AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SCARFACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: SCARFACE   Lun 24 Mar - 21:20


Attention : certaines scènes violentes de ce film peuvent heurter la sensibilité de certains spectateurs.

Vous reprendrez bien un peu d'années 80 ? Parcequ'avec ce film de Brian de Palma sorti en 1983, on est en plein dedans !
L'histoire de Tony Montana, petit immigré cubain débarqué en Floride et qui va se tailler un empire de la drogue avant de connaître une chute brutale et sanglante.

Un rôle en or (massif) pour Al Pacino, bluffant, déjanté, en petit immigré cubain roublard et opportuniste qui se taille un empire. Colérique, impulsif, entretenant une relation presque fusionelle avec sa soeur, avide de reconnaissance, se vautrant dans un luxe agressif et clinquant... Une prestation aussi dingue que le personnage, abonné à tous les excès.
Arrivé au sommet, il finit par se consumer avec tout son entourage, sombrant dans la paranoïa et la folie destructrice, détruit mentalement, psychologiquement. Immoral, sans états d'âme et psychopate, rêvant de tout contrôler, tout maîtriser, il entraînera les siens dans sa ruine et sa déchéance, en un véritable bain de sang dans son immense et clinquante demeure.
A ses côtés, on notera la présence de Michelle Pfeiffer, belle à tomber.

Baroque, excessif et clinquant, le film fût d'abord très critiqué pour sa violence (la scène de la tronçonneuse) et faillit être interdit aux moins de 18 ans avant de devenir, avec le temps, un film culte, incontournable des années 80.
A l'origine, l'histoire de Scarface (le balafré) est tiré d'un film du même nom sorti dans les années 1930, mais dont l'action se situait à Chicago pendant la Prohibition.
Scarface a largement inspiré Rockstar pour son jeu GTA Vice City qui en reprend nombre d'éléments dont le fameux manoir de Montana.

Enfin, la B.O, d'une efficacité redoutable :




Dernière édition par Voyageur Solitaire le Mar 25 Mar - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3827
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SCARFACE   Lun 24 Mar - 21:41

Suis-je le seul à m'être identifié à Al Pacino alias Tony Montana durant ma jeunesse ?

Je trouvais que ce gars "avait trop la classe" comme on disait alors... oui, je sais, c'est un truand. Mais bon, quand on est jeune, on est souvent un peu con...  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: SCARFACE   Lun 24 Mar - 21:45

J'ai longtemps eu du mal avec Scarface que je trouvais (J'étais jeune à l'époque) trop violent, trop clinquant et presque... vulgaire.
Aujourd'hui, ce n'est pas un de mes films préférés, mais c'est un monument, héritage de cette grande époque du cinéma avec des films comme Taxi Driver, Delivrance, Black rain, Midnight Express, Blade runner... Des films impossibles à imaginer aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3827
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SCARFACE   Lun 24 Mar - 21:49

Voyageur Solitaire a écrit:
J'ai longtemps eu du mal avec Scarface que je trouvais (J'étais jeune à l'époque) trop violent, trop clinquant et presque... vulgaire..

C'est justement ce côté fric, flingues et grosses bagnoles que j'adorais dans Scarface. A cette époque-là j'étais assez dans le clinquant moi aussi.

Je te rassure, avec la maturité, j'ai fini par mettre tous ces aspects purement superficiels complètement de côté.

Quand je regarde ces films, je ressens malgré tout une douce nostalgie mais c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: SCARFACE   Lun 24 Mar - 21:58

L'époque voulait ça, les années 80 étaient clinquantes et excessives, le luxe agressif la plupart du temps.
N'empêche que côté films, il y avait de vrais acteurs, de vraies actrices sachant jouer, des scénarios solides, des réalisateurs qui avaient des couilles, connaissaient leur job et acceptaient de prendre des risques. Pour moi, la fin des années 70-début des années 80, c'est vraiment la grande époque dans ce domaine (Tout comme en musique d'ailleurs). C'est pourquoi je voulais rendre un hommage à Scarface, même s'il ne fait pas partie de mes films préférés. Et puis, la prestation d'Al Pacino est quand-même bluffante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3827
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SCARFACE   Lun 24 Mar - 22:15

Dans les années 80, mes acteurs préférés c'étaient Stallone, Schwarzenegger et Chuck Norris.

Je m'identifiais à eux aussi. Prenant leurs attitudes, leurs expressions, adoptant même leurs répliques.

Ils étaient pour moi la quintessence même de ce que devait être un homme. Ils représentaient aussi à mes yeux ce que je pensais être l'Amérique.

Et puis, un jour, j'ai découvert que tout cela c'était juste du cinéma et que l'Amérique était loin d'être ce portrait fabriqué présenté dans ces films... et là j'ai commencé de perdre toute la naïveté de ma pré-adolescence...  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: SCARFACE   Lun 24 Mar - 23:31

Gorak a écrit:
Suis-je le seul à m'être identifié à Al Pacino alias Tony Montana durant ma jeunesse ?

Moi quand j'étais jeune je me voyais plus en Indiana Jones, en aventurier, qu'en gangster.

Je n'ai jamais compris cette fascination pour les gangsters, la mafia dans le cinéma. Ca représente tout ce que je déteste, la vulgarité, le machisme, le fric facile, le mépris de la vie humaine, la frime,  le manque de respect total, la destruction.

Scarface est le seul film de gangster héro, que j'aime bien, même si j'en suis pas vraiment fan. Inversement je n'accroche pas avec le parrain ou les affranchis, je trouve ça même malsain

Mais bon Scarface qu'on aime ou pas reste un film culte, de part sa BO et puis Al Pacino c'est Al Pacino, un monument cet acteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3827
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SCARFACE   Mar 25 Mar - 1:01

Warlock a écrit:


Je n'ai jamais compris cette fascination pour les gangsters, la mafia.

Peut-être parce que la mafia au cinéma est traitée sous un aspect plus héroïque, voire romantique. Bien sur, ce ne sont pas des héros mais on prend parti pour eux parce qu'inconsciemment on aime ceux qui transgressent les règles. Il y a ce goût de l'interdit qui fascine. Ceux qui osent ce que nous, en vrai, nous ne ferons jamais ou qu'on oserait pas faire.

Et puis, les personnages de mafieux sont décrits et joués par des acteurs qui leur donnent un certain charisme aussi.

Alors que dans le monde réel, la mafia, c'est juste une organisation criminelle qui n'a rien de romantique.

Mais la magie du cinéma nous fait apparaître des salopards comme des personnages emblèmatiques. De l'illusion, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: SCARFACE   Mar 25 Mar - 1:16

Pour ma part je ne vois rien de "romantique" la dedans. Surtout à partir du moment ou comme c'est le cas dans la plupart des mafieux gangsters américains, on y trouve la frime et une vulgarité trop présente.

Je parle de vulgarité dans la façon d'être, genre voyou vulgaire. On peut être grossier sans être vulgaire avec une certaine classe. Classe que je ne retrouve pas dans ce genre de personnage.

Par contre je peux plus facilement m'identifier dans des personnages comme dans le cercle rouge. Des hommes désabusés, qui si ils transgressent les lois, gardent une certaine classe, une certaine élégance, sorte de "gentleman cambrioleur" si j'ose dire.

Ou si on reste avec Al Pacino dans des rôles plus sombres comme dans Heat ou Insomnia.

Après bien sur tout dépend de sa propre sensibilité et son ressenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: SCARFACE   Mar 25 Mar - 15:19

Je rejoins l'avis de Gorak dans son dernier message : le gangster fascine parcequ'il transgresse les règles, il incarne une sorte de liberté, c'est un affranchi d'une certaine manière. Qui, au fond de lui, ne rêve pas, même fugitivement, d'avoir tout ça, l'argent à flots, les femmes, le pouvoir...

Après, et là je rejoins Warlock, il y a la manière d'être. Certains peuvent rester "grand seigneur" avec une certaine éthique, un certain sens de l'honneur, d'autres tombent dans la vulgarité, le luxe outrancier et l'amoralité.
A noter que dans Scarface, Tony Montana garde quand-même à la fin un certain sens de l'honneur : il refuse d'assassiner un mafioso parceque ce dernier est avec sa femme et ses enfants. C'est ce refus qui déclenche la tuerie finale dans sa demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: SCARFACE   Mar 25 Mar - 18:44

Voyageur Solitaire a écrit:
Qui, au fond de lui, ne rêve pas, même fugitivement, d'avoir tout ça, l'argent à flots, les femmes, le pouvoir...

Quitte à choisir ça je préfère être un sultan avec un harem plutôt qu'un gangster, après le pouvoir ne m'intéresse vraiment pas.

Non vraiment le monde du gangster me répugne plus qu'il me fascine. Transgresser les lois certes mais plus en tant que rebelle que gangster.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3827
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SCARFACE   Mar 25 Mar - 19:11

Voyageur Solitaire a écrit:
Qui, au fond de lui, ne rêve pas, même fugitivement, d'avoir tout ça, l'argent à flots, les femmes, le pouvoir...

Quand j'avais 15-16 ans, c'était le cas. J'ai quand même beaucoup changé en prenant de l'âge...


Citation :
A noter que dans Scarface, Tony Montana garde quand-même à la fin un certain sens de l'honneur : il refuse d'assassiner un mafioso parceque ce dernier est avec sa femme et ses enfants. C'est ce refus qui déclenche la tuerie finale dans sa demeure.

Ce qui fait que cela reste bien du cinéma et non la réalité.

Dans la réalité, un mafieux n'aurait aucun scrupule. Il suffit de voir comment fonctionnent toutes les mafias du monde.

Au cinéma, on nous donne quand même une image assez idyllique de ce milieu... la mafia, cela reste une plaie pour ceux qui vivent avec. Il suffit d'aller à Naples pour se rendre compte à quel point elle pourrit la vie des habitants de cette ville.

D'autant que la vraie mafia n'agit pas toujours flingue au poing, c'est souvent "psychologique", du moins plus subtil que l'on croit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SCARFACE   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
SCARFACE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SCARFACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries en général-
Sauter vers: