AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DC New 52 : RED LANTERN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 200
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: DC New 52 : RED LANTERN   Mar 23 Juil - 16:05

Atrocitus seul survivant du secteur 666 de l'espace voue une haine sans limites aux Green Lanterns et surtout aux Gardiens d'Oa. En effet leur première armée de police intergalactique, les robots Manhunters, avait exterminé toute vie du secteur 666 afin d'en éradiquer le mal. Ce qui leur valut d'être mis au rebus. Seul cinq survivants échappèrent au massacre. Beaucoup plus tard Atrocitus tua les quatre autres survivants pour créer à l'aide de la magie issue de leur sang son propre Corps rouge utilisant l'énergie de la Rage. A la fin de War Of The Green Lantern (qui précède le reboot), Atrocitus voit sa vengeance volée par Hal Jordan qui tue Krona le Gardien renégat qui était à l'origine responsable du dysfonctionnement des Manhunters.
La toute nouvelle série Red Lantern est confiée à Peter Milligan pour le scénario, une valeur très sure, et au dessinateur Ed Benes dont les personnages sont sublimes. Une équipe prometteuse et qui ne nous déçoit pas, loin de là !
Les Red Lanterns muent par la rage appliquent la loi du talion au pied de la lettre mais le pauvre Atrocitus est complétement désemparé puisque son but lui a échappé même s'il ne répugne pas à appliquer la vengeance de ci de là. On assiste donc à une introspection d'Atrocitus qui livre ses états d'âmes au cadavre de Krona. Il ne peut, en effet, le faire auprès de ses compagnons qui de part leur état de Red Lantern sont submergés par la rage et très basiques intellectuellement parlant. Il en arrive à la conclusion qu'il lui faut élever la conscience de l'un d'eux afin de pouvoir partager sa quête de sens avec lui. Son dévolu se porte sur Bleez une ancienne créature ailée tel un ange qui perdit ses ailes et son foyer suite aux manipulations de galants éconduits pour finir dans une maison de joie pour le Corps de Sinestro avant d'être trouvée par un anneau rouge.
Mais finalement Atrocitus se demande s'il n'a pas été manipulé par Bleez et ce malgré son état avant qu'elle ne retrouve ses pensées et son libre arbitre. La colère d'Atrocitus est à son comble lorsqu'il se rend compte que le corps de Krona a disparu...
En me relisant, je constate à quel point ce résumé (très) succinct ne rend pas grâce à ces quatre excellents épisodes sortis en France dans Green Lantern Saga 1 à 4. Qu'il est agréable de lire ce genre de récit non manichéens ! Que cet auteur est habile ! Il arrive à nous rendre attachant ces brutes sanguinaires que sont les Red lanterns. C'est pour moi le meilleurs des quatre récits du magazine et ce n'est pas peu dire vue le niveau où Johns et ses copains ont mis la barre.


Dernière édition par Long John Silver le Mar 30 Juil - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1230
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: DC New 52 : RED LANTERN   Mar 23 Juil - 21:03

Long John Silver a écrit:
En me relisant, je constate à quel point ce résumé (très) succinct ne rend pas grâce à ces quatre excellents épisodes sortis en France dans Green Lantern Saga 1 à 4.
Je confirme ^^. Au premier abord : Atrocitus, de la zone 666, qui parle à un cadavre et qui, désemparé, élève la conscience d'un ange (créature ailée) déchu ... Razz

Mais comme tout résumé particulièrement succinct, il nous enlève le cœur, les dialogues, et avec eux, l'esprit du comics qui peut, comme tout œuvre intelligente, se servir du cliché pour nous le présenter sous une forme nouvelle, inconnue, intrigante. Je pense que c'est ce que suggère ta présentation et qu'au-delà des apparences, les auteurs ont parfaitement su intégrer le matériau brut dont ils se sont servi (en gros, les démons, mais de manière plus ou moins métaphorique) à la mythologie des Lanterns pour concevoir une fiction riche, originale et référencée.

J'aime plutôt la couverture, mais pas ces ongles crochus, très ; cette bouche garnie de dents pointues, très ; et cette tête ridiculement petite sur un corps étiré pour "apprendre à dessiner les comics", très. C'est de l'exagération, limite outrancière et comme au théâtre, faire du noir sur du noir, cela ne rend en général pas terrible. Et sans ton commentaire, on aurait pu croire à une histoire justement outrancière Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 200
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: DC New 52 : RED LANTERN   Mar 30 Juil - 12:52


Les épisodes 4 à 8 parus en France dans Green Lantern Saga 4 à 8 sont un peu moins bons que les précédents principalement parce qu'énormément de choses se passent et qu'on s'attarde donc moins sur les personnages.
Atrocitus élève la conscience de trois autres de ses Lanterns, trouve ce qu'est devenu le corps de krona, Bleez tente de prendre le pouvoir sur le Corps, affronte donc son ancien maître et provoque un schisme, un nouveau Lantern Terrien, Rankorr, apparait, il dispose de talents uniques chez les Red lanterns...
Mais le plus important, un certain Abysmus, prototype raté de Red Lantern, qu'Atrocitus pensait avoir tué et enterré revient de la tombe pour se venger de son créateur. Pour cela il empoisonne la Batterie Centrale d'Ysmault et provoque sa destruction. Que vont devenir les Red Lanterns sans leur source de pouvoir ?

J'ai dis moins bon mais cela reste quand même d'un très très bon niveau. Deux reproches tout de même :
- Quand Ed Benes reçoit un coup de main pour les dessins c'est un peu moins agréable.
- Le Green Lantern Guy Gardner croise Rankorr sur Terre. On se demande bien quand il a eu le temps de revenir lorsque l'on suit ses aventures dans Green Lantern Corps. C'est là que l'on voit les limites de vouloir rendre des parutions cohérentes entre elles. A trop vouloir le faire cela devient aberrant.


Dernière édition par Long John Silver le Sam 25 Oct - 7:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 200
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: DC New 52 : RED LANTERN   Dim 11 Aoû - 8:57

Les épisodes 9 à 12 parus en France dans Green Lantern Saga 9 à 12 sont d'un niveau bien décevant par rapport aux débuts de cette série. Les dessins sont loin de la qualité de ceux d'Ed Benes et le scénario de Milligan bien faiblard par rapport à ce qu'il est capable de produire. A mon avis il gagne du temps en attendant le prochain crossover avec les autres séries...
Bien déçu sur ce coup là... Je pense que cela ne mérite pas un résumé même succinct...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DC New 52 : RED LANTERN   

Revenir en haut Aller en bas
 
DC New 52 : RED LANTERN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Légende d'Halloween // Jack-O'-Lantern
» DC New 52 : GREEN LANTERN
» DC New 52 : GREEN LANTERN NEW GUARDIANS
» Sadaka D.Lantern [Terminer]
» Fiche technique Sadaka D.Lantern

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section générale :: Les Comics-
Sauter vers: