AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES CUISINES INSOLITES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC



Masculin Messages : 2736
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: LES CUISINES INSOLITES   Mar 22 Oct - 15:17



Le pemmican



Le pemmican est une recette traditionnelle des chasseurs amérindiens constituée de graisse animale, de moelle animale, de viande séchée et réduite en poudre, ainsi que de petits fruits. En mélangeant ces ingrédients, on obtient une espèce de pain ou un pâté qui non seulement a la qualité de ne pas moisir mais peut même se conserver des dizaines d'années voire plus. Il fut, pour cette raison, beaucoup utilisé par les expéditions polaires.

Les ingrédients utilisés varient en fonction des disponibilités : bison, élan, wapiti ou autres cervidés pour la viande, baies d'amélanchier (saskatoon) le plus souvent, mais aussi cerises, groseilles, baies d'aronia et canneberges pour les fruits.




Ingrédients :

1 kg de charqui (viande séchée) de chevreuil (de boeuf ou de buffle).
1 tasse (250 g) de graisse de rognons de chevreuil (ou du suif de boeuf ou mouton)
1 tasse (250 g) de baies de busserole


Préparation :

   Réduire en poudre la charqui de chevreuil à l'aide d'un maillet de fortune.
   Ajouter à la charqui les baies de busserole.
   Faire chauffer la graisse de rognons de chevreuil jusqu'à ce que ça bouillonne.
   Incorporer la préparation de viande et de baies. Bien mélanger.
   Retirer du feu et mettre la préparation dans des moules.
   Conserver le pemmican au frais dans une cache sous terre, recouverte de branches de conifère.



La Busserole


« Busserole » vient du provençal bouisserolo, qui veut dire « buis », par analogie de forme entre les deux arbrisseaux. Arctostaphylos signifie « raisin d'ours », parce que, on s'en doute un peu, les baies sont très appréciées de ces plantigrades. D'ailleurs, en français comme en anglais (bearberry), c'est le principal nom vernaculaire de la plante.

C'est sous le nom de kinnikinnick que les Amérindiens connaissaient la busserole, qu'ils cueillaient depuis la fin de l'été jusqu'au printemps, les baies restant souvent sur le plant pendant tout l'hiver. On les mangeait fraîches et crues ou cuites. On les conservait fraîches, dans des contenants faits d'écorce de bouleau ou bien dans la graisse ou encore séchées.

Comme c'est le cas pour de nombreuses variétés de baies, on les employait en abondance dans les bouillons et les soupes, en les faisant cuire avec de la viande. Ou on les cuisait dans de la graisse animale, puis on les mélangeait avec des oeufs de poisson et on édulcorait le tout au sirop d'érable ou de bouleau. Dans les années où les bleuets étaient rares, on faisait de grandes provisions de baies de busserole. Et, bien entendu, on en faisait du pemmican...



_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3827
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES CUISINES INSOLITES   Mar 19 Avr - 23:36

Crêpes à l’asiatique en omelette


6 œufs
200 g de longe de porc
100 g de crevettes décortiquées
200 g de germes de soja frais
100 g de champignons de Paris
1 oignon
3 gousses d’ail
1 c. à café de sucre (5 ml)
2 c. à soupe de sauce de soja (30 ml)
1/2 tasse de vin blanc sec (125 ml)
2 branches de menthe
2 brins de coriandre
1 bouquet de ciboules
Huile
sel
poivre du moulin.

-----------------------

Pelez et hachez l’ail. Découpez la viande en fines lamelles, faites-la mariner 30 minutes avec la moitié du vin blanc, 1 c. à soupe de sauce de soja, la moitié de l’ail haché, le sucre, sel et poivre. Arrosez les crevettes décortiquées avec le reste de vin blanc, de sauce de soja et d’ail haché. Salez, poivrez puis laisser mariner 30 minutes.

Emincez l’oignon, lavez les herbes, hachez les ciboules.

Battez les oeufs en omelette avec 6 c. à soupe d’eau, du sel, du poivre et les ciboules hachées.

Faites chauffer 1 c. à soupe d’huile dans une poêle. Ajoutez les germes de soja, salez, poivrez, faites-les sauter 1 minute et réservez au chaud. Répétez la même opération avec l’oignon, puis avec les champignons émincés.

Egouttez la viande et faites-la aussi revenir dans l’huile. Faites de même avec les crevettes et réservez le tout au chaud.

Faites chauffer 1 c. à soupe d’huile dans une petite poêle. Versez-y la valeur d’une petite louche d’oeufs battus en omelette et remuez avec une fourchette. Dès que la préparation est prise, retournez la fine omelette comme une crêpe. Quand elle est cuite, faites-la glisser sur une assiette.

Garnissez-la de porc, crevettes, soja, oignon et champignons, repliez-la sur elle-même, ajoutez des feuilles de menthe et de la coriandre, puis répétez la même opération pour chacune des assiettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
 
LES CUISINES INSOLITES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES CUISINES INSOLITES
» [Guide]Les évènements insolites
» les animaux insolites
» constructions insolites
» Images drôles et insolites.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DU CORPS :: Les cuisines-
Sauter vers: