AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DC New 52 : The SAVAGE HAWKMAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 200
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: DC New 52 : The SAVAGE HAWKMAN   Sam 20 Juil - 8:05

Les précédentes séries sur Hawkman n'ont jamais était traduites, on doit donc se contenter en France des apparitions de ce dernier dans d'autres séries tel JSA ou Brightest Day. C'est l'un des personnage dont l'histoire est le plus souvent rebootée. Il n'échappe donc pas au phénomène New 52 avec The Savage Hawkman mais n'est toujours pas traduit (hélas).

L'équipe créative est plus que prometteuse : Tony Daniel au scénario est un grand dessinateur qui scénarise avec brio de plus en plus de séries. Philip Tan est un très bon dessinateur lui aussi mais qui change de style/méthodes pour cette saga. Son dessin reste de qualité mais les visages souffrent de ce changement avec trop peu de traits parfois ou des yeux trop sombres.
L'histoire débute sur un Carter Hall en pleine crise de renoncement en train de détruire son costume d'Hawkman. Ça c'est plutôt nouveau car jusque là Hawkman était un personnage très sur de lui même s'il était victime de son destin. Mais on ne se débarrasse pas comme ça de son destin justement et le costume lui explose à la tronche. Mince alors ! Il découvre par la suite que le costume en Nth métal (métal extraterrestre de la planète Tanagar) a fusionné en lui et tel un symbiote peut le couvrir en cas de besoin super-héroïque. Tony Daniel semble se souvenir de l'époque où il dessinait Spawn.^^ Il est donc contraint de redevenir le héros qu'il voulait renier notamment pour affronter Morphicius sorte de vampire extraterrestre libéré de sa prison par les machination d'un certain Kane.
Un premier arc de quatre épisodes de qualité mais somme toute très classique et mis à part l'entrée en matière et la modification du costume ne semble pas révolutionner tant que ça le personnage. La dualité entre Carter Hall l'homme cultivé et brillant et Hawkman le héros barbare violent semble toujours de mise. Ainsi que le cycle des réincarnations dont il était victime dans les précédentes séries puisqu'un personnage l'appelle Katar Hol le nom porté par une précédente incarnation Tanagarienne du héros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DC New 52 : The SAVAGE HAWKMAN   Sam 20 Juil - 8:35

Un petit aparté pour dire que, si je ne réponds pas à ce sujet, je ne le lis pas moins avec grand interêt. J'apprécie les Comics, sans plus, mais là je reste étonné de tous ces détails, de toutes ces précisions. C'est un véritable univers que tu nous fait découvrir. Merci à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 200
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: DC New 52 : The SAVAGE HAWKMAN   Sam 20 Juil - 10:10

Je n'en doute point mon ami ! Ces sujets n’appellent pas nécessairement de réponses de toute façon... Je pense que Hawkman est un personnage qui pourrait te plaire avec ses cotés cimmérien et égyptien...
Mais poursuivons :
Les épisodes 5 à 7 de la série subissent l'influence "zombie" qui souffle sur les comics depuis le succès de Walking Dead (je parle du comics èvidemment). Hawkman se retrouve habilement manipulé par un fantôme, Jim Craddok, pour trouver un artéfact magique, l'Orbe de Mortis, et cela pour lui permettre de revenir définitivement dans le monde des vivants. L'Orbe ayant, selon la légende, le pouvoir de déchaîner l’enfer sur Terre, il vaut mieux éviter de la laisser dans les mains de ce gentleman.
Sans avoir rien d'exceptionnel ce nouvel arc est habilement orchestré. On y retrouve le côté Indiana Jones qu'il y avait parfois dans les précédentes séries de Hawkman. Mais aussi de l'action à grand coup de masse ou de hache dans les morts vivants. Armes qu'affectionne particulièrement notre héros. Notons que maintenant ces armes sont directement issues du métal Nth contenu dans son corps et sont plus variées. On se rend compte également que Hawkman est inconnu auprès du public et donc que le relaunch de la série est bien total. (Mais dans ce cas que doit on penser de la scène de renoncement de l'épisode 1 ?)
Hawkman reçoit l'aide de Static pour sauver New York. Ce n'est pas mon personnage préféré (surement car il est orienté ado) mais ce n'est pas gênant. C'est même amusant lorsque Hawkman l’appelle "gamin" et lui en retour "vieil homme".
L'épisode 8 quand à lui sent l'épisode de transition. C'est même sûr puisque l'équipe créative change dès le neuvième. Une fois de plus rien d'exceptionnel si ce n'est la faiblesse de Carter vis-à-vis du sexe faible. Ce Carter Hall me semble vraiment beaucoup moins sûr de lui que ses précédentes incarnations. ^^
A noter que Tony Daniel partage la partie scénaristique avec James Bonny sur ces 4 épisodes.

Bilan : Une série bien relancée, plaisante à lire, du bon comics classique !


Dernière édition par Long John Silver le Sam 25 Oct - 7:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 200
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: DC New 52 : The SAVAGE HAWKMAN   Dim 21 Juil - 8:50

Nouvelle équipe créative (déjà) donc pour le Savage Hawkman.
Côté dessinateur avec Joe Bennett on n'est pas perdant. Ses décors son moins esthétiques que son prédécesseur mais ses visages sont mieux dessinés.
Par contre en ce qui concerne le scénariste on a carrément pas de bol. Rob Liefield est à la base lui aussi un dessinateur, d'ailleurs il nous gratifie des couvertures du comics. Sur ce point il aurait pu éviter, ses personnages sont de plus en plus moche. Entendons nous bien je reste un fan de son travail sur X-Force dans les années 90 mais depuis il n'a guère évolué et pas fait grand chose de vraiment bon. De plus c'est un piètre scénariste il ne sait que nous abreuver de combats à longueur de pages. Les épisodes 9 à 12 de la série n'échappent pas à ce travers hélas ! C'est bien bourrin, certains aiment, moi ça ne me suffit pas. Bon il fait quand même l'effort de développer sur quelques cases la recherche des origines du Nth métal par Carter et donc son vrai métier l'archéologie et le dernier épisode finit sur la belle Sheyera, la bien aimée de Katar Hol normalement...

Pas vraiment déçut sur ce coup là puisque je n'en attendais guère plus mais bien gavé. Je vais faire une pause et lire du Geoff Johns ça me ferra du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DC New 52 : The SAVAGE HAWKMAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
DC New 52 : The SAVAGE HAWKMAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DC New 52 : The SAVAGE HAWKMAN
» Goldberg Vs Dolph Ziggler Vs Randy Savage
» [NEWS] Randy Savage est mort
» [JDR/RPG] A quoi jouez vous ?
» Les sabres lasers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section générale :: Les Comics-
Sauter vers: