AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE CHATEAU HIMEJI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE CHATEAU HIMEJI   Sam 17 Aoû - 19:07


Il est l'un des joyaux architecturaux du Japon et sa plus célèbre forteresse. Situé à environ 55 minutes en train à l'ouest de Kyoto, le château Himeji, "le château du héron blanc" est incontournable. Il doit son surnom à sa couleur blanche et ses toits recourbés symbolisant l'envol d'un héron. Majestueux, gracieux, les contours élégants, il n'en est pas moins une redoutable forteresse.

Magnifiquement conservé (il est intégralement en bois), il est utilisé pour quantité de films et séries historiques, japonaises ou occidentales. Il subit actuellement un vaste programme de rénovation et il vient tout juste d'être à nouveau ouvert au public.

Imprégné de la recherche esthétique si chère aux japonais, le château Himeji a survécu à toutes les guerres, tous les sièges et même aux bombardements de la Seconde Guerre Mondiale qui ont embrasé la région. C'est un mélange de beauté et de force, d'élégance et d'architecture défensive, que j'ai eu le plaisir de visiter.

Laissez-moi donc vous guider prochainement dans les différentes pièces et cours du château du héron blanc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Dim 18 Aoû - 21:26

Aux dernières nouvelles, le château Himeji serait en travaux jusqu'en 2015. Seules certaines parties seraient ouvertes au public.

Situé à un kilomètre à peine de la gare d'Himeji qu'il domine, le bâtiment est entouré d'un vaste parc, libre et gratuit où l'on peut déambuler à sa guise.

Quelques mots sur ce bâtiment unique... Il faudrait d'ailleurs parler de bâtiments au pluriel, car le château Himeji, c'est en fait un ensemble de 83 bâtiments, des tourelles, des entrepôts, la résidence des samouraï chargé de la protection des lieux, 16 tourelles, 15 portes et 32 murs dont le plus grand atteint une hauteur de 26 m pour une surface de 233 hectares... Sans oublier le fameux donjon de six étages :


Vous n'en comptez que cinq ? C'est normal : l'avant-dernier étage et celui qui le précède ont été construits de façon à n'en former qu'un vu de l'extérieur. Ce qui donne donc un étage "caché" vu du dehors.

Comme on le voit sur cette image


le château repose sur de massives fondations de pierre. Tout le reste est intégralement en bois. Le plâtre d'un blanc immaculé qui recouvre les murs n'est pas seulement esthétique : il est prévu pour résister au feu.

Mais le château du héron blanc est avant tout une forteresse. Une forteresse difficile, sinon impossible à prendre...
Tout d'abord, pour y accéder (une fois les douves franchies), il faut emprunter une route longue et étroite, à la pente assez raide, bordée d'un côté par les fondations et de l'autre par un mur d'enceinte, percé de nombreuses meurtrières, d'où les défenseurs criblaient les assaillants de flèches (ou de balles au temps des mousquets et arquebuses), sans oublier les rochers jetés du haut du château et qui déboulaient sans crier gare :



Ici, une des meurtrières, offrant un angle de vue (et de tir !) impeccable sur le chemin d'accès :


Ici, une vue de l'arrière du mur d'enceinte :


On notera le grand espace dont disposaient les défenseurs derrière eux, pour entreposer à loisir matériel et munitions.

Dans ces conditions, difficile pour les assaillants de longer le chemin d'accès sur des kilomètres pour atteindre les portes. D'autant plus que, comme nous allons le voir, une fois les portes atteintes, d'autres surprises les attendaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE CHATEAU HIMEJI   Dim 18 Aoû - 22:05

Une fois nos pauvres assaillants parvenus (du moins les survivants...) aux portes, enfer et damnation ! Ici, pas de portes monumentales larges comme une avenue, mais des portes basses, petites, étroites et encaissées, entourées de fortifications :


Comme le montre cette image, tout est étroit, bas de plafond, en pente, pour gêner au maximum la progression des ennemis. On imagine mal une armée manoeuvrer dans cet étroit périmètre :


Même la porte est petite, en bois épais, souvent renforcée de barres d'acier :


On remarquera, à gauche, une porte plus petite, incluse dans la porte elle-même : c'est par là que les habitants et visiteurs passaient (en se courbant sans doute), afin d'éviter d'ouvrir la porte principale (on n'est jamais trop prudent...)

Signalons enfin que, cruelle vacherie, le chemin d'accès se divisait parfois en segments qui menaient... à un mur. Les assaillants, bloqués dans une impasse, n'avaient plus qu'à tenter de faire demi-tour sous le tir nourri des défenseurs. Bonne chance...

N'oublions pas non plus les mâchicoulis. Quésako ? C'est un système de défense que l'on retrouve dans nos châteaux médiévaux d'Europe : une trappe dans la muraille, permettant de faire tomber sur les assaillants toute une panoplie de projectiles divers, des pierres à l'huile bouillante, tandis qu'ils frappent à la porte.
Ceux du château Himeji sont harmonieusement intégrés à l'architecture :


Les voici, vus de l'intérieur :


On distingue bien la longue ouverture rectangulaire par laquelle on faisait tomber les projectiles.

Les habitants du château Himeji pouvaient donc dormir sur leurs deux oreilles, bien à l'abri derrière leurs murs blancs et portes bardées de métal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1308
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Dim 18 Aoû - 22:09

Encore une fois, une très belle visite, très instructive. C'est vrai qu'à première vue, on n'imagine mal une forteresse : plutôt un palais. Une construction délicate et fragile.
Mais non, l'ensemble n'est pas pensé qu'esthétiquement parlant, mais militairement parlant.

Ce qui me fait me poser une question (un peu brut de décoffrage - l'idée m'est venu en lisant l'article) :  bâtir une forteresse, c'est anticiper des conflits, les prévoir, se préparer à tuer. Est-ce qu'une telle esthétique peut être liée au fait que l'on devra y tuer ses assaillants ?
Pour faire plus simple, la relation mort / beauté a-t-elle été réfléchie pour un tel lieux par les architectes / commanditaires d'origine ?

Car ce qui m'a frappé en voyant les images du lieux, c'est l'imposante sérénité, l'inamovibilité souveraine de l'édifice. Et le mélange de tout cela est très déroutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Dim 18 Aoû - 22:21

Cela fait partie, je pense, de la mentalité japonaise où la mort et la violence elles-mêmes sont empreintes d'une esthétique certaine. C'est l'harmonie, l'équilibre entre l'utilitaire et l'agréable. N'oublions pas que le Japon médiéval était violent, désuni et dangereux : on voulait vivre dans la beauté, mais il fallait également se protéger.

Certains détails renforcent le côté défensif de l'oeuvre : à l'intérieur même du bâtiment, au cas où les assaillants auraient réussi à entrer, les allées reviennent sur elles-même en un véritable labyrinthe, ce qui empêche de se situer correctement et désoriente l'adversaire. Sans parler des fausses portes donnant sur des pièces vides... A tel point qu'aujourd'hui encore, les visiteurs et touristes eux-mêmes se paument... J'ai testé pour vous...
Comme nous le verrons plus tard, le donjon était tout aussi vicieux, avec portes secrètes et, au fur et à mesure qu'on montait, pas d'escaliers mais des échelles raides et verticales, des couloirs étroits et bas de plafond pour gêner d'éventuels attaquants. Même si ce système n'a jamais fait ses preuves, le château n'étant jamais véritablement tombé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2122
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Lun 19 Aoû - 16:02

t'as juste oublié de dire qu'il a été construit vers 1346 (pendant l'ère Nanboku-cho de la période Muromachi, selon wikipedia)

Ca donne envie et si mon projet d'aller en voyage au japon d'ici 2 ans se concrétise j'irais bien le voir ! (en plus d'ici là il sera complétement ré-ouvert au public)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE CHATEAU HIMEJI   Lun 19 Aoû - 18:47

Comme on l'a vu, le château du héron blanc était une véritable petite ville.
Ce dessin montre l'étendue, impressionnante, de l'ensemble :


Et ici, une vue aérienne :


On réalise alors que le château lui-même trônait sur sa colline, avec à ses pieds, un vaste domaine, de nombreux bâtiments (entrepôts, puits, réserves, dépendances...) disséminés à travers le parc. L'ensemble était séparé du reste du monde par les douves, larges et profondes, dont certaines servaient de réservoirs en cas d'incendie :


Esthétisme encore, l'ensemble donnant, sous certains angles de vue, l'impression de flotter sur l'eau...

Les murs en pierre servant de fondations sont très pensés également : les japonais, outre leurs ennemis, redoutaient le feu et les seismes. Contre le premier, ils utilisaient, nous l'avons vu, un plâtre blanc spécial à l'épreuve du feu.
Contre les tremblements de terre, le secret résidait dans la conception des fondations : ces dernières étaient construites et assemblées sans mortier, ce qui donnait aux murs une certaine "souplesse", les faisant bouger en même temps que la terre lors des secousses, là où un mur plus rigide s'effondrait.

A Himeji, on pensait à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE CHATEAU HIMEJI   Mar 20 Aoû - 21:06

Ceci étant, comment était-ce à l'intérieur ? Dans quel cadre vivait-on à l'abri de ces murs blancs, de ces façades élégantes aux lignes gracieuses, aux toits délicatement ouvragés frappés du sceau du maître des lieux ?



Il faut d'abord savoir qu'il y avait une présence féminine importante au château : ce dernier abrita à un moment la fille (ou épouse) d'un puissant Shogun. Un pavillon spécial, Le pavillon de la princesse, lui était attribué. C'est l'un des lieux les plus visités du château (prière d'enlever ses chaussures à l'entrée, on vous fournit un sac plastique pour les transporter, sac que le personnel récupère à la sortie pour le ré-utiliser). On trouve également un pavillon plus petit, réservé autrefois aux servantes de la princesse. On parle également de la présence de l'impératrice elle-même qui aurait séjourné au château.


Ce qui frappe d'emblée, c'est la sobriété, le dépouillement incroyable de ces appartements et surtout, le vide de l'ensemble comme on le voit sur la photo ci-dessus. Les meubles étaient rares à l'époque, on les rangeaient dans un coin ou dans un placard, ne les sortant que pour un usage limité. Même chose pour la literie, souvent un simple matelas roulé et rangé que l'on déployait pour la nuit. D'où cette impression de vide, assez étrange pour les appartements d'une princesse. Dans certaines pièces, des mannequins en tenue d'époque ont été disposés, perso, je ne trouve pas ça vraiment utile, mais bon... A noter que l'ensemble, bien que très fermé et bas de plafond parfois, reste très lumineux.
Ici, une vue depuis les fenêtres de la princesse :


Les abords des appartements sont tout aussi sobres, comme le montre ce couloir menant à l'appartement des femmes :


Dans le même genre :


Sobriété et bichromie du bois laqué et blanc, pureté des lignes. Pas de fioritures, on est dans le dépouillement total, presque dans l'abstrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE CHATEAU HIMEJI   Mer 28 Aoû - 16:01

Il est temps de terminer notre visite. Nous voici donc aux pieds du donjon, la pièce maîtresse du château :


Actuellement sous les échafaudages pour rénovation, le donjon compte six étages (cinq vu du dehors, l'avant-dernier étage et celui qui le précède étant construits de manière à n'en faire qu'un). C'est le retranchement ultime au cas où les choses tourneraient mal. On y trouve donc une cuisine, des toilettes, un puits et une partie "résidentielle".

L'ensemble est puissamment fortifié, certains étages sont dotés sur l'extérieur de machicoulis dont nous avons parlé plus haut. On trouve à l'intérieur des pièces secrètes où pouvaient s'embusquer les défenseurs et, au fur et à mesure qu'on monte, les escaliers sont plus étroits, puis remplacés par de raides échelles, le plafond s'abaisse, les couloirs se font plus étroits également :





Voici la salle d'armes, officiellement nommée "salle pour les hommes qui accourent" :


C'est ici qu'étaient disposées les armes de la garnison sur des râteliers :


On y a compté jusqu'à 280 armes à feu et 90 lances. Il semble que, excepté les sentinelles et les samouraï assurant la sécurité des appartements, les soldats laissaient leurs armes ici et venaient les récupérer en cas d'attaque.

Si malgré tout cela, l'ennemi parvenait jusqu'aux ultimes retranchements, il restait la dernière solution... Hara Kiri ! (Seppuku de son vrai nom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2867
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Mer 28 Aoû - 18:37

C'est bien dans la culture japonaise, ce coté sobre et épuré, c'est même un peu trop vide pour moi.
Je trouve ça magnifique vu de l'extérieur, mais de l'intérieur j'accroche beaucoup moins. J'ai plus de mal avec le concept épuré de l'intérieur de ce style de construction japonaise, ça manque de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2122
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Mar 14 Avr - 14:09

Et voilà votre serviteur devant le château :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Mar 14 Avr - 16:39

Je garde un grand souvenir de cet endroit, bien que pour moi, cela remonte à très longtemps. Un mariage équilibré et harmonieux de forteresse et de palais, de force et de beauté. Sous certains angles, on dirait un château de fée, gracieux et délicat. Mais dans le même temps, c'est une forteresse massive et presque imprenable.
La philosophie japonaise incarnée, force et beauté où même la plus redoutable des forteresses se pare d'une incroyable élégance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2122
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Mar 14 Avr - 17:12

Dans le même genre, en moins connu, il y a le château de Matsue qu'on a visité aussi Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
cdang

avatar

Masculin Messages : 1135
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Mer 15 Avr - 11:53

Voyageur Solitaire a écrit:
Mais dans le même temps, c'est une forteresse massive et presque imprenable.
C'est un truc qui m'a toujours intrigué avec les châteaux japonais. Les murs de base sont inclinés et non verticaux, et les pierres sont disjointes ce qui fournit de multiples prises.

D'un point de vue poliorcétique, j'ai du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2122
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Mer 15 Avr - 12:16

Je crois que l’inclinaison des murs gênait les intrusions avec échelle ou tourelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Mer 15 Avr - 17:30

Comme signalé plus haut, le fait que les pierres ne soient pas "collées" entre elles était une mesure de prévention contre les séismes : en cas de secousse, le mur bougeait et accompagnait les mouvements là où un mur rigide s'effondrerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
cdang

avatar

Masculin Messages : 1135
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Jeu 16 Avr - 9:36

Ça se tient pour les séismes. Pour les échelles et tours, j'ai par contre comme un doute. L'échelle doit être plus grande, mais du coup comme son appui est plus éloigné du mur, elle est plus difficile à faire tomber. Et il suffit de mettre une passerelle en potence de la tour, plus long à faire, mais pas non plus très compliqué.

Par contre, les ninja devaient rigoler...

Mais à y repenser, je ne connais pas de description ou d'illustration de siège au Japon. Je n'ai jamais entendu parler de baliste ni de catapulte. Ça se passait comment ? (On crée un sujet Poliorcétique dans la rubrique Histoire ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Jeu 16 Avr - 16:59

Effectivement, tout ce qui est engins de siège semble absent de l'arsenal japonais. S'ils y allaient comme ça, sabre au clair, à l'assaut d'une forteresse comme le château Himeji, bonne chance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2122
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Jeu 16 Avr - 17:26

Surtout qu'il était bien défendu. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6415
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Jeu 16 Avr - 17:28

C'est le moins qu'on puisse dire (Voire plus haut). Si vraiment les assiégeants y allaient avec leurs claquettes et le sabre au poing, tu m'étonnes que le château n'ait jamais été pris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
cdang

avatar

Masculin Messages : 1135
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Ven 17 Avr - 8:17

Dans Ran (Akira Kurosawa, 1985), il y a bien un assaut victorieux, mais on ne voit que la fin. J'ai l'impression que les assaillants entrent par la porte. Sabre au clair certes, mais il y a déjà des mousquets.

Dans Kagemusha (Akira Kurosawa, 1980), il y a aussi un siège au début, mais qui est interrompu par un coup de mousquet bien placé (c'est justement le démarrage de l'intrigue).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2122
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   Ven 17 Avr - 9:00

Un lien intéressant pour les batailles japonaises et leurs stratégies :
http://www.la-pierre-et-le-sabre-iaido18.fr/strategie%20et%20batailles.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CHATEAU HIMEJI   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CHATEAU HIMEJI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE CHATEAU HIMEJI
» Le chateau Beauclair
» Battaille du chateau de merac
» Le chateau de sedan
» chateau d'or d'édoras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: