AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CORMAC MAC ART/ FLEUVE NOIR 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6244
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: CORMAC MAC ART/ FLEUVE NOIR 14   Jeu 26 Sep - 12:55


Avec ce quatorzième volume paru chez Fleuve Noir, Howard retrouve un monde qui lui est cher, celui des terres gelées et mers du nord, de la neige et du grésil, des hardis écumeurs des mers et des vikings. Celtes, Danois, Saxons, Angles... Ils sont tous là, avec leurs rivalités de clans, leur sauvagerie primitive et leurs dieux païens.
Voici donc Cormac Mac Art, bras droit d'un chef viking, le "Briseur de crânes", avec :

- Les tigres de la mer
- Les épées des mers nordiques
- La nuit du loup
- Le temple de l'abomination
- La maison d'Arabu

Les quatre premières histoires sont des classiques du genre, pleines de bruit et de fureur sur fond de mers glacées et de paysages enneigés et, il faut bien le reconnaître, Cormac n'a rien de bien particulier, semblable à beaucoup de héros howardiens du même type. L'ensemble reste attractif et dépaysant, mais loin de la poésie ou du souffle épique d'autres récits du maître.

La maison d'Arabu est assez anachronique puisqu'elle nous emmène dans un univers babylonien avec une mêlée d'autres personnages, bien loin de Cormac. Voici donc Babylone, Sumer et Ninive, voici Bel-Mérodach, Ishtar et Nabu. Tout commence au cours d'une soirée entre seigneurs dans une riche maison et se termine dans une autre maison, sur les traces d'une femme mystérieuse. Une histoire assez complexe, difficile à suivre par moments, on ne comprend pas trop où Howard veut en venir. Une histoire où les protagonistes parlent beaucoup aussi, ce qui embrouille le récit parfois.

Bref ! Une aventure inattendue et atypique dans un volume qui, autrement, reste du Howard classique, solide et efficace, mais sans plus.
Même si ce personnage semble avoir inspiré de nombreux illustrateurs :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
 
CORMAC MAC ART/ FLEUVE NOIR 14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'HOMME NOIR/FLEUVE NOIR 7
» VULMEA LE PIRATE NOIR/ FLEUVE NOIR 17
» HOWARD CHEZ "FLEUVE NOIR" ET "NEO"
» LA ROUTE D'AZRAEL/FLEUVE NOIR 19
» AGNES DE CHASTILLON/FLEUVE NOIR 21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Fantasy :: Robert. E. Howard-
Sauter vers: