AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LADYHAWKE

Aller en bas 
AuteurMessage
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3222
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: LADYHAWKE   Ven 11 Avr - 19:06


Ensorcelés par le cruel et jaloux évêque d'Aquila, les amants Etienne de Navarre et Isabeau d'Anjou se transforment alternativement en loup la nuit et en faucon le jour. Avec le secours de Philippe Gaston, jeune voleur qu'ils prennent comme messager, et du vieux moine Imperius, ils se lancent dans une quête pour combattre le diabolique homme d'église et retrouver leur forme originelle.


Conte médiéval, Ladyhawke sort en 1985, devenant culte par la suite. Film qui mélange sobrement, la féérie, le fantastique, la fantasy le tout avec une pointe d'humour, et une histoire belle et envoutante.
La distribution n'est pas en reste, Broderick pour le coté léger du film, la fragilité et douceur de Michelle Pfeiffer et la présence et le charisme du grand Rutger Hauer.
Les décors et les paysages sont superbes, ah l'Italie... Et la photographie du film une belle réussite.
Dans ce film on retrouve tous les ingrédients qui font un film réussi, un amour inconditionnel et passionné, du courage, de l'action, des rebondissements, bref la magie des 80's.
Un certain charme se dégage de ce film, faisant une oeuvre qui passe les affres du temps avec succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5220
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LADYHAWKE   Ven 11 Avr - 19:46

Je ne l'ai pas revu depuis longtemps mais oui, j'avais bien aimé ce film aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7145
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LADYHAWKE   Ven 11 Avr - 19:51

Voilà qui remonte loin (Il faudrait que je le revoie) mais qui reste un souvenir de qualité, une oeuvre assez prenante, envoûtante et même onirique parfois avec une atmosphère bien particulière.
Oui, c'est bien un conte avec tous les ingrédients du genre, mais propice au rêve et au merveilleux.
Effectivement, casting sans faute avec la beauté de Michelle Pfeiffer et surtout, le charisme de Rutger Hauer et son regard bleu acier incroyable, aussi magnétique que dans Blade runner. Ce type a une présence, une prestance incontestable, bien plus que les soi-disants héros des bluettes à la Twilight... Un potentiel si peu exploité dans la Fantasy et c'est bien dommage.
Oui, un bon souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3287
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LADYHAWKE   Sam 4 Mar - 12:47

Je l'ai revu hier soir. Les bases sont bonnes : casting excellent. Quelques paysages qui laissent rêveurs.
Etienne de Navarre, Isabeau d'Anjou, Philippe Gaston ... ces noms français m'ont rappelé Agnès de Châtillon : ils donnent une couleur française et un côté historique au film... D'après la pochette du dvd, le film est en effet inspiré sur une légende surnaturelle du 13è siècle...
... mais d'après wikipedia "Contrairement à ce que la publicité faite pour le film à sa sortie au cinéma prétendait, l'histoire n'est pas du tout adaptée d'une légende médiévale mais a été imaginée par Edward Khmara. La Writers Guild of America a d'ailleurs intenté une action contre Warner Bros., qui a été obligée de payer une compensation à Khmara."


Côté curiosité, la palme revient à la musique du film, signée Andrew Powell. Il fut l'un des compositeurs et l'arrangeur attitré du groupe Alan Parsons Project. Alan Parsons est d'ailleurs le producteur de la bande originale du film.
Le réalisateur Richard Donner choisit Powell parce qu'il écoutait en boucle un des albums du groupe lors des repérages et qu'il avait fini par trouver que leur son convenait parfaitement aux images qu'il avait en tête pour son film. Powell a mélangé la musique orchestrale traditionnelle et les chants grégoriens à de la musique moderne à tendance rock progressif. J'ai surtout retenu la présence de synthétiseurs et un son plutôt années 80 qui détonne pour ce genre de film. Certes cela donne au film un charme 80's assez naïf, mais je ne suis pas sûr d'apprécier vraiment ce mélange, pour le moins original.

Le film a été un échec commercial, ne rapportant que 18 432 000 $ aux États-Unis. En France, il a réalisé 269 986 entrées.

Au final, ce n'est pas le film fantasy classique et typique des années 80, il m'a apparaît plutôt comme un ovni du genre. Plus adulte et mature que les films fantasy des 80's, la touche légère est comme l'a dit Warlock apportée par le personnage Philippe Gaston, interprété par le tout jeune Matthew Broderick, qui venait de tenir l'affiche de Wargames. La présence de ce personnage plutôt comique sert d'intermédiaire entre les deux amants qui ne peuvent se rejoindre. Le film aurait pu basculer vers un triangle amoureux avec Navarre jaloux de Philippe Gaston, mais la piste n'est qu'esquissée. Néanmoins, si Gaston n'avait pas été traité sur un mode léger et comique, le film aurait été totalement différent et peut-être devenir une référence du cinéma gothique adulte. L'histoire aurait pu se rapprocher d'un Tristan et Iseut mâtiné d'une touche d'adultère avec un Lancelot/Gaston.

Tout en étant loin du chef d'oeuvre, Ladyhawk porte finalement bien le poids des ans, il tire son épingle du jeu au milieu des autres productions des 80's :
Outre le casting et les paysages, le gros point fort du film réside pour moi dans le thème romantique et sombre de l'histoire des amants impossibles qui se transforment alternativement en loup la nuit et en faucon le jour. Quel thème gothique quand même ! Rien que pour le thème et le casting, le film mérite d'être (re)vu.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3222
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LADYHAWKE   Sam 4 Mar - 18:15

Effectivement un film à part, un ovni comme savait si bien le faire les 80's, avec la magique qui va avec. Un film culte pour beaucoup, et que j'apprécie toujours.

La musique est particulière c'est certain, décriée par beaucoup elle a quand même un certain ton et apporte une touche originale au film.

Ce qui en fait un film vraiment à part oui, et qui garde plus de 30 ans après beaucoup de charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LADYHAWKE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LADYHAWKE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries Fantasy-
Sauter vers: