AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE

Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5298
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Mer 17 Déc - 21:14


Par magnétisme animal, on entend la doctrine par laquelle les corps subissent l'influence d'un fluide universel analogue au fluide magnétique terrestre et capable de déterminer chez l'homme des phénomènes spéciaux liés à des perturbations nerveuses.
Mesmer fut le premier à la faire passer dans la pratique en 1779 en dirigeant ce principe universel sur des malades au moyen de passes et d'attouchements.


Il se servait, pour réaliser ses expériences, d'un baquet circulaire rempli d'eau, contenant au fond un mélange de limaille de fer et de verre pilée et surmonté de tiges métalliques. Les malades, se touchant par les pouces et chacun tenant une des tiges, dont la pointe était appliquée sur la partie endolorie, attendaient l'influence des passes et du fluide.

Une commission, sur le rapport de Bailly (1784), et l'Académie de Médecine condamnèrent la pratique de Mesmer mais de Jussieu se sépara de ses collègues, estimant que Mesmer était sur la voie d' "une vérité féconde et nouvelle".

Et en effet, tous les physiologistes du XIXe siècle, de Charcot à Broca, en passant par Azam, devaient se servir du mesmérisme pour fonder une science nouvelle : l'hypnose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Mer 17 Déc - 21:24

Mesmer reste un personnage controversé, médecin et guérisseur pour les uns, charlatan pour les autres. Dans la France des années 1780, il s'était installé luxueusement dans une "clinique" (Un appartement bien aménagé) où il recevait des patients fortunés venant expérimenter son fameux baquet. On parlait de transes et de "crises magnétiques", d'états seconds... Il était devenu l'une des grandes attractions de Paris, seigneurs et grandes dames venaient se faire soigner chez lui au cours de séances vues par certains comme du charlatanisme et tenant plus du spectacle de foire qu'autre chose. Il passe pour un des fondateurs de l'hypnose et du magnétisme, le premier des "magnétiseurs".

On trouve une évocation assez réussie de ces séances dans le feuilleton télévisé des années 1980 La comtesse de Charny :


ou le film Jefferson in Paris où Marie-Antoinette (Charlotte de Turkheim) demande ironiquement à Madame de Polignac qui a participé à une de ces séances si "elle a fait un beau voyage".

Les anglais tiennent par contre Mesmer en haute estime et son nom est d'ailleurs passé dans leur langue avec le verbe "to mesmerize" : charmer, envoûter, hypnotiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5298
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Jeu 18 Déc - 0:25

Voyageur Solitaire a écrit:
Il était devenu l'une des grandes attractions de Paris, seigneurs et grandes dames venaient se faire soigner chez lui au cours de séances vues par certains comme du charlatanisme et tenant plus du spectacle de foire qu'autre chose.

Je pense qu'il en rajoutait peut-être un peu dans le spectacle, c'était un peu ce que les nobles et bourgeois venaient chercher. Mais, derrière cet aspect folklorique, il y a tout de même une vraie démarche scientifique. Les fluides magnétiques existent véritablement. Les Chinois, par l'intermédiaire du Feng-Shui et du Qi-Gong, connaissent toutes ces "énergies", ces "méridiens"...

Il est permis de croire que Mesmer voulait faire accéder l'Occident à ce genre de pratiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
cdang

avatar

Masculin Messages : 1260
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Jeu 18 Déc - 10:22

Gorak a écrit:
Mais, derrière cet aspect folklorique, il y a tout de même une vraie démarche scientifique.
On va retrouver là un peu les même arguments que ceux échangés dans le fil sur le spiritisme, mais il me semble que le terme « scientifique » est utilisé là et aujourd'hui de manière un peu abusive.

Je précise bien « aujourd'hui », car il faut se replacer dans le contexte de l'époque.

M. Mesmer remarque des phénomènes. Comme tout humain, il tente de les expliquer et fonde une théorie. Et il décide de tester sa théorie et de la mettre en pratique. Pour l'instant, c'est un bon début de démarche scientifique.

Après, il y a débat contradictoire, et ses pairs réfutent ses thèses. Sur l'instant, cela ne signifie pas qu'elles sont fausses, on a vu plusieurs thèses réfutées par les pairs et qui se sont révélées vraies par la suite.

Donc pour l'époque, ça pouvait être une démarche scientifique.

Maintenant, aujourd'hui, avec le recul, cette théorie n'a jamais été confirmée, les phénomènes remarqués par Mesmer ont été expliqués d'une autre manière que les fluides magnétiques et ça a d'ailleurs donné comme mentionné l'hypnose, donc non, aujourd'hui, le magnétisme animal n'est pas une démarche scientifique, et l'énoncé :

Gorak a écrit:
Les fluides magnétiques existent véritablement.

relève de la croyance (à laquelle chacun est libre d'adhérer).

Pour comprendre tout ça, il faut bien reconsidérer la médecine de l'époque. La connaissance du corps et de son fonctionnement a été longtemps erronée (la religion interdit la dissection, on ne sait observer qu'à l’œil nu). On ne sait pas ce qu'est une bactérie, ni une hormone, ni un neurone. On ne sait, en fait, tout simplement pas guérir les maladies. Il existe des remèdes de bonne fame (de bonne réputation, fama en latin, et non de « bonne femme ») : par tâtonnement, on a trouvé que telle pratique ou telle plante guérissait telle maladie, mais si certaines sont efficaces et ont d'ailleurs été pillées par l'industrie pharmaceutique (comme l'écorce de saule qui a donné l'aspirine), d'autres ne le sont pas, mais on manque de méthode pour trier le bon grain de l'ivraie. Même de nos jours au pays de Louis Pasteur, la plupart des gens pensent que le froid donne le rhume, c'est dire l'implantation populaire de certaines croyances sur la santé…

Donc, à l'époque, on ne sait pas guérir les maladies. Ce qui n'empêche pas qu'il y a des médecins, une Académie de médecine, et donc une médecine académique. Or, on sait que tout traitement a des effets secondaires potentiellement néfastes. Donc, lorsque l'on fait un traitement, on augmente en fait le risque d'aggravation, de mortalité. Bref, à l'époque, la médecine officielle, puisqu'elle ne soigne pas, tue et aggrave au contraire.

Des médecins de bonne foi explorent de nouvelles pistes, et cet esprit d'innovation est tout à leur honneur. Et pour peu que les traitements qu'ils préconisent soient moins néfastes que les traitements officiels, ils ont un meilleur taux de guérison que la médecine académique. Pas parce que leur traitement est efficace, mais parce qu'il est moins néfaste !

Ce qui constitue tout de même un progrès, vous l'avouerez…

Le premier vrai progrès, c'est Pasteur et Semmelweis, qui découvrent qu'il faut se laver les mains, et qui se font d'ailleurs eux aussi rabrouer par les académies de médecine ; Pasteur parce qu'il est chimiste, Semmelweis parce qu'il est peu diplomate (et aussi peut-être parce qu'il est hongrois ?). Et bien sûr la vaccination, mais c'est une découverte bien ancienne (variolisation), pratiquée depuis des siècles par les chinois et les turcs.

Donc, au XVIII et XIXe siècle, on voit éclore des théories et techniques de guérison diverses, qui semblent guérir mieux mais en fait tuent simplement moins. Et on les traîne encore de nos jours.

La vraie démarche scientifique en médecine, de nos jours, commence par recenser le taux de guérison (ou la durée avant guérison). Et de comparer ce taux de guérison avec la guérison naturelle (si l'espèce humaine a réussi à survivre pendant des dizaines de milliers d'années sans médecine efficace, c'est bien le corps est capable de se défendre seul dans de nombreux cas), avec l'effet placebo (un phénomène fascinant), et avec les autres méthodes déjà utilisée. C'est la méthode dite EBM (evidence based medicine), la médecine fondée sur les preuves.

Et, allez savoir pourquoi, les magnétiseurs (mais en fait les tenants de la plupart des médecines dites alternatives, douces, parallèles, holistiques, …) refusent de pratiquer ce simple recensement.

Donc, non, pas de recensement statistique (et si l'on veut aller plus loin pas d'essai randomisé en double aveugle), pas de démarche scientifique en médecine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5298
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Jeu 18 Déc - 13:09

cdang a écrit:
Le premier vrai progrès, c'est Pasteur et Semmelweis

Mais Pasteur s'est en fait inspiré d'un chimiste du XVIIIe siècle : Antoine BAUME (1728-1801). Wink


Antoine Baume, exécuteur, entre autres, de travaux utiles sur la cristallisation des sels, l'acide borique, la teinture ou la fabrication des sels d'ammoniac.

Il est surtout connu pour avoir décrit 23 espèces nouvelles d'infusoires. Et près de deux siècles avant notre fameux biologiste jurassien, il combattait déjà en faveur de la doctrine pangermiste : il admettait ainsi la dissémination dans l'air de germes n'attendant que des circonstances favorables pour produire le développement des êtres qu'ils portent en eux.

Bon, c'est vrai que Louis Pasteur a un peu approfondi la théorie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
cdang

avatar

Masculin Messages : 1260
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Jeu 18 Déc - 14:33

Le pangermisme ne me semble pas très différent de la théorie des miasmes ou de la génération spontanée. Le lavage des mains, c'est bien parce que les germes viennent par les mains, pas par l'air (sauf postillons).

Pasteur n'a pas tellement approfondi la théorie. Il l'a surtout démontrée, avec ses fameuses cornues à col effilé : contact de l'eau avec l'air, mais pas de contamination. Et il a surtout appliqué la théorie (lavage des mains, pasteurisation). Et surtout, n'oublions pas ses travaux fondamentaux sur la bière  Cool

Concernant la cristallo, effectivement, une des images les plus célèbres de Pasteur le montre en train de trier à la brucelles des cristaux lévogyres et dextrogyres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Jeu 18 Déc - 17:05

Il ne faut pas oublier que si le XVIIIème parle beaucoup raison, science et lumières, il est encore profondément imprégné de superstitions et croyances. Le charlatanisme prospère et l'on s'entiche de "mages" comme le comte de Saint-Germain ou Cagliostro. Sans oublier l'influence de l'Eglise qui, comme l'a rapellé cdang, interdit la dissection des corps ou refuse le principe "diabolique" de la vaccine (Ancêtre du vaccin), c'est à dire introduire un peu de la maladie (Le Mal) dans un corps sain pour provoquer une réaction, la création d'anticorps, et à terme l'immunité. C'est pourquoi la variole fait encore des ravages à l'époque alors que turcs et chinois s'en protègent depuis longtemps.

Tout cela apporte de l'eau au moulin de Mesmer : dans une époque qui s'entiche encore volontiers de magie et de croyances, son fameux baquet et sa théorie de "fluide animal" avaient de quoi intriguer et séduire. Les fameuses séances de Mesmer devaient sans doute plus passer pour une expérience inédite, un "show", une attraction plus qu'une thérapie. On pourrait, toutes proportions gardées, comparer avec une technique de guérison ou de thérapie "New Age" sur une personne sensible à ce genre de choses.
Il faut se mettre un instant à la place des gens de l'époque : un parfum de mystère et de scandale entourait Mesmer et sa théorie, charlatan, génie, imposteur ? C'était inédit, inattendu, excitant et vaguement inquiétant aussi sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5298
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Jeu 18 Déc - 17:36

Mesmer était aussi franc-maçon. Et surtout membre d'une loge spiritualiste, adepte de la théosophie.

L'occulte était d'un grand intérêt chez les catégories supérieures de la société (noblesse et bourgeoisie) qui, tout en délaissant l'Eglise, recherchaient autre chose... les loges maçonniques étaient à la mode. Mais aussi les clubs satanistes et libertins (comme le Hellfire Club à Londres).

Toutefois, cette culture des "Lumières" ne résume pas à elle-seule la pensée générale des Français, voire des Européens, au XVIIIe siècle.

L'empreinte religieuse reste toujours très forte parmi le peuple. Surtout dans les campagnes.

C'est pourquoi les séances de Mesmer étaient surtout très à la mode chez les élites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5298
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Ven 19 Déc - 18:06

Franz-Anton Mesmer a écrit:
L'art de guérir de résume ainsi

il faut trouver la cause de la maladie en posant une main devant l’abdomen et l’autre en face de la colonne vertébrale, puis sentir la chaleur
il faut savoir comment allumer le feu invisible qui rend possible l’excitation de la fibre musculaire
il faut connaître les différents obstacles qui surviennent dans les différentes étapes de la guérison et qui peuvent empêcher ce feu dans son action
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   Ven 9 Fév - 15:49

L'hypnose


Loin, très loin des clichés véhiculés dans les films ou la littérature, qu'en est-il réellement de l'hypnose ? Et de ses applications dans le domaine médical ?

L'hypnose ("qui provoque le sommeil"), est un état psychologique particulier marqué par le fonctionnement de l'individu à un niveau d'attention autre que l'état de conscience habituel. Il peut, sous certaines conditions, donner l'apparence du sommeil ou du somnambulisme. Cet état est généralement provoqué chez une personne par l'action d'une autre personne. L'hypnose peut être produite de multiples façons (regard, gestes, mots, instruments...) et chaque personne a sa propre sensibilité au phénomène, sa propre résistance ou acceptation.

La médecine s'intéresse très tôt à l'hypnose. Nous avons vu plus haut avec Mesmer que l'on parlait de "fluide animal", théorie vite remplacée par l'hypnose en tant que tel, c'est à dire un état particulier de la conscience provoqué par une tierce personne. Les débuts sont difficiles, on parle d'occultisme, de spectacle... Là où certains entrevoient une possible thérapie, d'autres crient au charlatanisme. On confond parfois l'hypnose avec la méditation profonde ou la relaxation. Il faudra attendre un moment pour que l'hypnose soit défini comme un état de conscience particulier, léger ou profond.

Pour la psychanalyse, c'est le moyen d'accéder a l'inconscient du patient et de traiter des "forces" inconscientes auxquelles on n'a pas accès en temps normal. Il s'agit alors principalement de résoudre des troubles de la personnalité. Freud l'utilisait pour retrouver la trace ou l'origine de traumatismes enfouis pouvant être la cause de certains troubles.

En psychothérapie, l'hypnose est aujourd'hui utilisée pour résoudre des problèmes somatiques comme les angoisses, le tabagisme, le stress, les phobies, les allergies, des troubles comme une timidité excessive, voire même comme une aide au développement personnel, apprendre à être en confiance, dépasser ses peurs.

En médecine, l'hypnose commence à prendre une place importante dans le domaine de l'anesthésie. Il a été démontré, principalement par l'imagerie cérébrale, que l'état d'hypnose permet de modifier la perception des sensations chez le sujet et donc, la sensation de la douleur. C'est à la fin du XIXème siècle que l'on s'intéresse à cette particularité de l'hypnose, on parle alors de "sommeil magnétique". C'est en 1859 qu'a lieu la première intervention chirurgicale avec anesthésie pratiquée par hypnose.
Aujourd'hui, l'hypnose peut venir compléter ou renforcer l'action de l'anesthésie ou plus rarement s'y substituer. Les bénéfices pour le patient sont nombreux, angoisse moins forte, moins de substances injectées, récupération plus rapide et surtout, plus rarement, possibilité de parler avec le patient pendant l'intervention.
Encore une fois, tout dépend du patient, de ses antécédents, de sa plus ou moins grande perméabilité à l'hypnose, du savoir-faire de l'anesthésiste. L'hypnosédation, c'est son nom, ne se fait pas n'importe comment et avec n'importe qui.

Il existe aussi l'autohypnose, qui permet à celui qui la pratique, de s'hypnotiser lui-même. C'est ce qu'a pratiqué par exemple le docteur Milton Erikson, un psychiatre américain du XXème siècle, qui se serait ainsi guéri d'une paralysie résultant de la poliomyélite. Il s'agissait pour lui d'utiliser les ressources intérieures de la personne pour se guérir. "On ne soigne pas un symptôme ou une maladie mais une personne".

Enfin, un dernier mot sur tous ces clichés sur des personnes totalement "aux ordres" de leur hypnotiseur et faisant leurs quatre volontés. L'hypnose reste limitée à la perte de contrôle partielle du conscient de l'individu. L'inconscient, et donc les réflexes naturels de sauvegarde, n'est jamais atteint par le phénomène. On ne peut ainsi normalement pas aller contre la volonté la plus profonde de quelqu'un, lui faire accomplir une action qui irait à l'encontre de sa personnalité la plus profonde. De plus, la personne doit accepter de se laisser hypnotiser, doit se laisser faire et se concentrer. Tout dépend également, encore une fois, de la volonté et de la perméabilité de la personne. Chez certaines, l'hypnose fonctionne alors qu'elle se révèle inefficace chez d'autres.

L'hypnose, dans son application thérapeutique, a longtemps souffert (et souffre encore) de l'imagerie populaire véhiculée par les spectacles d'hypnotiseurs, souvent truqués, à la mode dès la fin du XIXème siècle, moment où l'on commençait justement à s'intéresser au phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE   

Revenir en haut Aller en bas
 
MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MESMERISME, MAGNETISME ANIMAL ET HYPNOSE
» Quizz (mon animal preferer)
» Hypnose [Soldat]
» de l'homme ou de l'animal qui est le plus bete
» NOUBA CANICHE F GRISE 14 ANS ASSO REV'ANIMAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DU CORPS :: La salle de soins-
Sauter vers: