AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA ZOOTHERAPIE

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7247
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LA ZOOTHERAPIE   Mar 9 Déc - 16:00


Vous venez de vous installer parmi nous et voulez savoir si votre fidèle compagnon animal est le bienvenu ? Pas de problèmes. D'autant plus qu'il peut vous apporter bien plus que de l'amour ou une présence réconfortante. Voici donc le vaste sujet de la zoothérapie ou comment soigner, apaiser certains troubles par la présence d'un animal.

La zoothérapie s'applique particulièrement aux troubles mentaux ou psychiques, au stress ou troubles du comportement. Les exemples les plus fameux sont ceux des autistes ou malades d'Alzheïmer qui gardent un contact avec le réel par la présence d'un animal à leurs côtés. Il y a bien sûr les chiens, les chats, les dauphins ou encore les chevaux. L'animal rassure, apaise, offre souvent le seul lien qui reste avec la réalité. Il y a bien sûr les chiens d'aveugles qui aident leur maître et lui apportent réconfort et chaleur.

Mais la zoothérapie va plus loin : elle peut également permettre de renouer avec la société, d'apprendre à se calmer, à se responsabiliser. Dans certains pays, des expériences ont été menées dans le milieu pénitentiaire. Certains prisonniers se voyaient confier un chien ou un chat et dans une grande majorité des cas, on observe un changement de comportement significatif : le détenu se responsabilise, prend soin de l'animal (Et de lui-même du coup), devient plus sociable et responsable, plus serein.

La zoothérapie ne date pas d'hier... Dès le IXème siècle, des chiens sont utilisés pour aider des handicapés, moteurs ou mentaux, en Belgique. Des "fous" se voient confier des animaux, ce qui les apaisent et les responsabilisent. Le phénomène connaît un formidable bond en avant après la Première Guerre Mondiale : des soldats traumatisés par les horreurs des tranchées apprennent à se reconstruire par la présence régulière de chiens à leurs côtés.
En 1953, le psychiatre américain Boris Levinson révolutionne, par hasard, la zoothérapie. Il reçoit un matin un appel de parents désespérés car leur enfant autiste doit être interné dans un institut spécialisé. Il accepte de les recevoir et oublie que son chien est resté dans son cabinet. Dès que le couple entre, l'animal se dirige vers l’enfant, le renifle, le lèche et l’enfant, complètement replié sur lui-même et refusant toute communication avec le monde extérieur, va se mettre à parler, jouer avec le chien, il demandera même à revenir pour le revoir. La zoothérapie prend alors toute son ampleur.

Vaste sujet que cette médecine par l'animal si l'on peut dire. Un sujet qui nous pousse également à nous interroger sur le lien encore tellement mystérieux qui nous rattache à l'animal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
cdang

avatar

Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: LA ZOOTHERAPIE   Mar 9 Déc - 16:53

Moi, je serai plutôt sujet à de la zoopathie : les animaux à poils me font souffrir, les pire état les chats et les chevaux : myxomatose, respiration de Dark Vader, éternuements, …

Alors la zoothérapie, pour moi, ça serait plutôt avec des animaux à écailles, ou des mollusques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3263
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LA ZOOTHERAPIE   Mar 9 Déc - 21:24

cdang a écrit:
Moi, je serai plutôt sujet à de la zoopathie : les animaux à poils me font souffrir, les pire état les chats et les chevaux :


Et bien tu n'as vraiment pas de bol, je serai vraiment dégouté si je ne pouvais pas approcher et caresser ce genre d'animaux, sans être malade par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7247
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LA ZOOTHERAPIE   Mar 9 Déc - 21:34

J'adore les animaux, mais j'avoue avoir du mal à m'imaginer faire un calin à un iguane, un varan ou un poulpe...
Les chevaux, je reste prudent : j'ai fais du cheval autrefois et c'est un animal étonnamment craintif et peureux je trouve. Un bien bel et noble animal, mais dont les réactions m'ont surpris parfois.
Un chien et encore plus un chat, c'est automatique, faut que je le caresse. Après, si je vois que le chien se met à grogner, je retiens mon geste. Pour les chats, c'est plus difficile, dans 90% des cas, ils se barrent en courant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3325
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LA ZOOTHERAPIE   Mer 10 Déc - 22:35

Le chat reste assez imprévisible : s'occuper tout le temps d'un chat et si on tombe sur un spécimen totalement ingrat qui se fout de son maître, je n'aimerai pas ça. J'apprécie leur indépendance toutefois, mais faut un juste milieu. J'en connais qui sont moins sociaux que des poissons rouges. Heureusement, ceux-là sont minoritaires et d'habitude ça se passe bien avec la plupart des chats.

Pour le chien, le sujet est vaste. Notamment à cause des différentes races, qui sont légions. On a donc des caractères très différents, et des physiques aux antipodes : entre un chien de 500 g et celui de 70 kg, le second pèse 140 fois +. Bref, il est recommandé de choisir un chien qui correspond à ses goûts.
D'habitude je déteste les petits chiens (avec des exceptions suivant certaines races), et mes préférés sont des chiens nordiques type traîneau (20-30 kgs). Ce qui est fascinant avec certains chiens, c'est que bien éduqué, on peut être en symbiose avec lui. Historiquement, c'est presque comme une association animale entre l'homme et le chien, une sorte de pacte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3263
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LA ZOOTHERAPIE   Mer 10 Déc - 22:55

Dans une même race les caractères et comportements sont différents, comme chez les humains. Que ce soit chez les chat et chez les chiens, et chez tous les animaux.
On peut l'observer chez tous les animaux, après c'est aussi une question d'éducation, mais pas que.  Par exemple je connais dans un foyer deux chats élevés de la même manière avoir des caractères totalement opposés. Ils sont de la même race, de couleurs différentes, mais l'un est câlin et affectueux quand on s'approche de lui, l'autre chat est fuyant et craintif et se barre dès qu'on s'en approche.
Donc comme chez l'être humain un être vivant "intelligent" reste toujours imprévisible, et différent, question de personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: LA ZOOTHERAPIE   Jeu 11 Déc - 10:20

VIC a écrit:
Le chat reste assez imprévisible […] Historiquement, c'est presque comme une association animale entre l'homme et le chien, une sorte de pacte.

En fait, le chat a été le premier à fréquenter l'Homme pour une bonne raison : l'agriculture.

Au Néolithique, l'humanité découvre qu'il est plus simple de planter des trucs à côté de chez soi que d'aller les chercher dans la savane, d'une part  ; et découvre que les céréales, non seulement ça pousse bien, mais en plus ça nourrit et ça se conserve, d'autre part . Apparaissent donc les premiers silo, qui naturellement attirent les mulots, qui eux-mêmes attirent naturellement les chats.

On pourrait donc parler d'une symbiose presque au sens biologique : il n'y a pas de volonté particulière, mais chacun y trouve son compte. L'Homme, par son activité, attire et entretient du gibier pour le chat ; le chat protège la nourriture de l'Homme.

Je pense que pour le chien, c'est très différent. Il y a une vraie volonté de le domestiquer pour en faire un outil (défendre, garder), donc une sélection des spécimens un minimum « sociables » : parmi les loups, on n'a gardé auprès de soi que ceux qui n'attaquaient pas systématiquement leurs maîtres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA ZOOTHERAPIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA ZOOTHERAPIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA ZOOTHERAPIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DU CORPS :: La salle de soins-
Sauter vers: