AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 XVIIème ET XVIIIème SIECLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: XVIIème ET XVIIIème SIECLES   Mar 7 Nov - 15:28

"Le duc d'Orléans est le vase dans lequel on a jeté toutes les ordures de la Révolution" dira de lui Talleyrand.
De très haut rang (cousin de Louis XVI), fabuleusement riche, il cherchait clairement à devenir calife à la place du calife. Malheureusement pour lui, il n'avait pas l'étoffe et la carrure nécessaire derrière ses brillantes apparences. Il s'est également vite disqualifié par des orgies scandaleuses et une vie de jouisseur débauché.

Au début, il s'entendît bien avec Marie-Antoinette. Jusqu'à l'incident : participant à une bataille navale, il s'y conduisît plutôt piteusement ce qui ne l'empêcha pas de parader par la suite à la cour. Malheureusement pour lui, le ministre Maurepas le ridiculisa en public par une de ses petites phrases au vitriol dont il avait le secret. Toute la cour ricana et Marie-Antoinette, facilement moqueuse, fît de même, ouvertement. A partir de ce moment, ce fût la guerre ouverte. Riche à millions, Orléans organisa tout au long du règne une fantastique campagne de calomnies et d'ordures contre Marie-Antoinette, la traînant dans la boue et souillant sa réputation. Politiquement, il s'opposa systématiquement à son royal cousin, sans doute dans l'espoir de le voir tomber et de prendre la place. Il ira jusqu'à voter sa mort. On le sait, Louis XVI fût condamné à mort à une voix de majorité. Celle de son cousin.
Juste retour des choses, ce dernier passa lui-même sous le couperet de la guillotine un peu plus tard.
"Surtout faites vite !" aurait-t-il demandé au bourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: XVIIème ET XVIIIème SIECLES   Mar 7 Nov - 16:54

Homme fabuleusement riche (la première fortune de France) mais prodigieusement cultivé aussi. Il était Vénérable de Loge et ouvert aux idées nouvelles. Il était partisan, comme Voltaire, d'une monarchie parlementaire "à l'anglaise".

Mais ses ambitions, ses excès, son attitude hautaine en faisaient un individu détesté à la cour et un ennemi acharné de la famille royale.

Tous les pamphlets les plus orduriers à l'encontre de Marie-Antoinette, c'est lui qui les rédigeait ou les inspirait.

Les arcades du Palais-Royal, sa résidence à Paris, étaient devenues un endroit de débauche et de luxure. Il semblerait même qu'il se prenait une commission sur les tarifs des prostituées qui déambulaient sous les arcades.

Il fait partie de ces princes qui, comme le cardinal de Rohan, vouaient une passion immodérée pour le profit et l'argent et n'hésitaient pas à employer n'importe quel moyen pour s'enrichir.

C'était vraiment une fin de siècle où vice et corruption régnaient en maître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: XVIIème ET XVIIIème SIECLES   Mar 7 Nov - 18:34

Le XVIIIème a été le siècle du plaisir, du plaisir de vivre, avec passion. Un art de vivre qui a connu les raffinements les plus poussés avant d'être balayé par une violence presque bestiale sous la tornade révolutionnaire.

Pour revenir à Orléans, je crois qu'il était surtout partisan de lui-même, avec une très haute idée de sa personne. La réalité était moins brillante, il n'avait pas la carrure et l'étoffe de ses ambitions.
Son attitude lors du fameux incident le prouve : il paradait à Versailles, disant qu'il avait remporté une brillante victoire, gonflant son importance alors qu'il avait tenu un rôle assez piteux. Le vieux Maurepas se chargea de vite le faire redescendre de son nuage, le descendant en flammes en public. Il se retrouva pris de court, incapable de répondre et se vît refuser la charge de grand amiral qu'il visait et que Louis XVI lui refusa net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: XVIIème ET XVIIIème SIECLES   Mar 7 Nov - 19:59

Voyageur Solitaire a écrit:
Le XVIIIème a été le siècle du plaisir, du plaisir de vivre, avec passion. Un art de vivre qui a connu les raffinements les plus poussés avant d'être balayé par une violence presque bestiale sous la tornade révolutionnaire.

Je dirais plutôt le vent DES révolutions... on pense toujours que la Révolution française fut unique. En fait, je pense que c'est en France où la Révolution a eu les conséquences les plus radicales. Sinon, c'est toute cette fin de XVIIIe siècle qui engendra des changements et des bourrasques en Europe et même dans le monde.
La Révolution américaine a engendré la Révolution française, quelque part. Et sans oublier les révolutions des Pays-Bas, les campagnes de pamphlets en Grande-Bretagne (les fameuses  "lettres" de Junius, etc.)

Il y avait vraiment un vent de changement et de réformer le vieux monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: XVIIème ET XVIIIème SIECLES   Mar 7 Nov - 20:03

Voyageur Solitaire a écrit:

Son attitude lors du fameux incident le prouve : il paradait à Versailles, disant qu'il avait remporté une brillante victoire, gonflant son importance alors qu'il avait tenu un rôle assez piteux. Le vieux Maurepas se chargea de vite le faire redescendre de son nuage, le descendant en flammes en public. Il se retrouva pris de court, incapable de répondre et se vît refuser la charge de grand amiral qu'il visait et que Louis XVI lui refusa net.

C'était un égocentrique. Très imbu de lui-même.

En tout cas, son fils était tout son contraire : jamais, avec Louis-Philippe, on aura eu, en France, un roi aussi humble et presque "normal". Le roi bourgeois comme on l'appelait, c'était un surnom bien trouvé : il n'était pas rare de le croiser, dans le jardin des Tuileries ou sur les boulevards, se promener bras dessus bras dessous en compagnie de son épouse, comme l'aurait fait un couple bourgeois classique.

(j'aime beaucoup Louis-Philippe ; avec Henri IV, c'est l'un de mes rois préférés Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: XVIIème ET XVIIIème SIECLES   

Revenir en haut Aller en bas
 
XVIIème ET XVIIIème SIECLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» XVIIème ET XVIIIème SIECLES
» petite dagounette XII et XIII eme siecle !!
» épées lourde forger main du 11e siecles
» Cours #1 • La Crémation des Sorcières au 14ème siècle
» Musique du 20eme siecle (tous styles)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'historien-
Sauter vers: