AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MARK KNOPFLER ET DIRE STRAITS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6423
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: MARK KNOPFLER ET DIRE STRAITS   Sam 15 Mar - 19:29


Auteur, compositeur, chanteur et surtout guitariste, Mark Knophler est né en 1949 à Glasgow d'un père hongrois et d'une mère anglaise.
Il est le fondateur avec son frère David, en 1977, du groupe Dire Straits, qu'on peut traduire par "raides fauchés" ou "dans la dèche". Le groupe ne le reste pas longtemps et enchaine succès et tournées au point d'épuiser son fondateur qui décide de prendre du recul, affirmant : "Ne plus vouloir entendre parler de Dire Straits pendant au moins 10 ans !".
Knophler décide donc de poursuivre en solo en 1996, après une collaboration fructueuse au sein des Notting Hillbillies. Il espérait un peu plus de calme, moins de pression, c'est raté : le groupe connaît un succès immédiat et le cycle des concerts et tournées reprend de plus belle.
Le guitariste n'a donc pas le choix et arrête là l'aventure pour se consacrer à sa carrière solo. C'est pour lui l'occasion de révéler un jeu plus sobre et dépouillé, dans un style blues-country décontracté aux mélodies assez fines et nonchalantes parfois.
A ce jour, "L'homme tranquille du rock" a vendu plus de 120 millions d'albums.

Dire Straits, pour moi, c'est le tube avec lequel je les ai découvert et que je me passais et repassais sur mon tourne-disque étant gamin, Money for nothing. Et comme il n'y a pas de mal à se faire du bien, on va se faire un live avec Clapton à la guitare, Phil Collins à la batterie et Sting au choeur. Si, si...



Dernière édition par Voyageur Solitaire le Lun 17 Mar - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2868
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: MARK KNOPFLER ET DIRE STRAITS   Dim 16 Mar - 18:55

C'est une groupe particulier pour moi parce que je l'ai découvert essentiellement en famille gamin et ado. Car lors de nombreux repas de famille chez un de mes oncles il mettait régulièrement du Dire Strait, pareil chez un de mes cousins qui écoutait souvent également.
Donc c'est des sonorités très "familiales" pour moi.

Au niveau des morceaux hormis Money for nothing j'en retiens deux autres, dans un style bien différent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3129
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: MARK KNOPFLER ET DIRE STRAITS   Lun 17 Mar - 0:18

Comme beaucoup de ma génération, mon premier contact fut avec Money for Nothing, tube imparable avec son riff et son gros son qui servait à tester les chaînes CD. Puis j'ai découvert l'album Brothers in Arms. Sultan of swing, je n'aimais pas trop la composition. Avec le temps, j'ai revu ma position. Ce morceau contient l'un des plus beaux solos de guitare que je connaisse : tout est en feeling, chaque note tue. En fait il y a plusieurs périodes avec Knopfler :
Les 4 premiers albums studio sont dans le registre du feeling d'après moi. Puis le son devient par moment bien plus lourd à partir de Brothers in Arms. Le feeling, c'est le jeu extraordinaire de Knopfler, un jeu "aux doigts", un son inimitable. Je veux bien que Clapton soit "Dieu", mais il est hybride : si j'écoute un solo de Clapton, je ne peux pas être sûr que ce soit lui. Knopfler par contre, il a apporté d'après moi sa patte, un son tout particulier, génial.

Knopfler était visiblement très influencé par Chet Atkins, et les chansons minimalistes au point de s'essayer sans relâche ensuite à être le plus discret dans ses solos de guitare. On voit qu'il aspire à disparaître carrément, hypnotisé peut-être par les ballades Irlandaises ou les chansons de marins. Sa discographie en solo est donc très différente de Dire Straits. Et je la trouve nettement en dessous, pas toujours inspirée. Toutefois son dernier opus, Privateering, double album encore dans la veine minimaliste, est solide et est ce qu'il a fait de plus d'intéressant depuis un bail.  Pas de tube, mais de bons morceaux (trop peut-être, un simple album aurait pu suffire).


What it is : un morceau solo qui renoue un peu avec un solo dans le genre de Dire Straits.



Privateering : beaucoup plus calme.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARK KNOPFLER ET DIRE STRAITS   

Revenir en haut Aller en bas
 
MARK KNOPFLER ET DIRE STRAITS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Loudness war
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» On s'entend tu pour dire que...
» Justin Gabriel Vs Mark Selling Vs Rob Van Dam Vs Alex Price Vs Curt Hawkins Vs Drew McIntyre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Musique rock-
Sauter vers: