYSTER CULT   Dim 3 Mai - 19:11

Warlock a écrit:
...Mais mon opus préféré du groupe reste Fire Of Unknown Origin, le sommet artistique et mélodique du groupe, un sommet du genre, avec des perles en veux tu en voilà, un album majeur.
C'est aussi mon album préféré, malgré le son moins heavy, l'absence de tubes comme The Reaper ou ETI, et la présence de synthé avec un son un peu plus 80's. Mais justement, les synthés ne sont pas très envahissants, ils apportent juste la bonne dose sans prendre le dessus. Si je l'apprécie autant, c'est d'une part, outre la qualité des morceaux et l'homogénéité de la galette, parce que c'est un concept album. On sent que ça raconte une histoire, il y a un lien autour du fantastique. Et de Metal Hurlant : cet album incarne pour moi l'esprit libre et créatif de la BD, SF, fantasy, à l'image de sa pochette. Il a une atmosphère particulière, et contient plusieurs passages planants. Il transporte ailleurs, tout simplement.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2868
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: BLUE OYSTER CULT   Dim 3 Mai - 22:39

Sur Fire of Unknown Origin on a quand même eu deux "tubes" si on peut dire. Burnin' for You qui est sans doute le morceau le plus connu du groupe après The Reaper, ainsi que Veteran of the Psychic Wars, deux morceaux marquants de la disco des huitres bleues. Oui c'est un album complet, homogène, avec une histoire, du top.

L'opus Imaginos sorti en 88, raconte aussi une histoire, avec un concept, et des morceaux efficaces. Mais plus dans un genre hard/heavy 80's. L'album raconte l'histoire d'un agent (Imaginos) aux apparences changeantes, envoyé sur terre par les habitants d'un monde parallèle (The Invisibles Ones), qui en modifiant le cours de l'histoire éprouvent la capacité des hommes face au mal et au chaos. C'est mon troisième album préféré du groupe après Fire of Unknown Origin et Agents of fortune.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1135
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: BLUE OYSTER CULT   Lun 4 Mai - 10:01

Je vous avais déjà dit que c'était un de mes groupe préférés ? Non ?

Alors c'est simple, objectivement, tous les albums sont excellents. Tous ? Bah, fff, d'accord, le Mirrors est un peu moins excellent que les autres, et l'enregistrement concert Some Enchanted Evening est un peu redondant, et le Long Days Night,  s'il permet d'entendre les compos récentes, est quand même en dessous de l'Extraterrestrial Live (ETL) qui est le summum de tous ce qui a pu être fait en terme de concert rock.

En toute objectivité.

Il manque quand même, dans la discographie, la participation à la BOF Bad Channels. Ils n'y signent que deux titres, mais ils sont excellents. Je n'ai pas vu le film, mais ça a l'air d'être un gros nanard racontant l'histoire d'extraterrestres piratant la radio locale pour capturer des femmes.


Le seul vrai point noir,  c'est qu'ils n'ont pas joué Astronomy, qui est quand même une des balades ultimes du hard rock, se hissant aux côtés de Stairway to Heaven, lors de l'unique concert auquel j'ai assisté, alors que la place m'avait quand même coûté 80 EUR Evil or Very Mad


Dernière édition par cdang le Mer 6 Mai - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3129
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: BLUE OYSTER CULT   Lun 4 Mai - 11:11

cdang a écrit:
Je vous avais déjà dit que c'était un de mes groupe préférés ? Non ?
Il me semble avoir raté cette info. On aurait du te laisser ouvrir le sujet alors...


cdang a écrit:

Il manque quand même, dans la discographie, la participation à la BOF Bad Channels. Ils n'y signent que deux titres, mais ils sont excellents. Je n'ai pas vu le film, mais ça a l'air d'être un gros nanard racontant l'histoire d'extraterrestres piratant la radio locale pour capturer des femmes.

Jamais entendu parler du film ni de sa BOF. Voici donc les 2 morceaux en question :





Et voici la bande annonce du film (par ailleurs visible sur Youtube) :



_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2868
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: BLUE OYSTER CULT   Lun 4 Mai - 18:54

A noter que le guitariste et parfois chanteur du groupe Buck Dharma a sorti son unique album solo Flat out en 82. C'est un opus dans la lignée des albums des huitres bleues, savant mélange de Rock et de Rock mélodique. On reconnait bien le style de Dharma, et son timbre de voix. Un album efficace et entrainant, du bon Rock mélodique 80's.
Avec un morceau d'anthologie l'instrumental Anwar's theme, à la rythmique incroyable.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1135
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: BLUE OYSTER CULT   Mer 6 Mai - 12:38

Allez, pour les coupes de cheveux, les effets de scène (énooooormes), et aussi (et surtout) pour le morceau.

http://www.dailymotion.com/video/x5n83m_blue-oyster-cult-godzilla_music

et 20 ans plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BLUE OYSTER CULT   

Revenir en haut Aller en bas
 
BLUE OYSTER CULT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLUE OYSTER CULT
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Blue max
» 03. Pink or blue, there the moment to know

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Musique rock-
Sauter vers: