AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 THE EAGLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4199
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: THE EAGLES   Jeu 9 Avr - 23:46


Un groupe emblématique du rock californien. Issu de la même mouvance que Jackson Browne et Warren Zevon, où se mèlent des influences Country et Bluegrass. Il est né a Los Angeles en 1971 sous la houlette de Glenn Frey (guitare, piano et chant).

Leur premier album sort en 1972 et connait un très grand succès, notamment grâce au titre "Take It Easy" :


Un second album, Desperado, sort l’année suivante. Puis, en 1974, les Eagles enrôlent un nouveau guitariste, Don Felder. Le groupe va alors enregistrer un troisième album, On the Border, qui aura un tel succès à lui seul qu’il va faire connaître le groupe de part et d’autre de l’Atlantique.

L’année suivante (1975) paraît leur quatrième album, One of These Nights, avec comme titre phare "Lyin’ Eyes" :


Enfin, en 1976, sort le mythique "Hotel California", titre le plus connu des Eagles :


Trois ans plus tard, ils enregistreront un sixième album que l'on croit être le dernier, The Long Run. Il sera pourtant suivi d’un double live, sorti alors que le groupe était officiellement séparé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
cdang

avatar

Masculin Messages : 1037
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 10 Avr - 9:56

Bien évidemment, je ne connais que l'album Hotel California. Si le morceau-titre est fabuleux, le reste est très très bien aussi, je pense notamment au morceau Life in the Fast Lane.

C'est marrant, Don Felder, j'avais pas capté qu'il était de la partie. Je connais ce qu'il a fait pour le film Metal Hurlant (1981) : Heavy Metal (Takin' a Ride) et All of You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 10 Avr - 16:39

Pour moi, les Eagles, c'est le-effectivement-fabuleux Hotel California. J'aime beaucoup New kid in town également. Après, je reconnais que je connais beaucoup moins, sinon pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 10 Avr - 19:53

Un groupe emblématique en effet.

Cela étant je préfère les morceaux des membres du groupe en solo. Que ce soit ceux de Don Henley, Don Felder, Glenn Frey et de Timothy B. Schmit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 10 Avr - 22:56

Je suis sûr qu'on avait parlé des Eagles ailleurs sur le forum...
Hotel California est un titre incontournable mais loin d'être le meilleur album.
Il y a de très bons titres tout au long de leur discographie.
Mention particulière à Desperado, un album concept country assez sympa, si on arrive à rentrer dans son ambiance.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Jeu 7 Mai - 23:36

Les principaux membres du groupe ont connus en solo des succès en dehors du groupe. Pour certains mêmes une belle carrière solo, comme Don Henley et Glenn Frey. Restant dans la veine californienne et mélodique, et parfois de l'autre coté des USA. Certains morceaux sont mêmes devenus des classiques des 80's, comme le Heat is on de Glenn Frey.

Voilà un petit florilège de certaines de ces chansons des membres des Eagles en solo.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 8 Mai - 11:50

Hotel california c'est super lugubre quand on traduit les paroles alors qu'avec la mélodie ça semble tout paisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Lun 11 Mai - 15:32

Petit retour sur ce tube interplanétaire...
Effectivement, Hotel California est une critique ou une satire féroce du monde du showbiz californien de l'époque, surtout dans le monde de la musique. Sous une fausse nonchalance, la chanson est celle d'une "perte d'innocence" comme l'a dit un des membres du groupe lui-même.
Il faut savoir qu'il a existé un véritable Hotel California, célèbre maison de soins pour drogués dont beaucoup de rockstars de l'époque.

La chanson évoque bel et bien une prison, un enfermement. Au départ, la maison semble assez classe, un refuge où l'on s'arrêterait volontiers. Mais au fil des paroles, celui qui chante réalise qu'il est bel et bien enfermé ici, qu'il ne peut plus sortir. Il entend des voix dans la nuit qui semblent être des plaintes, il tente de s'enfuir... Et puis, dans la dernière partie, on parle carrément de "tuer la bête", de "piquer avec des couteaux" et on annonce clairement " Tu peux venir ici chaque fois que tu voudras, mais tu ne pourras jamais repartir..."
Pas mal de jeux de mots et de mots à double sens aussi, en rapport avec la drogue. C'est presque un film : ce qui ressemble au départ à une halte sympa au cours d'une virée en bagnole se transforme en enfermement et en nuit de cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
cdang

avatar

Masculin Messages : 1037
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Lun 11 Mai - 17:32

Quand on avait fait notre tour d’Écosse, on avait sympatisé avec un groupe de jeunes anglais et je l'avais gratouillé dans la cour de l'auberge de jeunesse. Le mec a dit a ses copines : « na chantez pas, c'est un truc satanique » ?! (Bin oui, il nous avait dit qu'il était en mission).

D'ailleurs, cette histoire d'hôtel qu'on ne peut quitter, ça me rappelle aussi Astronomy de BÖC, 1974 (Two doors locked and windows barred/One door let to take you in/The other one just mirrors in/In hellish glare and inference/The other one's a duplicate [...] Just the place to hopelessly/Encounter time and then came me).


Dernière édition par cdang le Mar 12 Mai - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4199
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Lun 11 Mai - 18:38

Et oui, quand on traduit les paroles de "Hôtel California" en français, c'est tout de suite moins "glamour"... Smile :

Sur une sombre autoroute déserte, un vent frais dans mes
cheveux,
La fragrance ardente du chanvre indien qui montait dans
l'air
Au loin, j'aperçus une lueur dansante
Ma tête s'alourdissait, et ma vue se troublait
Je devais faire une halte pour me reposer
Elle était là, dans l'embrasure de la porte
J'entendis la cloche de la Mission
Et je pensais au fond de moi,
"Ce pourrait être le paradis ou l'enfer"
Puis elle alluma une chandelle et me montra le chemin
Il y avait des voix au fond du couloir, il me semblait
qu'elles disaient...

Bienvenue à l'Hôtel California
Quel charmant endroit
Il y a tellement de chambres à l'Hôtel California
N'importe quand dans l'année, tu peux en trouver une

Son esprit est obnubilé par Tiffany [la bijouterie] elle a
une Mercedes Benz
Elle a beaucoup de beaux, beaux garçons qu'elle appelle ses
amis
Comme ils dansent dans la cour, de la sueur d'un doux
été.
De la danse pour se rappeler, de la danse pour oublier
Alors j'ai appelé le maître d'hôtel "S'il vous plaît
apportez moi mon vin"
Il m'a dit, "Nous n'avons plus cette liqueur depuis 1969".
Et toujours ces voix qui appellent de très loin
Qui vous éveillent en pleine nuit
Juste pour les entendre dire...

Bienvenue à l'Hôtel California
Quel charmant endroit
On mène la belle vie à l'Hôtel California
Quelle charmante surprise, amenez vos alibis

Des miroirs au plafond, du champagne rosé au frais
Et elle a dit "Nous sommes tous ici des prisonniers de notre
propre gré"
Ils se réunissaient dans les chambres de maître pour la
fête
Ils poignardent la bête avec leurs couteaux d'acier, mais
ils ne peuvent tout simplement pas la tuer
La dernière chose que je me rappelle, c'est que je courrais
vers la porte
Je devais trouver le passage qui me ramènerait à l'endroit
où j'étais avant
"Détendez-vous" dit le veilleur, "nous sommes programmés
pour recevoir"
"Vous pouvez règler la note quand vous voulez , mais vous
ne pourrez jamais partir"
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 24 Juil - 16:31

Welcome to the hotel Château Marmont,
Such a lovely place...


Oui, cet hôtel mythique de Los Angeles, construit en 1920 et qui dessine sa silhouette inspirée du château français d'Amboise sur Sunset Boulevard, a sans aucun doute inspiré le tube des Eagles.
Car cet endroit fût le repaire unique de toute la scène artistique californienne des années 50, 60, 70 et plus qui y venait comme à la maison y cacher et vivre ses frasques et ses excès. En effet, le vénérable hôtel au décor un peu patiné et passé aligne une suite assez incroyable de faits divers, frasques, orgies, overdoses, accidents, morts brutales... Qu'on en juge :

- En 1956, l'acteur Montgomery Clift est grièvement blessé dans un accident de voiture et Elizabeth Taylor, sa meilleure amie, l'emmène au Château Marmont pour le soustraire aux paparazzis et pour qu'il s'y rétablisse. Elle lui a elle-même sauvé la vie au moment de l'accident (qui a eu lieu près de chez elle) en lui ôtant deux de ses dents qui s'étaient coincées dans sa trachée.

- Jim Morrison, leader des Doors, se blesse au dos lors d'une acrobatie. Son but était d'atteindre la fenêtre de sa chambre en sautant du toit de l'hôtel et en s'accrochant à la gouttière. Il ne fait ainsi que succéder à James Dean qui, en 1954, s'amusait déjà à grimper sur le rebord de la fenêtre de sa chambre.

- Janvier 2004 : le célèbre photographe de mode Helmut Newtown, habitué des lieux, est foudroyé par une attaque cardiaque au volant de sa Cadillac au moment où il quitte l'hôtel et finit dans le mur de ce dernier.

- John Belushi, un des Blues Brothers, y meurt d'une overdose le 5 mars 1983 dans sa suite après une semaine de fêtes et d'excès en ville en compagnie de Robert de Niro et Robin Williams.

Mais il faut plus pour rendre un lieu culte. Ce qui séduisait les habitués du Château Marmont, c'était l'ambiance unique des lieux, "comme à la maison" : on s'y réfugiait pour y cacher ses liaisons comme Nathalie Wood et Nicholas Ray, on venait s'y éclater, s'amuser, s'y cacher en toute tranquillité. Le personnel ferme les yeux : le groupe Led Zepplin débarque au complet dans le grand salon en Harley Davidson, certains clients dévalisent le frigo en pleine nuit pour finir dans la piscine à 02h00 du matin, Gram Parsons, ancien membre des Byrds, s'émerveille que personne ne le dérange alors que, complètement déchiré, il cuve et ronfle dans un fauteuil du salon depuis des heures... Dès 1934, le réalisateur Billy Wilder qui vient de fuir l'Allemagne nazie se réfugie au Château Marmont. Enthousiaste, il dira plus tard qu'il préfère encore dormir dans les WC du Marmont plutôt que de résider ailleurs ! Dennis Hooper, qui se voit refuser l'entrée par un nouvel employé qui ne l'a pas reconnu et le prend pour un hippie ne se formalise pas et revient plus tard, changé et rafraîchi. Howard Hughes, nabab paranoïaque, s'y enferme dans une suite immense et somptueuse, plongée dans le noir complet pendant plusieurs jours, ne voulant pas être dérangé, se contentant d'admirer parfois, à la longue-vue, les jeunes beautés au bord de la piscine. Greta Garbo, habillée en homme et cigare aux lèvres, y draguait Maurice Chevalier dans les couloirs tandis que Vivien Leigh, folle de Laurence Oliver, tapissait entièrement sa chambre des photos de son amant... Humphrey Bogart jardinait tranquillement autour du bungalow qu'il y louait et y fera venir sa mère, très âgée, à ses côtés par la suite.

Un lieu unique où plane un parfum de secret et d'illicite, où toute la Jet-Set californienne de la seconde moitié du XXème siècle s'est installée, réfugiée, dans un tourbillon de fêtes, de frasques et d'excès dans une ambiance "Sexe, drug and Rock'n Roll" mais dans le même temps "familiale", qui culmine au tournant des années 1960/1970. Loosers magnifiques, stars au bout du rouleau ou has been, fêtards endiablés rentrant de bringue pieds-nus, artistes maudits et chanteurs en pleine gloire défoncés à tous les excès, tous venaient se réfugier au Château Marmont, derrière les hautes frondaisons des arbres bordant le bâtiment, dorlotés par un personnel à la discrétion devenue proverbiale. Un des grands patrons des studios Columbia ne disait-il pas :"Si vous devez vous attirer des ennuis, alors faites-le au Marmont" ?

Aujourd'hui, l'hôtel Château Marmont, soyons francs, vit sur sa légende sulfureuse et beaucoup n'y séjournent que pour le frisson d'être dans ces lieux témoins de tant de folies. La nouvelle direction a d'ailleurs entamé une grande campagne de rafraîchissement et rénovation, mais comment ne pas mutiler ainsi ce qui fait tout le charme désuet de ce lieu mythique ? Cruel dilemme... Car ce qui ressort de tous les commentaires, c'est ce mélange étonnant, l'impression d'être "à la maison" dans un décor de cinéma. Même l'implantation de l'hôtel participe à cette impression : logé dans un virage étroit de Sunset Boulevard, à demi dissimulé derrière les arbres, on peut facilement le louper. Mais le Château Marmont reste un rebelle dans l'âme : ce n'est qu'en 2012 que la cigarette y a été définitivement interdite.

Welcome to the hotel Château Marmont,
Such a lovely place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 24 Juil - 18:47

Sympa cet hôtel... :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 24 Juil - 19:24

C'est un endroit emblématique de Los Angeles et probablement l'une des sources d'inspiration des Eagles pour Hotel California.

J'ai eu l'occasion d'y passer et il est vrai que l'endroit est assez étonnant : alors qu'il est en bord de route sur Sunset Boulevard, l'une des grandes artères de Los Angeles, le lieu est très calme. Construit dans un virage serré, entouré d'arbres, il a indéniablement un côté "secret", retiré. On y trouve des chambres et suites bien sûr, mais surtout des bungalows isolés qui offrent effectivement une grande discrétion. En tous cas, une fois à l'intérieur, on oublie très vite l'animation frénétique de Sunset Boulevard juste à côté pourtant. A côté de l'entrée principale, il y a un autre accès, réservé aux résidents, une porte "dérobée" suivie d'un passage discret bordé de végétation qui permet de rejoindre le bâtiment en toute discrétion. C'est sans aucun doute cet aspect qui attirait les prestigieux pensionnaires, ajouté à un personnel aux petits soins et d'une discrétion totale.

Le décor offre un bond dans le passé assez surprenant et assumé... Certains diront que c'est ringard, daté ou même kitsh. D'autres aimeront ce côté nostalgique, un peu patiné, très 1950/1960, loin des palaces modernes et design, sans âme. La vue sur Los Angeles est à elle seule une raison d'y passer, ne serait-ce que pour y prendre un verre, comme ce fût mon cas. Au crépuscule, à l'heure des drinks au bord de la piscine, on se croirait vraiment dans une superproduction hollywoodienne, un décor de cinéma des années 60. On s'attendrait presque à voir Marilyn se baigner nue dans la piscine...

A noter que le lieu apparaît dans le clip California de Mylène Farmer, dans le film The Doors d'Oliver Stone et que Sofia Coppola a tourné un film sur cet endroit mythique pour lui rendre hommage, Somewhere en 2010.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Sam 25 Juil - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4199
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 24 Juil - 22:03

Je ne sais pas s'ils l'ont par inclu dans GTA San Andreas.... il me semble avoir aperçu un bâtiment de cette forme dans le jeu. Je vérifierais à l'occasion, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Ven 24 Juil - 22:08

Il est dans GTA V, sous le nom de Gentry Manor Hotel Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Mar 19 Jan - 10:31

Glenn Frey, guitariste et l'un des fondateurs des Eagles vient de nous quitter, victime de polyarthrite et d'une sévère pneumonie.
L'Hotel California est en deuil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Mar 19 Jan - 12:20

Et un de plus, ca n’arrête plus... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Mar 19 Jan - 14:29

La série noire continue. J'allume ma radio ce matin en me demandant cyniquement quelle mort musicale on va se taper aujourd'hui, et j'entends la nouvelle. Faut dire que la génération des bons musiciens était légion dans les 70's, qualité, quantité, c'était incroyable. Donc statistiquement, les problèmes de santé leur tombent dessus maintenant.

Les Eagles resteront connus pour leur tube titanesque, alors qu'ils ont fait d'autres morceaux excellents et dans des registres variés.
Je conseille d'écouter chaque album, dans l'ordre, plutôt que des compilations sans relief.
Toutefois je n'ai jamais écouté le double album que les Eagles ont fait en 2007, de peur d'être déçu.
Mais bon, je vais le faire, en guise d'hommage.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: THE EAGLES   Mar 19 Jan - 18:47

Décidément ce mois de janvier est bien sombre pour les personnalités, après le grand Bowie le monde de la musique perd un très bon musicien et guitariste, Glenn Frey. Après les Eagles Frey a connu de beaux succès dans les 80's. Que ce soit avec le tube The heat is on, mais aussi avec You belong to the city. R.I.P...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE EAGLES   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE EAGLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Winnipeg Sun
» Inscription! Combat #2
» Recensement historicoludique
» EXERCISE EAGLES RETURN & EXERCISE SECOND GO NORMANDY RECCE
» Liste des Clans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Musique rock-
Sauter vers: