AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE SPACE OPERA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE SPACE OPERA   Mar 13 Jan - 18:55

Star Wars bien sûr ! Un peu réducteur, mais comment ne pas y songer pour définir ce genre ? Le Space Opera, c'est la Science Fiction cliché, la plus connue ou du moins, celle qui vient en premier à l'esprit.

Voici les univers extraordinaires, les vaisseaux spatiaux et les lasers, les robots et droïdes, les aventuriers de l'espace et les voyages à travers les étoiles. Voici l'exploration spatiale et les guerres galactiques dans des mondes très lointains...

Le Space Opera en littérature, on en parle ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3098
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LE SPACE OPERA   Mer 14 Jan - 0:08

Avant Star Wars, c'est Star Trek (Trek = voyage), pour qui le nom de Space Opera a été inventé, dérivé du Soap Opera :
série TV en épisode où l'on voyage de planète en planète. Voici donc en gros ce qu'est le soap opera.

En littérature SF, on ne doit pas oublier que jusque dans les années 50, les pulps prédominaient et les auteurs essayaient de placer leur nouvelle dedans. En conséquence, les bouquins entiers étaient souvent constitués de plusieurs nouvelles mises bout à bout. Parfois, avec plus ou moins de continuité.
Cela a quand même donné quelques perles de la SF, comme Chroniques Martiennes, ou Demain les Chiens. Les auteurs remaniaient spécialement parfois les nouvelles pour les inclure dans le même volume.

Space Opera est le titre d'un roman de Jack Vance où l'on voyage justement de planète en planète, comme dans Star Trek. Vance n'est pas un spécialiste du genre, lui c'est plutôt le Planet Opera : plusieurs voyages sur la même planète. Issu du même découpage du aux pulps, chaque chapitre était plutôt une nouvelle indépendante, qui décrit souvent une étape d'un voyage sur une planète étrangère. Cette planète est l'un des héros de l'histoire, où elle décrit avec ses populations, coutumes, faunes, flores, villes, etc...

Pour en revenir au Space Opera, et sur les voyages de planète en planète, le genre a un peu disparu en littérature. Aujourd'hui il a limite un petit côté "rétro" sympathique. L'étiquette de Star Trek laisse des traces. J'aurai tendance à dire que finalement, un Space Opera est un "road-movie spatial".

Un exemple du roman Space Opera d'après moi :
La Faune de l'espace (titre original anglais : The Voyage of the Space Beagle) est un roman de science-fiction de A. E. van Vogt paru en 1950.
Citation :
Au cours d'un long périple dans l'espace, l'équipage du vaisseau Le Fureteur rencontre différentes formes d'intelligence extraterrestres qui les exposent à de nombreux dangers...
D'ordinaire je n'aime pas du tout les van Vogt que je trouve très confus, avec des héros trop puissants, mais celui-ci est différent, c'est un classique et je l'aime bien.
Le roman est un recueil de quatre nouvelles publiées à l'origine dans Astounding Stories entre 1939 et 1950, puis regroupées en un seul volume.






_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2845
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE SPACE OPERA   Mer 14 Jan - 19:06

Le thème de science fiction par excellence et de qu'il a de plus noble. J'ai toujours rêvé de partir dans un vaisseau spatial à la découverte de planètes et de mondes inconnus.
Voyager de planète en planète, voir des créatures étranges et mystérieuses, découvrir de nouvelles civilisations, ça m'a toujours fasciné.

Et c'est vrai que star wars est la référence du genre. On a toujours dit qu'il y aurait un avant et un après star wars pour la science fiction et le cinéma, et c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE SPACE OPERA   Mer 14 Jan - 19:33

Star Wars reste une borne, une pierre blanche, incontournable dans l'inconscient collectif.
Le Space Opera n'est pas si loin de l'Heroic Fantasy dans un sens, sauf qu'il se situe sur une plus vaste échelle, l'univers, et avec des armes et moyens différents. Sinon, on voyage, on découvre, on combat, on vit de grandes aventures...

La SF m'a toujours beaucoup moins attiré. J'ai déjà du mal à me faire au monde "connecté" d'aujourd'hui, je me méfie de la technologie à outrance. La SF, avec ses vaisseaux spatiaux, ses robots, son univers de métal et d'électronique me semble bien trop froide, déshumanisée. Je l'apprécie quand la technologie est réduite au minimum et que l'instinct, les émotions, la chair, gardent le dessus sur l'électronique et l'artificiel. Dans Star Wars, les passages de grandes batailles galactiques avec les chasseurs et les lasers sont ceux que j'aime le moins.
Je reste profondément passéiste, d'esprit "primitif", j'aime les mondes sauvages et magnifiques, païens, débordant de vie. La SF me paraît trop artificielle, j'ose dire qu'elle dénature à mon sens. Mais c'est un genre où il y a du très bon, c'est indéniable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2845
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE SPACE OPERA   Mer 14 Jan - 19:51

Dans le retour du jedi dans le palais de Jabba on retrouve ce coté primitif, avec ses créatures, un univers presque de fantasy. Loin du space opéra habituel de la saga.

C'est d'ailleurs ma partie préférée de cette saga, une ambiance plus sombre, plus sauvage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4413
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE SPACE OPERA   Mer 14 Jan - 19:59

Voyageur Solitaire a écrit:


La SF m'a toujours beaucoup moins attiré. J'ai déjà du mal à me faire au monde "connecté" d'aujourd'hui, je me méfie de la technologie à outrance.

Et bien, figure-toi que Ray Bradbury, qui passe pour un maître de la SF, se méfiait aussi du monde connecté. Pour lui, tout cela, ce n'était pas du progrès mais de l'arnaque.
Et c'est vrai que lorsque l'on relit ses oeuvres, il n'est pratiquement jamais fait mention nulle part de super gadgets électroniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
VIC

avatar

Masculin Messages : 3098
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LE SPACE OPERA   Jeu 15 Jan - 0:03

Voyageur Solitaire a écrit:


La SF m'a toujours beaucoup moins attiré. J'ai déjà du mal à me faire au monde "connecté" d'aujourd'hui, je me méfie de la technologie à outrance. La SF, avec ses vaisseaux spatiaux, ses robots, son univers de métal et d'électronique me semble bien trop froide, déshumanisée. Je l'apprécie quand la technologie est réduite au minimum et que l'instinct, les émotions, la chair, gardent le dessus sur l'électronique et l'artificiel. Dans Star Wars, les passages de grandes batailles galactiques avec les chasseurs et les lasers sont ceux que j'aime le moins.
Je reste profondément passéiste, d'esprit "primitif", j'aime les mondes sauvages et magnifiques, païens, débordant de vie. La SF me paraît trop artificielle, j'ose dire qu'elle dénature à mon sens. Mais c'est un genre où il y a du très bon, c'est indéniable.


Attention VS, la technologie future dans la SF n'est qu'une branche de la SF. LE côté technologie dans la SF peut lui-même suivre plusieurs voies :
- le courant Hard Science de la SF est celui qui cherche à coller le plus possible à la réalité future en tenant compte des technologies actuelles et crédibles pour l'avenir.
- le Cyberpunk, lui, mélange informatique et réseaux, cybernétiques, et dystopies (mondes utopiques où il ne fait pas bon vivre).


Il y a des dizaines de branches différentes dans la SF, il ne faut pas l'envisager uniquement sur son côté "scientifique" parce que SF contient le mot "science".
La SF utilise beaucoup de concepts qui peuvent très bien se passer de technologie:
voyages temporels, uchronies, 4è dimension, perception de la réalité (drogues de K.Dick), pouvoirs psy, histoires de mutants, langages E.T., fins du monde, planètes étranges, utopies, etc ...
Il y en a donc vraiment pour tous les goûts ! La métamorphose de Kafka, pour moi c'est presque de la SF.

Le Space Opera, lui aussi, n'est aussi qu'une branche de la SF : celle des planètes exotiques, des races d'aliens. Bref, c'est le côté fun, indiscutablement.
Pour le Space Opera, le ldvelh la Galaxie Tragique, même mauvais, en est un excellent archétype.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4413
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE SPACE OPERA   Jeu 15 Jan - 1:23

La SF, un genre très large, mais par où commencer ? Voici, selon moi, une bonne base dans laquelle piocher au gré de ses envies :

Quelques classiques :

1. Substance mort, Le dieu venu du Centaure et Au-delà du labyrinthe de Philip K. Dick

2. Le cycle de Rendez-vous avec Rama de Arthur C. clarke

3. IGH et Crash de J.G. Ballard

4. La main gauche de la nuit d'Ursula Le guin

5. Le cycle d'Héliconia de Brian Aldiss

6. Le cycle du Monde du Fleuve de Jose Philip Farmer

7. Le prix du danger et Echange Standart de Robert Sheckley

8. Matières grises de William Hjortsberg

9. L'âge de crystal de William Nolan

10. Les monades urbaines de Robert Silverberg

11. Le cycle d'Hypérion de Dan simmons

12. Etoiles garde-à-vous ! de robert Heinlein

13. La guerre éternelle de Joe Aldeman

14. la planète des singes de Pierre Boule

15. Malevil de Robert Merle

16. La grande porte de Frederik Pohl

17. Cristal qui songe de Theodore Sturgeon

18. Le cycle de Tshaï de Jack Vance

19. Simulacron 3 de Daniel F. Galouye

20. Demain les chiens de Clifford D. simak


Livres moins classiques :

1. Isolation et Le monde des permutants de Greg Egan

2. Le successeur de pierre de Jean-Michel Truong

3. La zone du dehors d'Alain Damazio

4. Un feu sur l'abîme de Vernor Vinge

5. Tik-Tok de John Sladek

6. La machine à différences de Brian gibson et Bruce Sterling

7. le cycle Aux hommes les étoiles de James Blish

8. Nova de Samuel Delany

9. L'anneau-monde de Larry Niven

10. Oblique de Greg Bear
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SPACE OPERA   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SPACE OPERA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» Space wolves VS tyranides
» Space Marines à vendre (pleins d'affaires)
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» Space Hulk et eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Science Fiction :: La SF et ses sous-genre-
Sauter vers: