AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES NAUFRAGES DU TEMPS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6008
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: BANDE DESSINEE SF   Ven 21 Juin - 21:15

Les naufragés du temps


C'est pas tout jeune, mais je garde un bon souvenir de cette BD de Science Fiction française. Les naufragés du temps a pour auteurs Paul Gillon et Jean-Claude Forest, en 1964.
A partir de 1977, Gillon se retrouve seul aux commandes et poursuit la saga dans Métal Hurlant.
L'histoire est celle de Chris, un homme plongé en hibernation dans une capsule projetée dans l'espace au XXe siècle et qui se réveille 1000 ans plus tard, en 2990. Sans repères dans un monde inconnu, il n'a de cesse de retrouver la femme qui était en hibernation avec lui, Valérie. Mais il doit combattre les Trasses, des rats intelligents extraterrestres. Une saga assez tourmentée et mélodramatique parfois, dans un monde assez étonnant et avec une galerie de personnages atypiques, dont le Major Lisdal, un cyborg au crâne rasé et au visage à moitié robotisé.
Sur le plan du dessin, c'est de la ligne claire, avec un trait très pur. Je suis pas fan de la ligne claire, mais là j'aime bien, ça donne un côté "old school" sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1123
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGES DU TEMPS   Ven 21 Juin - 23:02

Il me semble en avoir lu un ou deux à l'époque et je n'y avais rien compris. Ce devait être la fin de l'histoire, donc, forcément ^^ ; ou bien j'étais trop jeune.
Sympa de le faire remonter à la surface de nos mémoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6008
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGES DU TEMPS   Mar 25 Juin - 20:13

Pour être franc, l'histoire est assez complexe, c'est un peu Dallas parfois (je t'aime, moi non plus... pars... non reviens... ah, je ne sais pas, je ne sais plus... tu ne peux pas comprendre... je t'aime mais je pars...)
Mais ça reste un bon souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 2904
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: LES NAUFRAGES DU TEMPS   Mer 26 Juin - 20:19

Jamais lu...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6008
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGES DU TEMPS   Dim 23 Oct - 19:15

Heureuse surprise : un de mes bouquinistes sur Lyon en a toute une série dont les premiers, j'ai donc sauté sur l'occasion pour retrouver cette BD, plus très jeune.
L'occasion de mieux vous présenter le scénario :

En 2990, les autorités terriennes décident de réveiller Chris, un homme mis en hibernation 1000 ans auparavant dans une petite station spatiale placée en orbite aux confins du système solaire. Chris n'était rien de moins que l'espoir de toute l'Humanité, menacée par le Grand fléau (d'étranges spores extraterrestres qui en éclatant contaminent d'horrible manière les hommes). Le Fléau étant resté inactif pendant des siècles, Chris avait été oublié. Ce qui n'est plus le cas maintenant que les spores ont éclaté et ont décimé l'Humanité, dont les derniers survivants décident de quitter la Terre. Mais Chris, lui, a d'autres préoccupations. Il ne pense qu'à Valérie, la jeune femme mise en hibernation en même temps que lui et dont on n'a jamais retrouvé trace. Valérie l'obsède, pour une raison qu'il ignore. Au grand dam de Mara, la jeune scientifique Terrienne qui l'a réveillé, devenue profondément amoureuse de lui.

Je suis donc dedans à nouveau et c'est clairement typé "années 70" dans l'atmosphère, le dessin. Un dessin en ligne claire un peu austère, un peu froid et nerveux et les couleurs ne sont pas toujours heureuses avec des verts acides, des mauves ou violets et du jaune un peu pisseux par moments... J'ai eu l'occasion de voir des planches en noir et blanc et ça passait bien mieux, je trouve.
Par contre, l'univers est très riche niveau créatures, décors, costumes et là encore, on est très "années 70" dans l'esthétique. Et puis dans le ton surtout, avec cette histoire de fléau, d'humanité en voie d'extinction... Un petit quelque chose des films catastrophes de l'époque ou de films d'Anticipation comme Soleil vert...
A suivre donc...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 2904
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGES DU TEMPS   Lun 24 Oct - 0:27

Finalement, j'en ai découvert plusieurs épisodes depuis cet été. En feuilleton à suivre dans les 20 premiers numéros de Metal Hurlant. Depuis j'ai parlé de l'auteur dans ma critique du film Barbarella, tiré d'une autre de ses BD.

Je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai pris l'histoire en route et j'en ignore les débuts. Les ingrédients sont là, mais j'ai presque l'impression d'un pastiche. Je n'accroche pas avec le personnage principal, trop "parfait". Et puis clairement, quand on les compare aux premiers Flash Gordon et qu'on mesure les décennies d'écart, ça ne plaide pas trop en sa faveur.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6008
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGES DU TEMPS   Dim 23 Avr - 9:50

Donc, verdict :

De manière générale, c'est du bon. On est bien dans la créativité bouillonnante des années 1970 et on retrouve une atmosphère un peu Star Wars par moments au niveau des costumes, des nombreuses créatures et des personnages atypiques. Certains costumes, certaines créatures ne sont pas toujours bien crédibles, c'est l'originalité qui prime. Le résultat est un univers riche, complexe et une mêlée de personnages pour une longue histoire où se mêlent SF, Anticipation, aventure et même une touche de Fantasy ici et là. On est vraiment dans l'imaginaire, le dépaysement.

J'ai plus de mal avec le dessin, trop nerveux, trop aigu. Par moments, je trouve que personnages et décors manquent de relief, de chaleur, de courbes. Il reste un côté "bidimensionnel", qui manque de relief, de contours. J'aurais apprécié plus d'ombrages, de dégradés, des contours et lignes moins géométriques. Et puis, ces dominantes de vert, mauve, violet, pas très heureuses, de même que certaines cases vides autour des personnages :


Une BD que j'aime bien au final, dépaysante, aventureuse, avec un monde original et des personnages atypiques. Mais le côté "old school" et fortement marqué années 70 peut surprendre et rebuter, je ne le nie pas. Certains la trouveront agréable et sympathique, d'autres penseront peut-être que ça a mal vieilli...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES NAUFRAGES DU TEMPS   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES NAUFRAGES DU TEMPS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: