AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 APOCALYPTO

Aller en bas 
AuteurMessage
Youpi l'alchimiste

avatar

Masculin Messages : 518
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: APOCALYPTO   Dim 6 Avr - 3:46



La discussion sur les peuples précolombiens me remet en mémoire Apocalypto de Mel Gibson. Comme je ne l'ai pas vu je me demandais si il vaut le coup et si il a une certaine valeur pour illustrer cette période. Après tout c'est un des rares films populaire sur les Mayas et cette période. Dois je remuer ciel et terre pour le trouver ou éviter de perdre 2 heures de ma vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3297
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Dim 6 Avr - 6:50

Je ne l'ai pas vu mais je sais que le film a fait des controverses. Quelqu'un d'autre ?

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7177
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Dim 6 Avr - 9:27

Je l'ai vu. Plus par hasard qu'autre chose étant loin d'être fan de Gibson, aussi bien en tant qu'acteur que réalisateur.
Avis mitigé. J'avais vu Passion pour me faire une idée par moi-même et j'ai détesté ce film, j'étais donc très réticent par avance devant Apocalypto. Mais  ce dernier est bien mieux passé, il faut le reconnaître. C'est violent, mais sans la complaisance morbide et dérangeante (soûlante même) de Passion. Les paysages sont magnifiques, d'une beauté à couper le souffle parfois et il y a des passages d'une certaine intensité, où on se laisse entraîner dans cette course-poursuite à travers jungle et rivières.
Les Mayas aux fastueuses parures de plumes et d'or, au sein de cités fabuleuses et de pyramides grandioses sont visuellement plutôt réussis. C'est très "primitif", pas du tout hollywoodien. C'est pas forcément une critique, loin de là, mais ceux qui espèrent un film genre superproduction avec décors grandioses, costumes flamboyants et musique qui va avec en seront pour leurs frais. Pas d'acteur beau gosse pour midinettes ou d'héroine botoxée non plus. C'est brut et assez dépouillé et ça donne un côté très authentique.
L'ennui, c'est que Gibson gomme tout le côté spirituel et artistique des Mayas, les dépeint comme un peuple violent et barbare tendance bourrin. Toute leur civilisation, leur spiritualité, leurs réalisations architecturales, leur connaissance, le profond mysticisme de leur civilisation, n'apparaissent pas dans le film. Mel Gibson a beau parler d'objectivité, j'y crois pas une seconde : pour moi, son film pue franchement le parti-pris et dépeint des "sauvages", primitifs et sanguinaires. La scène finale où la petite famille réunie voit apparaître le navire des premiers conquistadors n'est vraiment pas utile, on ne peut s'empêcher de voir là aussi l'idée que ces sauvages vont être bientôt "sauvés" et tirés de leur sauvagerie par la venue des espagnols. C'est du moins ce que j'ai ressenti.
On a aussi l'opposition classique entre les gentils petits villageois qui vivent joyeusement de chasse et d'amour et les grands méchants civilisés dans leur métropole décadente, qui ne sont que des dégénérés amoraux. Bref, le message est clair : la civilisation, c'est pas bien, ces Mayas sont tous très méchants, là aussi, aucune objectivité ni nuance, c'est blanc ou noir. On n'est pas loin d'Avatar avec les pauvres et simples gentils injustement attaqués par les grands méchants plus évolués. La ficelle est un peu grosse, le raccourci assez brutal.
Le gros bémol aussi, c'est qu'on se fait parfois, souvent même, chier. Le film est en véritable langue maya, ce qui devient vite saoûlant et l'histoire est quand-même d'une simplicité basique, en gros, c'est une course-poursuite du début à la fin. Gibson a beau nous parler d'une ode à la liberté, à la survie, d'une histoire d'amour, perso, j'ai rien ressenti de tout ça. Par moment, on a l'impression d'être devant un documentaire ou à la limite une épreuve de jeu télévisé un peu poussée.

Au final, Apocalypto se laisse voir et vaut le coup d'oeil visuellement, mais bon, pour moi, c'est pas un film inoubliable non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3236
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Dim 6 Avr - 18:09

J'ai vu et j'ai bien aimé. Effectivement on est loin des superproductions hollywoodiennes et tous les défauts qui vont avec. C'est un film, dur, âpre et violent, si on déteste la violence, le sang il vaut mieux passer son chemin.
L'oppression de la jungle verte et dangereuse est toujours bien présente. Mais ce que j'aime vraiment dans ce film c'est la fuite du héros, quand il se retrouve seul contre tous et qu'il doit échapper à ses poursuivants, c'est vraiment prenant.
Après en ce qui concerne le coté spirituel des Mayas ce n'était pas je pense le but du film. C'est avant tout un film d'homme si j'ose dire, d'aventure, de violence, de bravoure et de combat, pas de fioriture. Et la photographie du film est une belle réussite.
Après bien sur on peut émettre des réserves, notamment avec la scène finale, et ce sentiment des sauveurs qui arrivent. Néanmoins le héros avec sa famille les regardent de loin avec réserve et circonspection. Se méfiant plus qu'autre chose, reprenant leur route, le héros se moque de ces étrangers, ce qu'il veut c'est vivre en paix avec sa famille.
Un bon film pour moi, mais qui ne plaira pas à tout le monde c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7177
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Dim 6 Avr - 18:31

Visuellement, c'est une réussite, faut quand-même le reconnaître.
Après, effectivement, c'est peut-être pas le film à regarder avec Madame. (A moins d'avoir épousé Red Sonja ou Agnès de Chastillon...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3236
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Dim 6 Avr - 22:10

J'ai connu certaines filles qui aimaient bien ce film, mais à la base elles écoutaient du hard et du metal. Avec donc un coté "pêchu, bourrin" déjà bien présent, donc pas de gène pour le coté violent du film.

C'est un film atypique loin des canons actuels du cinéma hollywoodien, et c'est pas plus mal. Un film à voir pour se donner un avis, car comme je l'ai dit tout le monde n'aimera pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7177
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Sam 22 Sep - 14:33

Je l'ai revu et, si je reste majoritairement sur mon point de vue initial détaillé plus haut, mon impression après ce second visionnage, en ressort bien meilleure.

C'est quand-même un sacré film et, effectivement, si le scénario de la course-poursuite reste basique, cette dernière est haletante, oppressante même et on a par moments le cœur qui bat la chamade. Les paysages sont magnifiques, d'une beauté à couper le souffle et la scène de la cascade assez grandiose quand-même.
Si le personnage principal attire la sympathie, pour moi c'est clairement le chef de ses poursuivants qui occupe tout l'espace, colosse charismatique et imposant, le genre de type qui ne donne pas envie de rigoler et qu'on n'aimerait pas voir nous courir derrière…
Il faut saluer aussi le travail des costumiers et maquilleurs. Le passage dans la cité Maya est assez grandiose et immersif. On parlait dans L'architecte de Téotitlan, la capitale Aztèque, on en aurait presque une idée ici, en la transposant sur l'eau.
D'ailleurs, les protagonistes sont ici clairement aztèques et non pas Mayas. A l'arrivée des Conquistadors que l'on voit débarquer à la fin du film, le monde Maya avait disparu depuis déjà longtemps.

Je reviens donc sur mon premier avis, Apocalypto est quand-même un sacré film, solide, qui mérite le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3236
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Sam 22 Sep - 18:41

Il y a clairement un souffle épique qui se dégage de ce film, la course poursuite est filmée de façon admirable, donnant un grand suspense à l'ensemble, oui c'est haletant. On est plongé dedans et on en ressort avec pleins d'images. L'univers de la jungle renforce encore plus l'intensité du film, et sa dangerosité. Un très bon film.

Pour la civilisation Maya elle existait encore, mais n'était plus ce qu'elle était. On l'appelait l'époque postclassique.
Après avoir vaincu les Aztèques, les espagnols se lancèrent à la conquête des territoires Mayas. Grâce à leur supériorité notamment au niveau des armes et aux antagonismes entre royaumes mayas des Hautes-Terres du Guatemala, qu'ils poussèrent à se monter les uns contre les autres, ils finirent par les vaincre assez rapidement au final. Ce fut bien plus dur contre Les Mayas du Yucatan, mais les espagnols réussirent par triompher à la fin du XVIIe siècle. Oui la conquête espagnole dura plus de 100 ans.

C'est l'époque classique Maya qui a fait fantasmer beaucoup de monde, à l'époque ou la civilisation Maya était à son apogée. La période espagnole les Mayas étaient clairement en déclin, c'était l'époque postclassique (comme on peut le voir dans les cités d'or et dans ce film). Donc je pense que ce sont bien des Mayas qui sont représentés dans Apocalypto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7177
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Sam 22 Sep - 18:53

Ha, autant pour moi. Je pensais les Mayas entièrement disparus (du moins la civilisation Maya telle que nous la concevons) à l'arrivée des conquérants espagnols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5245
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Sam 22 Sep - 20:10

Voyageur Solitaire a écrit:
Ha, autant pour moi. Je pensais les Mayas entièrement disparus (du moins la civilisation Maya telle que nous la concevons) à l'arrivée des conquérants espagnols.

Les Mayas ont quand même disparu. Il ne reste que leurs descendants, les Lacandons, qui vivent encore au Yucatan. Même s'ils tentent de perpétuer les traditions de leurs ancêtres, ils n'ont pas leurs connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7177
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Dim 23 Sep - 18:18

Alors j'ai retrouvé le nom de l'acteur qui incarne le chef des poursuivants, sauf erreur, il s'agit de Raoul Trujillo et c'est clair, le monsieur a une "gueule" et un regard qui retiennent l'attention…

Sinon, je me demande si Gibson n'a pas fait la même erreur qu'Hergé dans Le temple du soleil avec la scène de l'éclipse : les Mayas, en plus d'être de remarquables architectes, étaient de fabuleux astronomes. Je pense par conséquent qu'ils devaient connaître et prévoir bien à l'avance les éclipses et ne pas en être étonnés. Après, bien sûr, même en les connaissant et prévoyant, ces dernières pouvaient les effrayer, peut-être y voyaient-ils la mort du soleil. Mais ils savaient qu'il allait réapparaître par la suite... Dans le film, on ne comprend pas vraiment pourquoi le héros est épargné lors de l'éclipse je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5245
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Dim 23 Sep - 18:48

Voyageur Solitaire a écrit:
Alors j'ai retrouvé le nom de l'acteur qui incarne le chef des poursuivants, sauf erreur, il s'agit de Raoul Trujillo et c'est clair, le monsieur a une "gueule" et un regard qui retiennent l'attention…

Pour moi, l'acteur latino qui a plus une "gueule" de bad guy, c'est Danny Trejo.



Chaque fois que le scénario a besoin d'un méchant bien typé, on fait appel à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3236
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: APOCALYPTO   Dim 23 Sep - 22:23

Concernant les Mayas leurs analyses astronomiques étaient extrêmement précises, tout comme leurs études du mouvement de la Lune et des planètes. Alors effectivement ils connaissaient le principe de l'éclipse.

Les Mayas observaient le ciel et les calendriers pour prédire les éclipses solaires et lunaires, les cycles de la planète Vénus et les mouvements des constellations. Ces phénomènes n'étaient pas perçus comme des mouvements mécaniques pour eux mais comme des actes des divinités et célestes.

Donc effectivement les voir effrayés par des éclipses est un anachronisme. Après si le héros est épargné dans le film on peut voir ça comme une sorte de message divin. On ne le tue pas pendant une éclipse, qui est un acte des dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: APOCALYPTO   

Revenir en haut Aller en bas
 
APOCALYPTO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apocalypto [validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries historiques-
Sauter vers: