AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE CHATEAU DE VERSAILLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Jeu 17 Avr - 21:15



LE CHÂTEAU DE VERSAILLES

40 ans de travaux, plus de 70 millions de francs or dépensés, 36 000 ouvriers ("dont on emportait toutes les nuits des charrettes pleines de morts", raconte Mme de Sévigné dans ses mémoires), 6 000 chevaux, 100 hectares de parcs et de jardins, tout cela pour un palais grandiose et harmonieux qui, pendant des décennies, sera le centre du monde occidental : tel fut le monument que le "Roi-Soleil" bâtit pour assurer son éclat et celui de la France.



Parce qu'il se trouvait à l'étroit dans Paris, Louis XIV décida de construire son palais à la campagne, loin d'une ville qui, en outre, lui rappelait trop les mauvais souvenirs de la Fronde. Il voulait aussi un lieu à la mesure de ses ambitions. Sur l'emplacement d'un petit château, rendez-vous de chasse de son père, Louis XIII, il demanda aux architectes Le Vau et Hardouin-Mansart, au décorateur Le Brun et au jardinier Le Nôtre, de construire, décorer et fleurir le palais de Versailles.

En 1682, les travaux n'étaient pas encore tout à fait achevés que la cour s'y installa définitivement. Louis XIV était un homme pressé. Cette cour comptait plusieurs milliers de personnes, depuis les princes jusqu'aux valets.

Malgré le luxe et le raffinement, le palais de Versailles est alors un curieux mélange de splendeur et d'inconfort : on gèle dans les salons l'hiver, on y crève de chaud l'été, et malgré quelques chaises percées, les escaliers et les antichambres servent la plupart du temps de lieux d'aisance. Badauds et marchands ambulants s'y bousculent (on trouve même des "loueurs d'épée" à l'entrée, seule condition requise pour pouvoir entrer dans le château), alors que seigneurs et grandes dames sont obligés de se conformer à une étiquette scrupuleuse et rigide. Entre deux grandes fêtes données par le Roi, les courtisans jalousent leurs rivaux, s'endettent, écorchent leurs voisins ou commentent les derniers ragots de la cour.

Mais Versailles, c'est aussi un symbole politique très fort, puisque la noblesse turbulente et qui s'est souvent opposée aux Bourbons, fut pratiquement obligée de vivre dans le palais et se soumettre au bon vouloir du Roi qui lui octroyait pensions, bénéfices ou commandements. Les seigneurs frondeurs étaient en quelque sorte assignés à demeure et devenaient de véritables "domestiques" de la monarchie.

Jusqu'à la Révolution, Versailles, résidence des rois et du gouvernement, restera le symbole vénéré - puis haï - de la royauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Jeu 17 Avr - 21:36

Un rêve de mégalomane en même temps qu'un symbole politique et un manifeste de l'art français... Un ancien petit château de campagne où Louis XIII chassait volontiers devenu un chantier pharaonique et une demeure immense, une véritable ville, qui fût toujours en travaux tout au long du règne.
Par respect pour son père, Louis XIV conservât l'ancien château et comme l'écrivît la Palatine, le "recouvrît d'un beau manteau". Pourtant, le Roi Soleil eût bien du mal à imposer son choix : l'endroit était marécageux, le sol peu stable, paradis des courants d'air... Versailles n'était pas pensé pour être pratique : mal isolé, mal chauffé, humide (Lassone, médecin de Louis XV, se plaignait que "les murs boivent l'eau comme des éponges...")
Les cheminées, très rares, tiraient affreusement mal et répandaient un nuage de suie sur les murs. Les couloirs étaient glacés et plein de courants d'air, les salons surchauffés. Les cuisines se trouvaient à l'autre bout du bâtiment, si bien que la nourriture arrivait régulièrement froide sur la table du roi. Exédé, Louis XV fera installer des "réchauffoirs" à sa table pour remédier à cela. Les esplanades étaient poussiéreuses l'été, boueuses l'hiver. Pas de commodités : on "faisait" derrière les rideaux, sous les escaliers ou dans le parc aux beaux jours. La Palatine écrit à une amie :"Ils font des étrons gros comme vous et tout le palais pue la pisse à n'en plus tenir"...
Quant aux fameuses fontaines, il faut faire venir l'eau depuis Marly, grâce à "la machine de Marly", sorte de système de pompes et de canalisations assez complexe, sujet aux pannes. Si bien que les fontaines ne fonctionnaient jamais toutes en même temps.
Les luxueux appartements sont rares, réservés à la famille royale et aux grands. Les courtisans logent dans de petites chambres mansardées au confort rudimentaire sous les toits et l'on croise dans les couloirs porteurs d'eau, lingères et autres...
On se demande comment ces grands seigneurs et nobles dames, propriétaires de magnifiques châteaux, manoirs et délicieux hôtels particuliers en sont venus à s'entasser dans cette immense bâtisse inconfortable et surchargée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Jeu 17 Avr - 22:02

Voyageur Solitaire a écrit:

On se demande comment ces grands seigneurs et nobles dames, propriétaires de magnifiques châteaux, manoirs et délicieux hôtels particuliers en sont venus à s'entasser dans cette immense bâtisse inconfortable et surchargée...

On ne leur a pas demandé leur avis. Ils se sont vus coupés d'une bonne partie de leurs revenus et donc privés de leur autonomie. Ils étaient forcés, s'ils voulaient continuer à avoir un train de vie correspondant à leur rang, à mendier des pensions et des bénéfices auprès du Roi. Sinon, ils végétaient dans leur château en province.

Louis XIV voulait brider la noblesse. Il y est parvenu. Ou presque. Parce que si la noblesse d'épée se sont faits courtisans, la noblesse de robe, composée de juristes et de parlementaires, s'est enrichie et a constitué une sorte de contre-pouvoir à l'égard de la monarchie. Tout le XVIIIe siècle ne sera qu'une suite de luttes et de conflits entre le Roi et les Parlements.

Philippe d'Orléans avait réussi à arracher Louis XV à Versailles en le ramenant à Paris, au moment de la Régence. Louis XV a voulu y retourner une fois majeur, en 1723.

En fait, Louis XIV aura légué à ses successeurs un beau cadeau. Mais un cadeau empoisonné. Un gouffre sans fond qui engloutissait presque la moitié des richesses du royaume.

Il faut d'ailleurs noter que Louis XVI envisageait sérieusement de quitter Versailles, avant qu'il n'y soit contraint le 6 octobre 1789. Il avait discuté avec son cabinet et devant le coût énorme des restaurations, il avait décidé d'abandonner le château pour un temps indéterminé.

Louis XVI devait s'installer au château de Bellevue, plus modeste. Marie-Antoinette, elle, aurait du s'installer à Saint-Cloud avec ses enfants.

Paradoxalement, c'est la Révolution qui a "sauvé" Versailles... sinon nul doute que ce château serait probablement resté à l'abandon pour longtemps. Au moment où le peuple est venu emmener le couple royal pour le ramener à Paris, il n'y avait plus grand monde dans le château de Versailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Jeu 17 Avr - 22:07

Louis XVI était plutôt attaché à Versailles, mais le château avait besoin de sérieuses réparations. On avait demandé un devis à l'architecte Mique et le roi fût épouvanté par les sommes prévues. De plus, les travaux devaient durer... 10 ans ! Il est vrai que Marie Antoinette, qui détestait Versailles, avait proposé le château de Saint Cloud qui lui appartenait, mais on restât finalement à Versailles.

Encore une fois, Versailles n'était pas prévu, pensé et conçu pour loger les 10 000 personnes qui y vivaient quasiment en permanence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Jeu 17 Avr - 22:16

Voyageur Solitaire a écrit:
Louis XVI était plutôt attaché à Versailles, mais le château avait besoin de sérieuses réparations. On avait demandé un devis à l'architecte Mique et le roi fût épouvanté par les sommes prévues. De plus, les travaux devaient durer... 10 ans !

Voilà. C'est ça en fait. La réouverture du château de Versailles n'était pas prévue avant 1801.

Mais c'est vrai que Louis XVI avait un attachement particulier pour le château de ses pères.

Quoiqu'il en soit, si on avait gardé notre Roi aujourd'hui, je ne pense pas qu'il habiterait encore Versailles à temps plein. Ce serait une résidence d'été. Il serait revenu certainement au Louvre ou aux Tuileries. D'ailleurs, ni Louis XVIII ni Louis-Philippe ne se sont réinstallés à Versailles.

Il est même probable que ce château serait devenu une propriété de l'Etat et que le Roi n'y aurait été que simple locataire. Comme aujourd'hui Buckingham à Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2867
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Jeu 17 Avr - 23:14

Pour parler du château actuellement et des choses à voir des endroits à visiter on peut y trouver certains lieux intéressants. Personnellement si on doit comparer le petit et le grand Trianon j'ai une nette préférence pour le petit Trianon.
Que je trouve dans un ensemble plus château, plus ancien aussi au niveau de l'architecture. Le grand Trianon est plus dans l'esprit XVII/XVIII siècle, et je le trouve plus froid.
Le petit Trianon l'intérieur c'est de la pierre dans sa majorité, avec parfois notamment au niveau de ses galeries un coté médiéval intéressant.
Enfin au niveau des jardins préférence la aussi pour celui du petit Trianon, qui est je trouve plus élaboré, plus touffu, on y retrouve aussi bien un jardin de style français, mais aussi anglais.
Celui du grand Trianon est vide et sonne très creux. On y trouve d'ailleurs pas grand monde, si on veut se retrouver dans un endroit isolé il faut alors opter pour le jardin du grand Trianon.
Autre éléments intéressants le hameau de la Reine que l'on retrouve au bout du jardin du petit Trianon. On peut y voir des animaux et des chemins sympathiques pour de belles ballades.

En ce qui concerne le château en lui même, pas de problème de queue pour y entrer si on y va en milieu de semaine. Enfin c'est un château qui est truffé de passages secrets, et quand on y déboule sous les yeux de touristes asiatiques on est pris pour des personnes importantes...  Le parc du château de Versailles est un endroit idéal pour se promener, mélange d'histoire et de verdure, c'est agréable niveau tranquillité du coté des jardins des deux Trianons.

Contrairement à l'idée que je m'étais faites de souvenirs d'enfants vu la grandeur des lieux on peut y trouver des endroits isolés et tranquilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 18 Avr - 8:47

C'est vrai que la queue et la foule à Versailles peut faire penser parfois plus à Disneyland qu'à Louis XIV... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 18 Avr - 16:09

Le petit Trianon reste le domaine privilégié de Marie Antoinette qui en avait fait sa "maison de campagne" et y vivait même à demeure avec ses enfants et de rares familiers les mois d'été. Elle y était vraiment chez elle. Bien sûr, l'usage voulait que le roi et la reine logent sous le même toit et une chambre était réservée à Louis XVI. Mais il n'y dormît jamais, c'était sa jeune soeur Elisabeth qui l'occupait. Pas de protocole, pas de cour : Marie Antoinette s'habille et se déshabille toute seule, s'y promène seule ou avec ses enfants et quand elle rejoint le salon, les hommes ne suspendent pas leur partie de billard, ni les dames leur ouvrage de tapisserie ou de broderie. Le soir, on soupe entre intimes avec un service réduit au minimum avant d'aller admirer la tombée du jour sur le parc... Un autre monde à 10 minutes de marche du château à peine :


Le petit Trianon est vraiment l'endroit où la dernière reine de France a imprimé sa marque : s'intéressant peu à l'architecture, elle n'a pas touché à la structure de ce petit château prévu à l'origine pour Madame du Barry. Mais l'intérieur et toute la décoration sont réellement son oeuvre.
Ici, sa chambre, très simple comparée au faste outrancier de Versailles :


Pour se faire une idée du contraste, sa chambre à Versailles :


J'ai visité le petit Trianon bien des fois et j'ai toujours éprouvé la même sensation d'intimité, de retraite. Couloirs étroits, pièces entresolées et basses de plafond, plutôt petites... Rien de grandiloquent ou d'écrasant et une touche indéniable de féminité. Sans oublier le fameux Hameau, le petit temple de l'amour, le parc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2867
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 18 Avr - 17:27

Il est certain que le petit Trianon est un endroit intimiste, de la pierre, des petites pièces, c'est plutôt agréable et reposant.  

A contrario comme je l'ai dit je trouve le grand Trianon creux et froid, sans âme, et des pièces bien vides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 18 Avr - 19:41

Il y a quasiment un siècle d'écart entre les deux : le Grand Trianon est de la fin XVIIème et le Petit Trianon du milieu du XVIIIème, la sensibilité et les goûts avaient changé entretemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 9:18

La grotte de Marie-Antoinette

C'est l'un des bijoux de ce que l'on apelle "le domaine de Marie-Antoinette", situé dans le parc du Petit Trianon. Il s'agit d'une grotte artificielle, demandée par la souveraine vers 1780 à Mique, son architecte favori. Elle est creusée dans une butte artificielle près du lac, à 100 mètres à peine du château.


Un endroit inattendu, assez surprenant : petit, étroit, très humide et sombre aux parois tapissées de mousse. On y avait installé une banquette, l'entrée était fermée par une grille. Sur un des côtés, une brèche dans la paroi permettait à la souveraine de voir arriver quiconque approchait. Un autre accès était ménagé pour pouvoir en sortir sans être vu.


La question qui se pose est bien sûr de savoir quelle était l'utilité de cette grotte... Pour y être allé à plusieurs reprises, je confirme que l'endroit est étroit, humide et sombre, pas facile d'accès, surtout pour une reine en talons et robe longue d'époque. C'est pourtant là que Marie-Antoinette venait se réfugier parfois, seule le plus souvent, ou venait se reposer lors de ses grossesses. La fissure dans la paroi, à la tête de la banquette, lui permettait de voir venir tout importun et de sortir par l'autre issue sans être vue.

Evidemment, lorsque son impopularité augmenta, on l'accusa d'y recevoir ses supposés amants ou même de s'y livrer à la débauche. La raison d'être de cette grotte est sans doute à chercher dans la psychologie de Marie-Antoinette : elle avait Versailles en horreur, un profond besoin de solitude et de tranquillité l'habitait souvent, elle qui ne pouvait faire un pas toute seule. C'est pour cette raison qu'elle s'était retirée au Petit Trianon, si près et si loin du grand château. Mais même là, il lui fallait un endroit encore plus retiré où elle serait vraiment seule et tranquille. D'où ce refuge inattendu qui reste aujourd'hui encore un des bijoux de son domaine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 11:56

Elle n'y recevait pas ses amants, et ne s'y livrait à aucune débauche, c'est désormais une chose avérée.

Mais Marie-Antoinette y invitait quelques proches, très intimes, pour livrer quelques confidences. Le genre de choses qui ne peuvent se dire à la cour où il y a trop d'oreilles qui traînent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 14:23

Oui, la plupart des historiens et de ses biographes les plus sérieux sont formels : elle y était seule la plupart du temps ou y bavardait avec des intimes triés sur le volet, pour être assurée d'une certaine discrétion.
L'endroit reste atypique, petit, étroit, humide et sombre, on y imagine mal une reine en robe de mousseline à rubans, chapeau de paille fleuri et cheveux poudrés... Je m'y suis réfugié un jour de visite pour me protéger d'un orage... Sensation assez étrange... Par la fissure de la paroi on voyait le reste du domaine sous la pluie à la brève lueur des éclairs dans le grondement du tonnerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 16:30

Voyageur Solitaire a écrit:
Je m'y suis réfugié un jour de visite pour me protéger d'un orage... Sensation assez étrange... Par la fissure de la paroi on voyait le reste du domaine sous la pluie à la brève lueur des éclairs dans le grondement du tonnerre...

Et y a tu perçu la présence de Marie-Antoinette ? Wink

Je dis ça parce que cela m'est arrivé aussi de me retrouver dans un lieu, seul, où je sais qu'une grande figure de l'histoire s'est tenue avant moi. Et j'éprouve, de même, une sensation étrange, non pas à cause d'un orage, mais d'une continuité dans le temps. C'est comme si je sentais la présence de celui qui est venu là avant moi.

C'est comme si les pierres et les murs me parlaient.

Je pense que tu dois me prendre pour un cinglé, qu'importe. Mais si je m'étais trouvé seul dans cette grotte, j'aurais certainement entendu Marie-Antoinette me chuchoter ses secrets à l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 16:40

Non, tout ce que j'ai ressenti c'est l'humidité à cause de ma sinusite chronique (Beaucoup moins romantique je te le concède que le fantôme de Marie-Antoinette, une rose à la main, me murmurant : "Mais vous êtes trempé mon pauvre ami ! Venez vite vous réfugier ici !")
Je ne crois pas à ce genre de choses, donc pas de ressenti particulier. Sinon celui d'être seul à contempler un orage passager dans le crépitement de la pluie et le grondement du tonnerre avec Versailles au loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 17:34

Voyageur Solitaire a écrit:

Je ne crois pas à ce genre de choses, donc pas de ressenti particulier.

Ce n'est pas le fait d'y croire ou pas. Je ne peux pas l'expliquer. Il y a comme des ondes émanant du passé qui vibrent en moi.

La première fois que j'ai ressenti ça, j'étais encore étudiant et je visitais le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon. Je me suis approché des momies égyptiennes qui reposaient dans leurs sarcophages et j'ai posé mes deux mains sur la vitre. Et là, je te jure, que j'ai ressenti comme une onde qui m'a traversé le corps. J'avais l'impression que ce prêtre cherchait à communiquer avec moi, à rentrer en moi, j'étais même ce prêtre. Je me suis revu dans les rues de Memphis, revêtu d'une robe blanche et le crâne rasé et j'arrivais même à sentir le chaud soleil d'Egypte qui brûlait ma peau mate. Cela s'est passé en quelques secondes. Mais des secondes qui m'ont paru une éternité.

Depuis, je suis sensible à cela, chaque fois que je voyage. Les lieux imprégnés d'histoire me parlent. Une église, un château, une grotte... une chapelle.. je n'ai qu'à fermer les yeux et me laisser guider. Je revis le passé. Ou est-ce le passé qui revit à travers moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2867
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 19:01

Effectivement l'endroit est bien étroit, humide, c'est le genre de lieu idéal pour la confidence.

Pour les impressions je comprends, il m'arrive aussi dans un lieu chargé d'histoire de ressentir le poids du passé, et une certaine âme qui se dégage des murs.

Seul problème à Versailles, la foule et le monde. Le flux et le reflux des très nombreux visiteurs "vide" et "nettoie" les lieux et il n'y reste plus grand chose après Du moins c'est une théorie, et que je trouve intéressante.

Après oui l'âme et le passé sont toujours là, mais pour le paranormal j'en doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 19:54

Warlock a écrit:

Seul problème à Versailles, la foule et le monde.

C'est ça qui me rebute. La dernière fois que j'ai visité le château de Versailles, j'avais 12 ans. Et à cette époque, je me souviens, il n'y avait pas encore trop de monde.
Depuis... c'est une autre histoire. Et j'ai vraiment peur d'être dégoûté en y retournant. Surtout que parmi la masse des touristes qui visitent Versailles, beaucoup s'y pressent sans même prendre le temps d'apprécier et de savourer ce qu'ils découvrent. Et franchement, tu vas peut-être me trouver aigri, mais moi ça m'énerve.

Quand on voue, comme moi, une passion pour l'histoire, il y a des comportements et des attitudes que j'ai peine à supporter.

Je vais même te choquer, ou te faire sourire, mais moi un pékin qui traine ses tongs sur le parquet de la Galerie des Glaces en mâchant du chewing-gum, je trouve que c'est de l'irrespect total vis-à-vis de ceux qui furent les propriétaires de l'endroit.

Citation :
Après oui l'âme et le passé sont toujours là, mais pour le paranormal j'en doute.

Je n'ai pas dit que j'étais en prise nécessairement avec des fantômes. Peut-être qu'au fond, mes expériences vécues en certains lieux ne sont que symboliques. Le passé me parle, d'une certaine manière. Il est fort possible aussi que ma passion soit assez forte pour me faire ressentir des choses. Et c'est cela qui me rend, à cet égard, très sensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2867
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 20:21

Le problème dans un lieu comme Versailles c'est les touristes avec un grand T. Avec lunettes de soleil, appareil photo, tel portable. Filmant telle ou telle pièce sans vergogne, en parlant fort. Ce qui empêche toute concentration, et plaisir...

Fort heureusement en pleine semaine dans le jardin du grand Trianon et dans le parc du petit Trianon on peut y trouver dans endroits calmes et tranquille, ce qui est appréciable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 20:22

Versailles est blindé effectivement... Dès la descente du RER C et la sortie de la gare, il suffit de voir la masse de gens partant sur la droite en direction du château.
Après, ça ne me dérange pas vraiment dans le sens où j'y vais avant tout pour les jardins, le Petit Trianon et le domaine de Marie-Antoinette où l'on peut encore se trouver un coin de solitude et de tranquillité. J'ai bien sûr visité le château la première fois, mais c'est un style qui ne me plaît guère (sans pour autant nier la beauté du lieu) et je fais donc l'impasse sans problème à mes visites suivantes pour me consacrer aux extérieurs, au petit théâtre de la reine, à la grotte ou au hameau où c'est plus tranquille.
A ce titre, je conseille fortement les jardins en hiver, sous la neige et dans le silence ouaté du grand parc silencieux et glacé, c'est magique.
Le truc qui me désole vraiment, ce sont ces dernières expos grotesques d'art contemporain qui ont eu lieu au château, comme l'autre avec son homard géant en plastique pendu au plafond d'un des salons... Je vais encore passer pour le vieux con ringard et grincheux de service, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 20:39

Voyageur Solitaire a écrit:

Le truc qui me désole vraiment, ce sont ces dernières expos grotesques d'art contemporain qui ont eu lieu au château, comme l'autre avec son homard géant en plastique pendu au plafond d'un des salons... Je vais encore passer pour le vieux con ringard et grincheux de service, mais bon...

Ne t'en fais pas, on sera deux vieux cons ringards et grincheux. lol!

Je n'ai rien spécialement contre l'art contemporain (encore que) mais PAS A VERSAILLES, bordel de merde ! Evil or Very Mad

A la rigueur, qu'ils organisent des expositions, pourquoi pas, mais que cela reste dans le ton : genre une exposition sur la marine au temps de Louis XIV avec des maquettes de bateaux dans la grande galerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2867
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 20:47

D'autant qu'il n'y a pas grand chose à visiter dans le château. Quand on le voit de l'extérieur on se dit qu'on prendra du temps pour le visiter, mais pas tant que ça, et les pièces à l'intérieur sont plutôt grandes. Sachant qu'il y a certaines parties du châteaux encore interdites aux visiteurs.

La force du château c'est ses parcs et ses jardins, et surtout le parc du petit Trianon et le hameau de Marie-Antoinette.

D'ailleurs derrière le hameau de la reine, en semaine en plein hiver il y a des coins quasiment déserts. Je suis sur qu'on pourrait y faire l'amour avec sa compagne sans être vu ni entendu  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4451
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 21:11

Warlock a écrit:
D'autant qu'il n'y a pas grand chose à visiter dans le château. Quand on le voit de l'extérieur on se dit qu'on prendra du temps pour le visiter, mais pas tant que ça, et les pièces à l'intérieur sont plutôt grandes. Sachant qu'il y a certaines parties du châteaux encore interdites aux visiteurs.

Oui, je me rappelle qu'il n'y avait pas un long parcours à visiter. Je constate que cela n'a pas changé. Et en effet, ce qui m'intéresserait de voir ce sont les petits appartements de Louis XV et ils sont très rarement accessibles au grand public.



Citation :
La force du château c'est ses parcs et ses jardins, et surtout le parc du petit Trianon et le hameau de Marie-Antoinette.

D'autant qu'ils sont gratuits, il me semble, non ?

En tout cas, si jamais je fais un petit voyage sur Paris et l'Ile-de-France, je me programmerais plutôt une visite des jardins de Versailles et du Trianon.

Au fond, le château en lui-même, c'est un peu comme la chapelle Sixtine : on l'apprécie mieux aujourd'hui en le regardant sur des photos dans une encyclopédie qu'en vrai, tant il y a foule sur place.

En plus, je ne connais pas le tarif mais l'entrée ne doit pas être donnée, non ?

Citation :
D'ailleurs derrière le hameau de la reine, en semaine en plein hiver il y a des coins quasiment déserts. Je suis sur qu'on pourrait y faire l'amour avec sa compagne sans être vu ni entendu  lol!

Une bonne idée d'amener sa copine à Versailles et lui rejouer le brâme du cerf en habit d'époque. C'est mon petit côté libertin. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2867
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 21:31

Oui tous les parcs et jardins sont gratuits, les seuls endroits payants sont le château et les deux Trianons.  Et franchement y'a pas grand chose à voir dans le grand Trianon, alors que le petit Trianon est plus authentique et pittoresque.

Quand aux prix si on veut tout visiter en une journée, ça dépasse les 20 euros...

Pour visiter le Versailles méconnu les visiteurs sont accompagnés par un conférencier, et ils visitent les appartements privés des Rois, l’Opéra ou la Chapelle royale. C'est indépendant de la visite classique, billet à part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donald S

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 289
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 39
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   Ven 10 Oct - 22:11

Versailles m'a jamais fait rêver...
Trop de clinquant,de dorures,trop de déco...on dirait une grosse patisserie indigeste!
Je prefere de loin la sobriété et la pureté esthétique d'une bonne grosse forteresse médiévale;

J'aime pas les jardins à la Française non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE VERSAILLES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CHATEAU DE VERSAILLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE CHATEAU DE VERSAILLES
» Le chateau Beauclair
» Les Roses De Versailles
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Battaille du chateau de merac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: