AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 25 Avr - 20:02


Non, le Punk n'est pas forcément un type au crâne rasé avec une crête colorée, un anneau dans le nez et habillé de cuir qui court après les petites vieilles pour leur piquer leur sac...
Le Punk est un mouvement artistique, pas seulement musical d'ailleurs, né en Angleterre dans les années 1970. Un mouvement libertaire, insolent et non conventionnel, qui fît scandale à l'époque. Le punk est underground, rebelle et contestataire. C'est une contestation de l'ordre établi, férocement anti-conformiste. Il séduit très vite une jeunesse qui ne se reconnaît pas dans les valeurs de la société de l'époque. Un mouvement bouillonant, débordant de créativité et, parlons franchement, souvent joyeusement bordélique.

Musicalement, il est un peu le papa de la New Wave, elle aussi underground et contestataire à l'aube des années 1980 avant de sombrer dans le commercial. Aux USA, il apparaît dès les années 1960 avec des groupes comme The Stooges dont le fameux Iggy Pop, surnommé "le parrain du Punk". L'époque voit aussi apparaître les Sex Pistols ou les Clash.

Loin des nombreux clichés (souvent négatifs) qu'il véhicule, le Punk est une philosophie qui enseigne à chacun à se construire soi-même, avec ses propres valeurs, plutôt que de suivre le reste du troupeau. Philosophie illustrée par son fameux précepte Do it yourself , "Fais-le toi-même".

En route donc pour partir à la découverte de ce vieux rebelle, vieux mais toujours là. Car n'oubliez pas : Punk's not dead !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 25 Avr - 20:27

Elli Medeiros, vous connaîssez ? Oui, oui, celle qui chantait Toi, toi mon toit dans les années 80... Vous êtes déjà en train de m'envoyer un message pour me dire que je me trompe de sujet... Hé bien non !

Avant de se déhancher sur Toi mon toit avec son petit diamant dans le nombril, cette chanteuse d'origine uruguyaenne qui débarque à Paris à 14 ans, a fait partie des Stinky Toys, considéré comme le groupe punk français de l'époque. Un duo (elle et son compagnon de l'époque) qui, mine de rien, s'est produit à Londres avec les Clash et les Sex Pistols. Et qui a fait la couverture de Melody Maker, la plus ancienne revue musicale anglaise, une institution fondée en... 1926.
Le groupe se sépare au bout de deux albums et Elli Medeiros va choisir une autre voix, bien différente. Devenue maman, elle se consacre alors aux quatre enfants qu'elle a eu avec celui qui est son compagnon actuel, un certain Brian de Palma...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 25 Avr - 20:58

Elli Medeiros a un parcours très original. Saviez-vous qu'elle avait fait des BD ? Et bien oui.
J'ai découvert cela dans les Metal Hurlant. Des planches d'une seule page, sans prétention, sur les scènes de vie quotidienne d'une jeune femme et de son chat (autobiographique ?), entre autre.

Et le rapport est double avec Metal Hurlant. Parce que, si il y a un journal où le punk était mis en avant, c'était bien celui-là. Il y avait pas mal d'articles consacrés au punk (au mouvement musical).
Notamment dans les 4 Hors séries Metal Hurlant "spécial Musique" : on y voyait l'explosion créative des 80's avec des illustrateurs de BD mettant en scène la musique, quelque soit le style. La dominante Rock n' Roll était assurée par Franck Margerin et quelques autres. D'ailleurs certains auteurs de BD dans Metal jouaient dans des petits groupes. Il y avait Kent, aussi, auteur de BD et chanteur. Ou bien encore Charlie Schlingo, batteur.

Mais revenons au punk : c'était l'une des mamelles musicales de Metal. Il est probable que le punk en France doive pas mal à cette revue, qui semblait fascinée par les Sex Pistols...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 25 Avr - 22:09

En France quelques groupes phares des années 80 : Les beruriers Noirs; Les Sheriff; Parrabellum; gogol 1er; les LV88...

Un titre fun des LV88 : (mais attention aux paroles chocs !)


Une autre : communiste/casanis/canabis


Un titre des Sheriff :


un des Berus :


Gogol 1er pour finir : (a chanter a l’église ??)  lol! 


C'était la musique que j'écoutais au collège alors que les autres écoutait du rap (ou du hard) et ça surprenait toujours (ça tranchait avec mon style élève timide)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 25 Avr - 23:50

Quand t'étais au collège les autres écoutaient du rap à la fin des années 80 ?   Pourtant à l'époque le rap n'avait pas vraiment d'écoute en France, à part dans certains milieux populaires, mais c'était vraiment minoritaire.

Le rap a vraiment explosé au début des années 90 en France.

Ce serait d'ailleurs une question pour VIC et VS ou d'autres, pour savoir ce qu'au collège les jeunes écoutaient dans leurs classes ?  Moi à l'époque j'étais encore en primaire donc on parlait plus foot et ldvelhs que musique.
Alors qu'au collège au début des années 90 j'ai connu l'émergence du rap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Sam 26 Avr - 16:31

Ben, c'était la New Wave, beaucoup d'Indochine, de Cure... Et puis U2 et tous les grands groupes de l'époque style Simple Minds, A-Ha (Hunting high and low a bercé mon adolescence), Dire Straits, Depeche Mode...
Perso, j'étais un grand fan de Kim Wilde (Je le suis toujours, elle est la première que j'ai affiché en poster dans ma chambre d'ado), de A-Ha (J'assume sans aucun problème, j'ai leurs trois premiers albums dans ma collection de CD), Depeche Mode et bien sûr, Talk Talk, mon groupe culte. Côté français, j'ai eu une grosse période Indochine avec Kao Bang, Le péril jaune, A l'est de Java, Okinawa... Ces chansons me paraîssaient exotiques, me faisaient voyager...

Sinon, pour en revenir à Elli Medeiros, j'ai appris son passé punk par hasard, en tombant sur une interwiew d'elle dans un magazine. La maman et femme au foyer comblée adepte du végétarisme y confessait les folles années de sa première jeunesse, les fêtes, les excès, les Sex Pistols, les Clash, la scène underground londonienne... Le tout parfaitement assumé et sans aucun regret. Punk's not dead !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Sam 26 Avr - 17:04

Warlock a écrit:

Ce serait d'ailleurs une question pour VIC et VS  ou d'autres, pour savoir ce qu'au collège les jeunes écoutaient dans leurs classes ?  Moi à l'époque j'étais encore en primaire donc on parlait plus foot et ldvelhs que musique.
Comme VS, beaucoup écoutaient la "new wave" avec U2 , A-Ha, Depeche Mode, Duran Duran, etc ... Moi ça ne me plaisait pas trop globalement. Exception pour Tears for Fears, dont je ne connaissais que quelques singles à l'époque : j'ai réécouté et découvert depuis et certains morceaux sont vraiment bons et ont survécu au passage des ans.

Côté collège:
j'écoutais beaucoup de musique d'avant : Beatles, Stones, Otis Redding...
Pour les groupes dont les albums sortaient : Genesis, ZZ Top, Midnight Oil, Dire Straits, Eurythmics (Be Yourself Tonight) un Crowded House (Wood Face). Pour Genesis et ZZ Top, je piochais aussi dans les vieux.
Les groupes français des 80's, ne cherchez pas, zéro. Jamais accroché à Indochine ou les autres.

Côté lycée :
Le hard rock découvert avec ACDC , Metallica, et Scorpions, ça a surtout été en troisième, seconde et terminale.
Tommy des Who en seconde, la claque.
La terminale ça a été le tournant en 91 avec l'arrivée du Grunge, BSSM des RCHP, Black Crowes. Sorti également en 91, le premier album de Marc Cohn (avec Walking in Memphis).

Côté punk :
Pas gran'd chose à l'époque. Petite exception avec Corrosion Of Conformity que m'avait passé un pote, mais c'est plus du heavy metal...
Sinon le seul CD de punk je j'ai acheté au lycée, c'était les Ramones, avec le Loco Live.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Sam 26 Avr - 17:19

Plutôt du break dance (plein de kékés qui reproduisaient les truc vu dans HIP-HOP) et autre new wave...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Sam 26 Avr - 17:46

HIP-HOP... Sidney...  

Oui moi au collège j'ai du subir le rap et la dance, et les musiques dites urbaines...  J'étais l'un des rares à écouter du Rock et du Hard, encore pire au lycée. Heureusement à la fac ça a changé, avec des potes qui écoutaient les même choses que moi.



Pour en revenir au punk, mon groupe préféré du genre est surement The Damned.


Créé en 1976, et originaire de Croydon, dans la banlieue de Londres. Les Damned sont célèbres pour avoir été le premier groupe punk à lancer un single et fait une tournée aux États-Unis.
Les Damned sont également connus pour s'être reformés maintes fois et avoir incorporé plusieurs styles à leur musique, notamment le garage rock, le rock psychédélique, le rock théâtral de Screaming Lord Sutch, The Sensational Alex Harvey Band et New Romantic. Ils sont aussi considérés comme l'un des groupes fondateurs du rock gothique. Dans la période 1979 à 1984, ils ont été une source d'inspiration importante pour les jeunes groupes américains de Hardcore Punk.
Incorporant par la suite un style plus new wave à leurs compositions, ça reste l'une des références du Rock/punk en Angleterre.












Dernière édition par Warlock le Sam 20 Déc - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 2 Mai - 18:16

Generation X



Premier groupe de Billy Idol, Generation X est un groupe anglais de punk/rock. À l'origine, le groupe s'appelait Chelsea et était composé de Billy Idol (guitare), Tony James (basse), John Towe (batterie) et Gene October (chant). Après le départ de Gene October, ils adoptent le nom de Generation X.
Generation X s'installe rapidement comme l'un des groupes les plus accessibles et les plus séduisants pour le public et les fans de Rock. Leur premier album éponyme sort en mars 1978 et atteint la 29e place dans les charts anglais.
Leur second album, Valley of the Dolls, sort au début de l'année 1979. En 1980, le groupe s'éloigne du mouvement punk et raccourcit son nom en Gen X. Mais leur troisième album Kiss me Deadly pourtant très bon qui sort en 1981, ne rencontre pas le succès espéré. Le groupe servira de tremplin à la carrière de Billy Idol qui entame alors une carrière solo aux États-Unis.
Generation X reste l'un des bons groupes du genre, avec de mélodies simples mais diablement efficaces. Leur fameux morceau Dancing with myself est surement le plus connu du groupe, souvent repris, et indicatif de pubs, entre autre.














Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 2 Mai - 19:31

Je n'ai pas trop accroché au punk niveau musique (je dis bien musique uniquement) car j'ai toujours trouvé ça trop simpliste musicalement. Entendons nous bien, ça fait partie du truc : minimaliste, liberté de faire ce qu'on veut, OK, c'est très bien. On n'est pas forcé d'être un virtuose pour jouer. Mais c'est souvent un prétexte pour faire des trucs franchement pas très élaborés, et souvent très répétitifs. Comme le blues d'ailleurs, également répétitif, ça tourne souvent avec les 3 même accords. C'est donc une musique qui, globalement, a du mal à m'intéresser sur la durée, car je m'en lasse très vite.

Et parfois, le niveau technique de certains musiciens, désolé, mais j'ai l'impression qu'ils ne savent pas jouer (un peu comme si les mecs commençaient par le look et l'attitude, et croyaient que ça suffisait pour faire de la "bonne" zic. Et souvent non, généralement ça ne suffit pas.
Le niveau souvent faiblard des compos ou de l'exécution est heureusement compensée avec de l'énergie (c'est bien aussi).

J'ai en plus pas mal d'aversion pour le punk ado genre Blink 182 ou autre, qui sont pour moi éminemment "commercial", trahissant l'esprit du punk originel. Leur clips en boucle et la surmédiatisation via MTV2 à l'époque m'avait pas mal gonflé.
Paradoxalement, j'aime quand même certains morceaux du groupe The Offspring, enfin plutôt à leur début, avant que leur musique ne devienne trop caricaturale. J'aime leur énergie et certains de leurs riffs qui sont franchement efficaces.

Enfin, j'aime bien aussi certains morceaux de The Hives (qui ne sont pas foutus jusqu'ici de faire un album entier de qualité), mais qui dont certaines compositions sont entrainantes et énergiques à souhait.



_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 2 Mai - 20:25

C'est certain les musiciens punk ne sont pas les plus doués, du moins ceux qui s'enferment dans ce genre, sans se renouveler par la suite, ce qui n'a pas été le cas des Damned et de Generation X, entre autre.

J'aurai tendance à comparer le punk et le grunge, pas musicalement mais dans la simplicité des compositions. Du genre on prend trois mecs dans un garage et on compose notre morceau.
C'est loin d'être des musiques de puristes, néanmoins en effet l'énergie et la fougue sont bien présentes, l'état d'esprit aussi, dans un sens ça compense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 2 Mai - 21:52

Oui je me souviens du guitariste qui accompagnait Billy Idol et c'était loin d'être un manchot (mais était-il issu de Gen X ?).

Ta comparaison avec le grunge m'a surpris car le niveau technique de Pearl Jam ou Soundgarden était très élevé, mais je pense que tu te référais plus aux "3 mecs dans un garage" (ça c'est un nom de groupe !). En effet, il y a des similitudes maintenant que j'y pense : une volonté de rupture et musicale avec un durcissement, et une cassure avec le marketing des masses. Pearl Jam par exemple a toujours revendiqué son côté underground, libre et indépendant. Dave Grolh m'a l'air du même acabit.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 2 Mai - 22:44

Non Steve Stevens le guitariste de Billy Idol, n'est pas issu de Generation X, il est américain pas anglais. C'est guitariste surdoué, qui n'a pas vraiment de rapport avec le mouvement punk. Mais je ferai un topic sur lui d'ici quelques semaines.

Pour moi le punk comme le grunge ne sont pas des musiques de puristes, mais plus de rebelles. Dans le genre on veut être libres, indépendants, sans pour autant être les plus doués, mais on vous emmerde.
Après bien sur on trouve des musiciens talentueux dans les deux mouvements. Cela étant j'ai du mal à y trouver les musiciens les plus doués techniquement, et c'est encore plus vrai dans le punk pur et dur.
Mais j'aime l'énergie, le coté insoumis du punk, loin des diktats marketing musicaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Dim 4 Mai - 13:46

Pour ma part, je m'y connais trop peu dans ce genre pour y porter un jugement objectif. Mais je reste attiré par le côté musique "underground", loin du commercial de masse, un côté un peu "confidentiel" avec des types qui jouent dans des clubs pas connus, scène alternative et tout ça... On peut dire que j'aime l'esprit du Punk plus que sa musique. C'était d'ailleurs le but de ce topic, sortir des clichés comme le mec avec la crête colorée qui course les petites vieilles... Le Punk a sa philosophie, son esthétique, son état d'esprit, bien loin des stéréotypes habituels.
Et puis, certains artistes comme Iggy Pop qui, musicalement, me laisse presque indifférent, mais dont j'adore le personnage, la personnalité : à la fois déjanté et classieux, parrain du Punk et connaissant ses classiques sur le bout des doigts, toujours là où on ne l'attend pas... Le type que t'imagines aussi bien torché dans un pub pourri et paumé que jouant de la guitare dans la suite d'un palace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Ven 4 Juil - 21:09

Connaissais pas celle-là et elle m'a fait rire :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   Sam 20 Déc - 19:43

Pour en revenir aux Stinky Toys (les jouets puants, tout un programme) un documentaire intéressant retrace la carrière du leader du groupe Jacno. On retrouve bien sur la charismatique et charmante Elli Medeiros.
Tout une époque, un artiste Jacno, qui a considérablement influencé la scène musicale française.




Après les Toys, Jacno a sorti un album solo précurseur "Jacno" en 79, avec son célèbre morceau rectangle, qui préfigurera le son synthé des 80's.




Par la suite Elli et Jacno ont sorti trois albums dans un style plus synthé pop, loin du punk du début des Stinky Toys.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE PUNK, DE L'ANGLETERRE AUX USA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henriette d'Angleterre, dit Madame ... [terminé]
» Neo punk
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Angleterre 0-1 Ukraine
» CM Punk: sa meilleure promo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Voyage en musique-
Sauter vers: