AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1300
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Sam 8 Oct - 17:55

Voyageur Solitaire a écrit:
Quant aux Hobbits, j'ai jamais pu m'y faire, même avec la meilleure volonté du monde. On s'attend presque à voir Sam et Frodon en costume tyrolien, le chapeau vert sur la tête, danser en se donnant des claques sur les fesses au son de l'accordéon d'Yvette Horner tandis que Gandalf emballe sec Galadriel au bal-musette du concours du plus gros fromage des Terres du Milieu... Désolé mais quand on a lu Howard, Smith, Merritt, Tanith Lee et les autres, c'est pas possible...
Là, je n'ai rien à dire... C'est une question de goût et il est parfaitement normal de détester les Hobbits pour ce qu'ils représentent ... et je dois même avouer qu'à ma première lecture, je m'ennuyais ferme avec Sam et Frodo et que je ne supportais pas le personnage de Gollum. (J'avais 16 ans ^^). Mais qu'à la lecture du Silmarillon, je me suis réconcilié avec ces personnages et j'ai redécouverts leur force pour le récit.
Ensuite, pour ce qui est des comparaisons, là encore, c'est vraiment une question de goût. J'ai récemment lu La légende de Sigurd et Gudrun et malgré tout le respect que j'ai pour les auteurs que tu cites et que j'aime beaucoup, de mon point de vue - je précise bien, leur qualité littéraire n'arrive pas à la cheville de Tolkien. Mais une fois encore, c'est vraiment une question de sensibilité littéraire.

Pour revenir sur le lien proposé par Cdang, justement, moi je suis un peu déçu que le Silmarillon n'ait pas été abordé, vu qu'il s'agit de fantasie mythique par excellence. Mais je reconnais aussi que ce n'est pas vraiment un roman dans le sens classique du terme.

@ Gorak : les elfes que tu mentionnes me semblent plus davantage tirés des jeux de rôle que de Tolkien, même si une classification existe, davantage liée à leur histoire néanmoins (cf Le Silmarillon) qu'à une typologie ethnique et topographique, classique d'un AD&D.
Tu dis : « Quant aux Hobbits, ils vivent tranquillement dans leurs collines. Ils sont à l'écart de tout et ne veulent d'histoires avec personne. Je pense que dans l'esprit de Tolkien, ils incarnent le Britannique dans sa plus parfaite insularité qui se fout de ce qui se passe ailleurs de son île et qui pense que ce qu'il y a chez lui vaut mieux que ce qu'il y a ailleurs. Les Hobbits sont casaniers, ils aiment leur confort et l'aventure, l'imprévu, n'est pas dans leur nature. » C'est une vision qui se défend absolument, surtout ta dernière phrase avec laquelle je suis bien d'accord. Pour moi, ils sont l'image du terrien, bon vivant, vaguement mesquin et un peu obtus, proche de l'image que l'on pourrait avoir d'un paysan du XIXe siècle (sans préjugé sur les paysan d'aujourd'hui). Mais c'est aussi une image trompeuse - et qui je pense trompe aussi VS ^^. C'est leur façade. Et c'est ce qui est représenté par leur petite taille : on ne leur prête pas attention ou quand on le fait, c'est avec mépris. Et Tolkien joue de cette image tout du long du récit non seulement pour révéler le vrai hobbit (initiation) mais aussi pour démontrer par le roman que ce ne sont pas les grands, les forts et tous leurs pouvoirs qui changent les choses (elfes, Gandalf, rois humains, Dragon, Balrog, Nazguls), mais bien les actions de chacun dans la limite des forces qui nous habitent. Une façon de voir le monde importante, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4425
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Sam 8 Oct - 18:33

Avec ses Hobbits, je pense que Tolkien veut montrer que la valeur et la bravoure ne dépendent pas de la taille et qu'une personne qui n'est pas à première vue faite pour l'aventure peut sauver le monde.

C'est pour cela que c'est Frodon qui doit se débarrasser de l'anneau.

Dans le bouquin, c'est lui le personnage le plus "pur". Bien qu'il ait l'anneau, il ne l'utilise pas pour corrompre ses sentiments, ne se laisse pas envahir par la cupidité ou l'ambition, il suit sa mission sans dévier de sa course.
Frodon me fait penser à Perceval le Gallois dans la légende arthurienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6381
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Sam 8 Oct - 19:16

Je suis d'accord sur l'intention supposée de Tolkien de prouver que même le personnage le plus inattendu peut être celui qui nous sauvera tous. Il ne faut jamais se fier aux apparences.
Mais n'empêche que j'ai du mal et je persiste à penser qu'il a un peu trop forcé le trait de ce côté là. Mais il n'y a pas que Tolkien, j'ai eu du mal avec les petits Ewoks aussi... J'ai gardé une vision très "mature", très sérieuse de la Fantasy, au contact des auteurs cités plus haut qui me l'ont fait découvrir. Du coup, je reste souvent très réticent devant le côté "féérique" ou "merveilleux". Mais bon, ça m'empêche pas de trouver The Neverending story génial, même aujourd'hui ! Comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3107
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Dim 9 Oct - 12:32

Psychanalyse à 2 balles : VS n'aime pas les hobbits et les ewoks, il a un problème avec les petits poilus.
Moi aussi.
VS n'aime pas Brassens qui fumait la pipe, comme Gandalf.
No comment.
Donc interprétation de l'ultime cauchemar de VS :
le Seigneurs des Anneaux avec des Ewoks guidés par le magicien Brassens, avec la BO signée Coeur de Pirate et Zaz.

Faut-il rejeter Star Wars en intégralité à cause des Ewoks ? Non.
Idem avec les hobbits de Tolkien.
Je suppose qu'il a voulu se rapprocher d'un public enfantin (avec l'innocence qui va avec) et que c'est par les hobbits qu'il y est parvenu. Cela me semble assez logique : beaucoup de contes s'adressant aux enfants, le roman d'apprentissage ou initiatique, très fréquent dans le genre fantasy, étant plus facile à faire avec des jeunes plutôt que des recrues de la maison de retraite.

Maintenant, Howard, Merritt, Lovecraft, ce sont des genres et des publics différents.
Normal que le côté plus sauvage et nature te séduisent, c'est aussi mon cas, il en faut pour tous les goûts. Ceci dit, je n'apprécie pas trop la caricature systématique de Lovecraft, tout comme je pense que beaucoup sont devenus un peu allergiques à la caricature de Tolkien, qui a fixé ce qui est devenu le standard de la fantasy repris et réarrangé à la sauce Donjons et Dragons : Elfes+Nains+donjon+dragon+trésors+magie = banale équation.

Je dis "caricature" de Tolkien, car à l'exemple des Elfes cités par Astre*Solitaire, l'oeuvre de Tolkien a tellement été reprise qu'on finit pas la juger à travers le prisme de ses copies, plutôt qu'à travers sa forme originelle.

Mais bon, encore une fois, les hobbits me gonflent également.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6381
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Dim 9 Oct - 13:44

Je me dois d'être franc, les films de Jackson ont pas mal influé sur mon jugement également. Je n'ai pas été emballé par la prestation d'Elijah Wood en Frodon et la vision des Hobbits montrée dans le film n'a fait que renforcer mes préventions.
Par contre, j'ai trouvé Martin Freeman très bon dans son interprétation de Bilbo jeune et dans le dernier volet, il m'a ému et touché, surtout lors de la mort de Thorin puis de son retour chez lui. Il sait que plus rien ne sera comme avant désormais, qu'il ne pourra plus reprendre sa petite vie tranquille comme si rien ne s'était passé.
Vu sous cet angle et ce personnage, je suis beaucoup moins réticent et critique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1300
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Dim 9 Oct - 13:47

Je me répète hein ^^, mais si vous voulez découvrir Tokien sans Hobbits, 0% garantie, lisez La geste des enfants de Hurin... C'est de la fantasy mythique - proche d'un Sigurd et d'un Kullervo (or maudit, traîtrise infâme, inceste, dragon à tuer, épée maléfique - un peu une ancêtre de Stormbringer), noire, sombre, désespérant et à la fin, ça finit mal. Si vous n'aimez pas, c'est que Tolkien n'est pas fait pour vous, il qu'il faut effectivement le laisser tomber ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1121
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Lun 10 Oct - 10:47

Gorak a écrit:
Voyageur Solitaire a écrit:
j'aurais aimé des elfes un peu moins beaux et éthérés...

Les elfes représentent une élite. Ils sont beaux, parfaits, immortels (ou presque). Ils surclassent l'être humain.

Un truc quand même. Dans Le Seigneur des anneaux, on voit des elfes, pas les elfes. Les Noldors ne sont pas toujours fréquentables par exemple, ils ont un peu massacré leurs frères, mais pour le savoir, faut se taper le Silmarillion, alors…

Et les hobbits, bin, ils mangent cher aussi.


Dernière édition par cdang le Lun 10 Oct - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4425
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Lun 10 Oct - 12:10

cdang a écrit:
Les Noldors ne sont pas toujours fréquentables par exemple, ils ont un peu massacré leurs frères, mais pour le savoir, faut se taper le Silmarillion, alors…

Oui, les Noldors, ils me font penser un peu aux Elfes noirs que l'on peut trouver dans de nombreux JDR ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1300
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Lun 10 Oct - 14:33

De mémoire, il n'existe qu'un seul elfe chez Tolkien qualifié d'elfe noir, c'est Eöl, un grand forgeron, tué par le roi elfe de Gondolin.
Par contre, mon cher Gorak, je ne vais pas saisir la perche que tu me tends, les elfes noirs d'AD&D, dirons-nous, et les Noldor de Tolkien, étant vraiment, mais vraiment très différents. Bien que des créatures puissent être corrompues, comme Maeglin par exemple, personne n'est "maléfique" parmi les peuples et les races de Tolkien, hors la vie déformée conçues par Morgoth. C'est au final toujours le résultat d'un choix, même si parfois celui-ci paraît inexistant. Alors que les drows ... c'est plutôt le mal incarné, avec des exceptions par-ci par-là.

Mais, mais, pourquoi SE TAPER le Silmarillion ? Une telle joie de lecture... Je l'ai lu quatre ou cinq fois, minimum et j'adore toujours. N'aurais-tu donc pas apprécié ?? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1121
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Lun 10 Oct - 15:41

Astre*Solitaire a écrit:
Mais, mais, pourquoi SE TAPER le Silmarillion ? Une telle joie de lecture... Je l'ai lu quatre ou cinq fois, minimum et j'adore toujours. N'aurais-tu donc pas apprécié ?? ^^
Par petits bouts. C'est l'enchaînement qui rend le tout indigeste. J'ai quand même lu, hein, ça et les trois Contes et légendes inachevés, mais je n'ai pas retenu grand chose. Faudrait que je recommence. Mais vraiment par petits bouts.

J'ai redécouvert cet univers fabuleux avec Les Enfants de Hurin, largement plus abordable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6381
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Lun 10 Oct - 15:46

Le Silmarillion, c'est quand-même du lourd, genre une grosse part de Christmas pudding un soir de cuite quand t'es plus très frais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
cdang

avatar

Masculin Messages : 1121
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   Dim 18 Juin - 14:00

Axelle « Psychée » Bouet, « Les sous-genres de la fantasy et le jeu de rôle », Psychee.org, 11 juin 2017.

Parce que c'est toujours utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA FANTASY (AU SENS MERVEILLEUX)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ce merveilleux mot Amitié
» Le début d'un amour... à sens unique ! [ PV Anna ]
» SOS RPG[à sens unique]
» FESTIVAL DE FANTASY CIRDRE ET DRAGON
» Il a quel âge, le p'tit fofo?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Fantasy :: La Fantasy et ses sous-genres-
Sauter vers: