AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AMEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: AMEN   Dim 24 Nov - 19:29


Basé sur une pièce de théâtre, Amen de Costa Gavras ne laisse pas indifférent, malgré un parti pris évident du réalisateur (nous y reviendrons).
Pour ce film, ce dernier s'attaque en effet à un sujet sur lequel les historiens se déchirent toujours à l'heure actuelle : le rôle de l'Eglise, du Vatican et surtout du souverain pontife le plus ambigu de la papauté, Pie XII, accusé par certains d'avoir fermé les yeux avec complaisance sur la déportation et l'extermination des juifs lors de la Seconde Guerre Mondiale.

L'histoire est donc celle d'un industriel et chimiste allemand qui fournit le Reich en produits chimiques, dont le fameux Zyclon B, utilisé dans les chambres à gaz. Ignorant tout d'abord à quel usage est destiné le gaz, le chimiste découvre la vérité lors d'une visite dans un camp (scène terrible où il regarde à l'intérieur par un oeilleton avant de se rejeter en arrière avec horreur). Notre homme, bouleversé et croyant sincère, décide alors d'alerter le Vatican par l'intermédiaire d'un jeune séminariste qu'il a rencontré et avec lequel il se lie d'amitié. Mais les deux hommes se heurtent à un véritable mur. Le jeune séminariste, écoeuré au plus profond de lui-même décide alors de partager le sort des juifs lors d'une rafle à Rome et se retrouve déporté à Auschwitz où il sera exterminé, malgré les efforts de son ami allemand pour le sauver. Ce dernier, à la fin de la guerre, est jugé pour crimes de guerre et incarcéré.

Costa Gavras s'attaque avec ce film fort à un sujet qui a encore tout aujourd'hui du terrain miné. Le film est une bonne claque dans la gueule, certaines scènes sont glaçantes (comme au début le gazage des enfants "attardés" dans une école ou plus tard la vue des trains aux wagons ouverts et vides revenant des camps sur fond de musique classique. On ne voit rien mais tout est dans la suggestion) et Matthieu Kassovitz (dont je suis pas fan pourtant) est bouleversant d'humanité dans le rôle du séminariste.
Malgré tout, le réalisateur est clairement de parti pris et son film, au lieu d'inciter le spectateur à la réflexion pour se faire son idée, est une charge violente et sans concessions contre l'Eglise et le Vatican. Chacun a ses idées sur cette période tragique, il reste bien des zones d'ombre et l'on ne saura sans doute jamais la vérité. Il n'en reste pas moins que Gavras ne fait pas dans l'objectivité et met tout le monde dans le même sac, sans guère de nuances. Mais personne n'est tout blanc ou tout noir, la vie n'est jamais aussi simple et encore moins l'histoire avec un grand H.

Amen est pourtant à voir et on en ressort troublé et mal à l'aise. Mais on aura garde de ne pas perdre son objectivité et de consulter d'autres sources pour se faire son idée et son jugement sur ces sombres évènements...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Dim 24 Nov - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1963
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: AMEN   Dim 24 Nov - 20:30

J'avais bien aimé ce film malgré certaines scènes un peu dures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: AMEN   Dim 24 Nov - 20:40

La scène qui m'a le plus dérangé, c'est celle du début : on voit des enfants, dont une petite fille, et dont on devine qu'ils sont "attardés". En sous-vêtements, un cahier à la main, ils attendent sagement et l'on se dit qu'ils doivent passer une visite médicale à l'école. On tamponne le cahier de la petite fille et elle rejoint les autres dans une pièce, souriant au passage à un homme d'aspect sévère qui observe la scène. Et là, on voit des hommes à l'extérieur approcher un tuyau du soupirail qui donne sur la pièce où sont regroupés les enfants et là, on comprend... Les nazis gazaient les handicapés et les attardés mentaux, pour préserver la "pureté" de la race aryenne. Une scène qui m'a marqué et qui m'est restée en mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: AMEN   Dim 24 Nov - 21:19

Voyageur Solitaire a écrit:
Les nazis gazaient les handicapés et les attardés mentaux, pour préserver la "pureté" de la race aryenne. Une scène qui m'a marqué et qui m'est restée en mémoire.
Oui, tout ce qui était jugé anormal et différent devait être éliminé. En 1936, Hitler avait même décrété la stérilisation obligatoire de ces mêmes personnes pour qu'ils ne puissent pas contaminer la "race"... on nageait vraiment en plein délire... Shocked 

Mais le plus affolant, c'est que cette forme d'eugénisme a été inspirée par des mesures prises dans l'Etat de Virginie en 1922. En Suède aussi et au Japon.

Alors quand on parle du fameux "modèle suédois", vous comprenez que parfois j'esquisse un petit sourire... Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2489
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: AMEN   Lun 25 Nov - 0:03

Un film que je n'aime pas du tout, et une vision personnelle et fallacieuse du réalisateur.
Amen c'est une violente diatribe anti cléricale qui attaque Pie XII, et qui reste pour moi totalement faux historiquement. C'est ce qu'on appelle un film complètement subjectif qui donne une image faussée des faits historiques, et du rôle de Pie XII pendant la seconde guerre mondiale.
Et pourtant je suis loin d'être un ardent défenseur de la religion, mais la ce film se trompe sur toute la ligne...
Pour moi c'est le genre de film à éviter, sur la Shoah il y a tellement mieux et tellement plus poignant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donald S



Masculin Gémeaux Messages : 290
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 38
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: AMEN   Lun 25 Nov - 0:11

Warlock a écrit:
Un film que je n'aime pas du tout, et une vision personnelle et fallacieuse du réalisateur.
Amen c'est une violente diatribe anti cléricale qui attaque Pie XII, et qui reste pour moi totalement faux historiquement. C'est ce qu'on appelle un film complètement subjectif qui donne une image faussée des faits historiques, et du rôle de Pie XII pendant la seconde guerre mondiale.
Et pourtant je suis loin d'être un ardent défenseur de la religion, mais la ce film se trompe sur toute la ligne...
Pour moi c'est le genre de film à éviter, sur la Shoah il y a tellement mieux et tellement plus poignant.
je partage ton avis également...
Ce film est une belle escroquerie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: AMEN   Lun 25 Nov - 0:31

Warlock a écrit:
Amen c'est une violente diatribe anti cléricale qui attaque Pie XII, et qui reste pour moi totalement faux historiquement. C'est ce qu'on appelle un film complètement subjectif qui donne une image faussée des faits historiques, et du rôle de Pie XII pendant la seconde guerre mondiale.
Tout à fait. Ce film se fonde sur l'idée que Pie XII n'aurait rien fait ou collaboré tacitement avec le nazisme. Ce qui, historiquement, et nombre d'études récentes l'ont démontré, est loin d'être avéré. Aujourd'hui, on sait que Pie XII a lancé un message, le soir de Noël 1942, pour faire prendre conscience des brimades faites aux Juifs. Celui-ci est passé inaperçu. On sait aussi que le Vatican a hébergé quelques familles juives au cours de cette période sombre. Bien sur, il ne pouvait pas sauver tout le monde... mais il est erroné de dire que Pie XII n'ait rien fait...

Certes, le pape Pie XII fut assez conciliant avec Hitler, du moins au début, car il constituait un rempart contre la "contagion" communiste. Mais, dans les années 1930, c'était là une attitude partagée par quasiment tous les dirigeants en Europe occidentale.

Enfin, c'est un peu facile, aujourd'hui, de juger les faits et gestes des hommes qui ont vécu cette période. Nous connaissons la fin, si j'ose dire... à l'époque, qui aurait pu augurer de l'avenir ? Et nous-mêmes : qu'aurions-nous fait ? Il ne faut pas jeter la pierre à ceux qui nous ont précédés. Pie XII a fait ce qu'il devait faire, au moment où il devait le faire. Il n'était pas "Superman", non plus... ce n'est pas lui et ses gardes suisses qui allaient arrêter la machine de guerre nazie...

Alors même si Pie XII n'est pas parvenu à sauver autant de Juifs qu'il aurait pu, il a sauvé la vie de quelques familles. Et c'est là l'essentiel. Car comme le dit justement un vieux proverbe juif : "Qui sauve une vie, sauve l'humanité."


Citation :
Et pourtant je suis loin d'être un ardent défenseur de la religion, mais la ce film se trompe sur toute la ligne...
Pour moi c'est le genre de film à éviter, sur la Shoah il y a tellement mieux et tellement plus poignant.
Ce que nous enseigne les religions - toutes les religions - est difficile à mettre en oeuvre pour des millions d'êtres humains, tout simplement. Parce que les humains sont différents, variés, uniques et qu'ils ont chacun leur individualité. Pour ma part, je suis persuadé que Dieu n'a jamais cherché à s'adresser AUX hommes mais A l'homme. C'est à chacun de nous de trouver la voie qui le conduit au salut. En ce sens, je l'affirme : les religions se sont trompés dès le début. Bien qu'elles eurent leur utilité, à l'origine, pour civiliser les êtres humains et leur donner des cadres moraux.

Pour en revenir au film, je ne dirais pas que c'est un mauvais film mais il donne une version étriquée de l'Histoire. Et totalement partisane. On sait que Costa Gavras est assez porté par une idéologie gauchisante et foncièrement laïcarde. Sa vision est loin d'être objective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Donald S



Masculin Gémeaux Messages : 290
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 38
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: AMEN   Lun 25 Nov - 13:29

Gorak a écrit:
Voyageur Solitaire a écrit:
Les nazis gazaient les handicapés et les attardés mentaux, pour préserver la "pureté" de la race aryenne. Une scène qui m'a marqué et qui m'est restée en mémoire.
Oui, tout ce qui était jugé anormal et différent devait être éliminé. En 1936, Hitler avait même décrété la stérilisation obligatoire de ces mêmes personnes pour qu'ils ne puissent pas contaminer la "race"... on nageait vraiment en plein délire... Shocked 

Mais le plus affolant, c'est que cette forme d'eugénisme a été inspirée par des mesures prises dans l'Etat de Virginie en 1922. En Suède aussi et au Japon.

Alors quand on parle du fameux "modèle suédois", vous comprenez que parfois j'esquisse un petit sourire... Wink

C'est comme les camps de concentration...
On a tendance à croire que ceux sont les Allemands qui les ont crée,alors qu' en vérité ce sont les Britanniques qui en sont à l'origine,et ce,dés la fin du 19eme siecle pendant la guerre des Boers en Afrique du Sud...

En matière de saloperie,toujours à la pointe ses putains de rosbeef...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: AMEN   Lun 25 Nov - 17:50

Disons que les Britanniques ont toujours appliqué l'adage : "La fin justifie les moyens" pour chacune de leurs guerres... n'oublions pas que c'est le pays du philosophe Thomas Hobbes... Wink

Il paraîtrait aussi qu'au moment de la révolution américaine, les Anglais auraient répandu sciemment la fièvre typhoïde sur la côte est des USA. Si c'est avéré, ce serait le premier exemple au monde de guerre bactériologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Donald S



Masculin Gémeaux Messages : 290
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 38
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: AMEN   Lun 25 Nov - 19:38

Gorak a écrit:
Disons que les Britanniques ont toujours appliqué l'adage : "La fin justifie les moyens" pour chacune de leurs guerres... n'oublions pas que c'est le pays du philosophe Thomas Hobbes... Wink

Il paraîtrait aussi qu'au moment de la révolution américaine, les Anglais auraient répandu sciemment la fièvre typhoïde sur la côte est des USA. Si c'est avéré, ce serait le premier exemple au monde de guerre bactériologique.
Ils ont aussi distribué des couvertures contaminées par je ne sais quelle saloperie aux populations indiennes,afin d'accelerer leur déclin...
Sympa les rosbifs...

Il y aurait des cas encore plus anciens de guerre bactériologique...
Apparement pendant le moyen-âge,les archers avaient pour habitude de ficher les pointes de leurs flêches dans le sol,afin de les contaminer avec les bactéries contenues dans la terre.
Résultat,les blessures s'infectaient plus rapidement,et c'etait la mort par scepticémie assurée.

Encore un fait,dont je ne sais si il est avéré ou pas:Toujours au moyen âge,pendant les siège des villes,les assaillants balançaient des cadavres en putréfaction par dessus les murailles,à l'aide de catapulte,afin que des épidémies se propagent au coeur de la ville.
J'avais vu ça dans une vieilles BD.je ne sais pas si c'est vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: AMEN   Lun 25 Nov - 20:58

J'en ai entendu parler également. Ce serait même selon certains l'une des causes de l'épidémie de peste noire qui ravagea l'Europe à cette époque : une peuplade atteinte par la maladie et assiégeant une ville aurait balancé ses cadavres par-dessus les murailles pour contaminer les assiégés...

Pour en revenir à la Seconde Guerre Mondiale, américains et japonais, dans le Pacifique, avaient aussi leurs camps de prisonniers avec fièvres, maladies tropicales et conditions de détention épouvantables à la clef. Le monde ne date pas d'hier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: AMEN   Mar 26 Nov - 0:28

Au XVIIIe siècle en Nouvelle-Angleterre, le général Amherst autorisa la distribution de couvertures infestées de petite vérole aux Amérindiens de la tribu des Delaware, pour qu'ils soient exterminés par la maladie. Cet événement constitue sans doute la première attaque biologique officielle perpétrée en Amérique.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donald S



Masculin Gémeaux Messages : 290
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 38
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: AMEN   Mar 26 Nov - 0:35

c'était un génocide ni plus ni moins....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: AMEN   Mar 26 Nov - 17:55

VIC a écrit:
Au XVIIIe siècle en Nouvelle-Angleterre, le général Amherst autorisa la distribution de couvertures infestées de petite vérole aux Amérindiens de la tribu des Delaware, pour qu'ils soient exterminés par la maladie. Cet événement constitue sans doute la première attaque biologique officielle perpétrée en Amérique.
Il n'a jamais été démontré ni prouvé qu'il s'agissait d'un plan délibéré pour éliminer toute une population. On sait que les Amérindiens étaient plus sensibles à certaines maladies que les Européens. En outre, les normes sanitaires de cette époque n'étaient sans doute pas les mêmes qu'aujourd'hui...


Donald le Naufrageur a écrit:
c'était un génocide ni plus ni moins....

Non.

Il n'y a pas eu un plan précis d'extermination d'une population donnée pour en établir une autre. Il y a bien sur eu des comportements néfastes et déplorables à l'égard des populations autochtones mais parler de "génocide" est déraisonnable. Il faut arrêter les délires du genre "théorie du complot" ou autres pseudo-conspirations qui foisonnent sur le net.

Les Amérindiens ont surtout souffert du choc microbien. Ils sont morts en masse des maladies apportées par les Européens et contre lesquelles ils n'étaient pas immunisés. Même si la population d'avant la conquête n'est pas précisément quantifiable, les témoignages d'explorateurs rapportés, entre autres, par le livre : "1491" du journaliste scientifique américain Charles C. Mann témoignent d'un mode très peuplé, y compris sur les bords de l'Amazone ou du Mississippi.

Effectivement, les épidémies ont favorisé la conquête et l'établissement des Européens en Amérique. Par exemple, l'Inca Huayna Capac meurt de la variole qui ravage son empire avant l'arrivée des Espagnols. Avec lui meurent aussi son fils et héritier désigné, son oncle, sa soeur-épouse et les deux régents qu'il avait laissés à Cuzco. Cela a provoqué une guerre civile entre Atahualpa et son rival Huascar. Pizarro et ses hommes s'en sont servis pour mener leur conquête. Ils ont utilisé la ruse et la trahison pour capturer l'Inca, lui imposer une rançon de six tonnes d'or avant de le tuer sous prétexte de "blasphème"...

Les épidémies ont continué après la conquête et la population de l'Empire aztèque serait passée de peut-être 25 millions d'individus à plus de 6 en 1543 et à 1 million seulement en 1600.

Ce qui est vrai, en revanche, c'est que les Anglais avaient une attitude ségrégationniste envers les Amérindiens et qu'ils les tenaient à l'écart, à peine admettaient-ils un certain commerce avec eux. Les Français étaient beaucoup plus assimilationnistes : on se mélange, on vit avec les Amérindiens, on se marie avec des Amérindiennes. C'est pourquoi aujourd'hui beaucoup de Québécois peuvent se vanter d'avoir des descendants hurons dans leur arbre généalogique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2489
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: AMEN   Mar 26 Nov - 19:48

On s'éloigne un peu du sujet là Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AMEN   Aujourd'hui à 21:26

Revenir en haut Aller en bas
 
AMEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AMEN
» Gale Hemmens – the dandelion in the spring
» Les morts de TDS, Amen.
» Toute blessure a son remède. Amen. (15/02/12 à 12h38)
» Parfums toxiques :x

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries historiques-
Sauter vers: