AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES AILES DE LA NUIT (1969)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

avatar

Masculin Messages : 3129
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: LES AILES DE LA NUIT (1969)   Lun 19 Aoû - 21:39



LES AILES DE LA NUIT (1969)

Prix Hugo du meilleur roman court 1969 ; Prix Apollo 1976
Titre original : Nightwings, 1969
Illustration de Rowena MORRILL

4è de couverture J'ai Lu:
Je ne le citerai pas ici car ce déplorable 4è de couverture résume la majorité du livre avec certaines révélations très malheureuses.


Le sujet :


Dans un futur lointain, sur une Terre dévastée qui a connu il y a longtemps un grand cataclysme, les humains ont régressé considérablement au niveau technologique. Ils ont survécu en adoptant un strict système de castes : il y a celle des Marchands, des Défenseurs, des Souvenants (historiens), des Somnambules, des Pèlerins, et plusieurs dizaines d'autres. Il y a aussi des hors castes, les Elfons déformés, issus d'expériences de tératogénèse aujourd'hui oubliées. Ainsi que quelques races extra-terrestres.

L'histoire commence avec l'arrivée d'un groupe de trois personnes en provenance d'Ogypte, et qui arrive en vue de la ville de Roum, l'étincelante aux coupoles, ruine antique mais encore resplendissante. Un Elfon étrange et une jeune femme aux ailes de Papillons de la caste des Volantes, servent d'escorte à un vieillard de la caste des Guetteurs. Les membres de cette caste vouent leur vie à la surveillance du ciel et des étoiles, en vue d'une attaque extra-terrestre dont la venue est annoncée depuis des lustres. Toute sa vie, ce vieux Guetteur a arpenté le terres de l'ancienne Eyrop et de Frique, en scrutant les étoiles. Arrivé à l'aube de sa vie, il s'interroge sur le sens de son travail...


Mon avis
:

Ce livre a reçu le Prix Hugo du meilleur roman court 1969, puis le Prix Apollo 1976 (Prix français attribué au meilleur roman publié en France, traduit de l'étranger ou signé d'un français.
Il fut créé à l'initiative de Jacques Sadoul et décerné de 1972 à 1990).

C'est un texte de "science fantasy" (où la technologie subsiste sous forme de traces), et plus particulièrement un "planet opera" (comme Dune) puisque que la planète est décrite avec minutie, avec ses habitants, ses sus et coutumes, ses races, ses cultures, etc ... Sauf qu'ici la Terre est très éloignée de ce qu'elle a été au XXè siècle et est méconnaissable : le monde semble baigner dans une lumière crépusculaire d'un soleil couchant, qui se reflète sur les dômes dorés des cités antiques.
L'univers inventé par Silverberg est vraiment excellent et poétique. Très bien construit, il est digne d'un JDR à lui tout seul !

Ce roman a aussi la particularité de mettre en scène un héros très atypique puisqu'il s'agit d'un vieil homme. Qu'on ne s'attende pas donc à beaucoup de scènes d'actions héroïques de son côté. Mais c'est original et c'est très appréciable. Ce monde agonisant rappellera un peu le concept de Dying Earth de J.Vance, puisque nous retrouvons une civilisation à bout de souffle survivant sur les vestiges technologiques (ou magiques ?) oubliés.

En bref : un des meilleurs Silverberg, à l'univers remarquable, avec un héros original. Dépaysement assuré.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6436
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES AILES DE LA NUIT (1969)   Mar 20 Aoû - 15:58

Tentant... J'aime beaucoup l'idée d'un "monde baignant dans la lumière crépusculaire d'un soleil couchant se reflètant sur les dômes dorés des cités antiques..."
A lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3129
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LES AILES DE LA NUIT (1969)   Mar 20 Aoû - 17:35

Voyageur Solitaire a écrit:
Tentant... J'aime beaucoup l'idée d'un "monde baignant dans la lumière crépusculaire d'un soleil couchant se reflètant sur les dômes dorés des cités antiques..."
A lire...
Mon piège pour attraper VS a marché ! J'avais mis cette phrase rien que pour toi.
Je pourrai te le passer lors de notre prochaine rencontre si tu le souhaites.
Je pense que ce livre devrait te plaire, il n'y a pas tromperie sur la marchandise.
Il est vrai que la lumière (comme la vue) joue un rôle important dans ce livre, comme lors de l'arrivée à Roum (la descendante de Rome).
La Volante par exemple, prend son envol uniquement au crépuscule, comme ceux de sa caste, ne supportant pas la force des vents solaires.
Les descriptions poétiques agissent par petites touches. Silverberg nous laisse imaginer ces scènes plutôt qu'il ne les décrit vraiment.
C-A Simth à côté en aurait fait sans doute trop.
En repensant à ce livre il me vient à l'idée que le héros est au crépuscule de sa vie, que la Terre est aussi à son crépuscule, sous fond de coucher de soleil, la journée étant aussi à son crépuscule !
Le monde décrit par Silverberg était suffisamment riche pour accueillir d'autres livres ou bien un JDR.
Je m'étonne que cet univers si riche soit resté sans développements.

Pour finir, je rajoute que Heart Of Ice, ldvelh Destin de Dave Morris, reprend un peu la même idée de monde post-apocalyptique en le recentrant sur la Méditerranée et en changeant les noms des capitales européennes. Sauf que son univers est glacé et plus mécanique.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6436
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES AILES DE LA NUIT (1969)   Mar 27 Aoû - 18:53

Je l'ai acheté. A lire dans l'avion lors de mes imminentes prochaines vacances (Madame supporte pas trop l'avion, elle dort la plupart du temps, donc...)
Je donnerai mon avis à mon retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3129
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LES AILES DE LA NUIT (1969)   Mar 27 Aoû - 20:46

Bon vol avec les Ailes alors !

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES AILES DE LA NUIT (1969)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES AILES DE LA NUIT (1969)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A trop vouloir jouer les héros on finit par se brûler les ailes !
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Science Fiction :: Robert Silverberg-
Sauter vers: