AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES HAUTS-PLATEAUX BOLIVIENS, SUD LIPEZ ET UYUNI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6381
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES HAUTS-PLATEAUX BOLIVIENS, SUD LIPEZ ET UYUNI   Jeu 22 Jan - 11:58


Paysages d'un autre monde... Lunaires, fantastiques, extra-terrestres...
Nous voici sur l'Altiplano, les hauts-plateaux boliviens, monde brut et minéral où se profilent les paysages de premiers matins du monde dont les couleurs de rouille et d'ocre ressortent sur le bleu pur du ciel :



Le sel est roi ici. Ces régions perdues dans les hauteurs sont le royaume des lacs salés boliviens. Ce sont les fameux Salar dont le plus célèbre est celui d'Uyuni. Et à la saison des pluies, c'est l'apothéose : les quelques centimètres d'eau qui tombent sur le lac suffisent, par réfraction, à le transformer en un fabuleux miroir. Les visiteurs ont alors la sensation incroyable de marcher dans le ciel...



Découvrir la Bolivie et cette région est devenue une priorité pour mes prochains voyages. L'Argentine et le Chili m'ont énormément plus, mais là, je reste envoûté. C'est le genre de paysages dont je suis fou.
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la vie, animale et végétale, n'y est pas absente, bien au contraire : flamands roses, échassiers et de nombreux oiseaux, lièvres, renards, rapaces... Il y a aussi des cactus, des plaines couvertes d'herbes. Les hommes y sont bien présents également. J'y reviendrai au fil de ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6381
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES HAUTS-PLATEAUX BOLIVIENS, SUD LIPEZ ET UYUNI   Ven 23 Jan - 10:45

Sajama


Altiplano toujours avec le parc de Sajama. Situé autour du volcan du même nom (Le plus élevé de la Bolivie, 6540 mètres), cet endroit aligne les mêmes paysages époustouflants aux couleurs surréalistes. Le volcan Sajama est une montagne sacrée, vénérée par l'ancien peuple Uru. Mais on y trouve aussi la plus haute forêt du monde, située à 5000 mètres d'altitude !
Ne vous attendez cependant pas à une forêt de conifères : il s'agit de Quenas, arbre typique de ces régions et qui ne pousse qu'ici :


Enfin, on peut citer le lac Chungara sur les rives duquel viennent brouter les paisibles vigognes :


L'endroit est également riche de vestiges archélogiques et culturels. On y trouve des peintures rupestres, d'anciens tumulus funéraires :


et des traces du passé colonial comme l'église de Sistine Chapel of the Altiplano :


Un ensemble brut et authentique, loin des excès baroques que l'on trouve en plaine.

Les habitants originels sont les indiens Aymaras qui, regroupés en une communauté soudée, préservent leur organisation sociale, leur culture et religion. Ils se sont d'ailleurs regroupés en une association, Jacchacarangas, à cet effet. Dans ces altitudes extrêmes, ils mènent une vie rude, habitant de petits villages traditionnels et cultivant principalement le quinoa et une variété de pomme de terre. Ils vivent également de leur artisanat, dont leurs châles et couvertures aux couleurs éclatantes. A l'heure actuelle, ils ne sont plus que 300 familles.

La présence animale est bien plus forte que l'on pourrait le penser : beaucoup d'oiseaux (Qu'on ne trouve pas ailleurs), lamas, alpagas, vigognes, condor, puma, flamants roses... Signalons enfin de nombreuses sources thermales, geysers et bassins naturels.

L'endroit, difficile d'accès, aux conditions de vie âpres et difficiles, semble encore épargné par le tourisme. De plus, il s'agit d'un parc national protégé, créé en 1939 et l'aspect sacré du volcan incite les autorités à être vigilantes.
Comme partout à cette altitude, crème solaire indice élevé (Le soleil ne chauffe pas ici, il brûle...), lunettes de soleil et vêtements chauds, les nuits étant souvent glaciales. La raréfaction en oxygène à une telle altitude peut également poser problème les premiers jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6381
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES HAUTS-PLATEAUX BOLIVIENS, SUD LIPEZ ET UYUNI   Lun 5 Juin - 12:29

Laguna roja


Nommé également Laguna Colorada, il s'agit d'un lac salé situé sur l'Altiplano bolivien, près de la frontière chilienne.
Niché à 4278 mètres d'altitude (!), il s'étend sur 60 kilomètres carrés avec une profondeur de 35 centimètres environ. Il est célèbre pour les couleurs de ses eaux, incroyable palette qui varie du rouge au rose en passant par la rouille, l'orange et le brun ou sang séché, s'accordant à des paysages presque extraterrestres :


(Photo by : destinoinfinito.com)


(Photo by : destinoinfinito.com)


(Photo by : fresher.ru)

Ces couleurs proviennent des sédiments et algues qui y vivent. Mais comme on le voit sur les images, vous y serez également accueillis par des milliers de flamants roses des Andes qui viennent s'y reproduire, trouvant ici une nourriture qui leur convient parfaitement. Qui imaginerait trouver des milliers de ces oiseaux graciles à plus de 4000 mètres d'altitude ?
Outre les flamants, l'endroit abrite le Nandou de Darwin, espèce en grand danger d'extinction.


(Photo by : easyviajar.com)

Le lac est également parsemé d'îlots de Borax, un minéral ressemblant à du cristal opaque, presque blanc, utilisé depuis la plus haute Antiquité par les Perses, les Chinois et les Indiens dans l'orfèvrerie (pour décaper et nettoyer métaux et pierres précieuses) et dans la métallurgie. A leurs risques et périls : le borax est considéré comme cancérigène...
Au Moyen Age, il était très recherché, à prix d'or, par les forgerons et armuriers, provenant du Tibet (seul endroit de production connu à l'époque) par la Route de la Soie. On l'utilise encore aujourd'hui dans l'industrie du verre ou l'industrie nucléaire.


(Photo by : Rock Currier)


Prudence donc : l'endroit est brut, premier, tellurique. Le soleil brûle, la lumière éblouit, l'oxygène y est plus rare. On pense à l'enfer minéral du Danakil, en Ethiopie (voir sujet consacré). Les touristes qui s'y rendent sont soigneusement encadrés et dûment chapitrés sur les risques de l'endroit.
Un monde minéral, sensoriel, onirique même...


(Photo by : walldevil.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES HAUTS-PLATEAUX BOLIVIENS, SUD LIPEZ ET UYUNI   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES HAUTS-PLATEAUX BOLIVIENS, SUD LIPEZ ET UYUNI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES HAUTS-PLATEAUX BOLIVIENS, SUD LIPEZ ET UYUNI
» LARUNG GAR, UNIVERSITE BOUDDHIQUE DES HAUTS PLATEAUX...
» Slaanesh : talon hauts et bouton sur la fesse droite!
» Froisss avec les Hauts Elfes
» Reduction des salaires de tous les hauts cadres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: EN ROUTE VERS... :: D'autres lieux-
Sauter vers: