AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 THE HIGH FRONTIER

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5317
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: THE HIGH FRONTIER   Sam 29 Sep - 7:34



The High Frontier by Gerard O'Neill

Gerard O'Neill, physicien américain, s'est beaucoup interrogé sur le développement humain et les questions liées à sa survie dans un environnement limité, à savoir la Terre. Pour lui, la seule manière de s'en sortir pour l'humanité, c'est de coloniser un sixième continent, la banlieue terrestre.

Il a ainsi imaginé, vers la fin des années 70, ce que pourrait être la colonisation de l'espace par l'humanité. Il a brossé un tableau détaillé, tout à fait plausible d'un point de vue scientifique, de ce que à quoi pourrait ressembler une colonie terrestre dans l'espace.


Il faut imaginer un gigantesque cylindre aplati qui abriterait 10 000 personnes et tournant sur lui-même afin de produire une gravité aussi forte que sur la Terre. Des miroirs orientables permettraient de créer une alternance de jours et de nuits. L'énergie serait fournie par le Soleil et toutes les matières premières proviendraient de la Lune et des astéroïdes.

Une colonie de ce genre pourrait être capable de vivre en autarcie. De plus, sa production industrielle pourrait amortir l'énorme investissement initial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7247
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LA TOUR DE L'ASTRONOME   Sam 29 Sep - 10:33

Sans moi. Je crois que je préfère crever avec la Terre plutôt que vivre le restant de mes jours enfermé dans un vaisseau ou une station spatiale, avec de l'air en boîte, de la lumière artificielle et pas de végétation... Ce qui est marrant, c'est que j'aime bien pourtant le concept "groupe de survivants errant à la recherche d'une nouvelle terre", genre "Cosmos 99"...
Après, s'installer sur une autre planète, où il y aurait de l'eau, des forêts, de l'air, de la lumière, des océans, d'autres créatures animales... Là, je serais prêt à tenter le coup, ne serait-ce que pour un temps limité (c'est le voyageur qui parle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5317
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: THE HIGH FRONTIER   Sam 29 Sep - 11:11

Voyageur Solitaire a écrit:
Sans moi. Je crois que je préfère crever avec la Terre plutôt que vivre le restant de mes jours enfermé dans un vaisseau ou une station spatiale, avec de l'air en boîte, de la lumière artificielle et pas de végétation...

Je crois que l'on est peut-être trop vieux pour pouvoir imaginer cela. Même si j'ai bien souvent les yeux dans les étoiles et que j'aime les romans de Science-Fiction, je ne me vois pas non plus finir ma vie dans l'espace.

Mais nos descendants, eux, ils ne se poseront plus ce genre de questions. Pour eux, coloniser l'espace sera devenu une nécessité et une banalité. Il y aura dans l'avenir, je pense, des astroports qui feront des navettes régulières entre les colonies de l'espace et la Terre. On prendra la navette pour Saturne aussi facilement qu'aujourd'hui on prend l'avion pour partir à l'autre bout du monde.

Il y aura peut-être des "bouchons" à proximité de la ceinture d'astéroïdes, qui sait ? Installeront-ils des radars sur la Voie Lactée ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5317
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: L'ASTRONOME   Ven 15 Fév - 12:59

Grosse frayeur dans l'Oural (Russie) avec une pluie de météorites. Il s'agit en fait d'une météorite qui s'est désintégrée à son entrée dans l'atmosphère. Elle a explosé en plusieurs fragments qui ont à leur tour explosé dans les couches basses de l'atmosphère. Des vitres ont volé en éclats, un mur s'est effondré et on dénombrerait 250 blessés.
Dans le même temps, la NASA signale un astéroide qui "frôlera" aujourd'hui notre bonne vieille terre (il passera à 28 000 km de nous).

Toutes les vidéos et images du phénomène à voir ici Arrow http://zyalt.livejournal.com/722930.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7247
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: ASTRONOMIE EN GENERAL   Ven 15 Fév - 17:16

Bilan revu à la hausse à 16h00 : les autorités parlent désormais de pas moins de 1000 blessés légers (par des débris de verre majoritairement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Youpi l'alchimiste

avatar

Masculin Messages : 518
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Dim 17 Fév - 3:49

Je me vois bien dans la peau d'un des automobilistes prenant l'auto pour aller au boulot, le petit train train quotidien et hop en quelque secondes voir un phénomène aussi colossal. Ca doit changer pas mal la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1624
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Dim 17 Fév - 10:38

La première vidéo du lien donné par Gorak est impressionnante!

Voici un extrait du compte-rendu du Monde.fr : "Selon [la NASA], la météorite mesurait dans les 17 mètres de large lorsqu'elle a fait son entrée dans l'atmosphère, et pesait dans les 10 000 tonnes. Elle aurait explosé au-dessus de la Terre en libérant près de 500 kilotonnes d'énergie, soit trente fois la bombe atomique larguée au-dessus de Hiroshima en 1945. "Un événement de cette ampleur intervient en moyenne une fois par siècle", a déclaré Paul Chodas, chargé des météorites au Laboratoire de propulsion à réaction (JPL) à Pasadena en Californie."
Et wikipédia nous renseigne sur les probabilité d'un tel événement : "Sur la surface terrestre entière, un météoroïde d'1 µm de diamètre percute le sol toutes les 30 µs, un météoroïde d'1 mm de diamètre toutes les 30 s, un météoroïde d'un mètre de diamètre tous les ans, un météoroïde de 50 m de diamètre tous les siècles, un météoroïde de 100 m de diamètre tous les 10 000 ans, un météoroïde d'un kilomètre de diamètre tous les millions d'années et un météoroïde de 10 km de diamètre tous les 100 millions d'années."

Franchement, 17m, c'est pas grand chose... Comme c'est indiqué plus haut, cela aurait pu être 30 ou 40 m. Les russes doivent remercier leur bonne-fortune qu'il ne s'agisse que d'une météorite de 17m. Dix ou vingt mètres de plus, et nous n'aurions probablement pas eu les mêmes bonnes nouvelles : zéro mort.
Et là-dessus, comme le dit Youpi l'alchimiste, cette incroyable rencontre : la météorite du siècle, en zone habitée, suffisamment urbaine pour être filmée - une chance comme on n'en verra plus de notre vivant. Oui, cela doit faire réfléchir en allant au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7247
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: ASTRONOMIE EN GENERAL   Dim 17 Fév - 11:09

Mouais, mais tu te vois dire à ton patron en arrivant à la bourre :
- Désolé pour le retard patron, mais j'ai une météorite qui est tombée sur ma bagnole...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3264
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Dim 17 Fév - 18:38

C'est vrai que c'est assez impressionnant, d'ailleurs heureusement qu'elle a explosée au dessus de la Terre, parce que sinon les dégâts...

Rien que la détonation sur cette vidéo...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1624
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: La piedra del sol   Mar 19 Fév - 22:21

Je tiens avant tout à te remercier, Voyageur Solitaire, pour la réponse que tu m'as apporté concernant l'illustration des sujets à lire, lus ou fermés... Cela m'a donné envie de faire quelques recherches car il me semblait bien que je possédais un truc là-dessus quelque part. Et j'ai fini par trouver, dans une encyclopédie astronomique, la référence que je cherchais. Je vous la livre :




"Le 17 décembre 1790, au cours d'une série de travaux entrepris dans le centre de la ville de Mexico, on mit au jour l'une des sculptures les plus précieuses et des plus intéressantes de la civilisation aztèque : la piedra del Sol. Cet énorme monolithe de forme circulaire, de 3,60 m de diamètre, de 1 m d'épaisseur et pesant 25 t, trône à présent au centre d'une salle du musée d'Anthropologie de cette capitale.
Cette sculpture vraiment imposante est généralement dénommée « calendrier aztèque », ou « pierre du Soleil », car elle devrait, selon certains, servir pour le décompte du temps. En réalité, il n'en est rien, et son nom véritable devrait être « pierre des soleils » car ses sculptures se rapportent au quatre « soleils », ou quatre ères, que l'humanité, d'après les mythe méso-américains, a traversés pour parvenir à l'actuel cinquième soleil, né à Teolihuacán.
Il est fort intéressant d'examiner la signification de la composition sculptée, car elle nous fournit une vision synthétique de la cosmologie aztèque, cosmologie qui diffère peu dans sa substance , nous le savons, de celle de tous les autres peuples méso-américains.
Au centre de la piedra del Sol figure la tête de Tonatiula, dieu du Soleil. Sa langue, qui pend hors de sa bouche, a la forme du couteau sacrificiel en obsidienne avec lequel les prêtres du Soleil ouvraient la poitrine des victimes dont ils arrachaient le cœur afin de l'offrir au dieu. Sur les côtés, dans deux cercles, sont représentées les serres d'un aigle, tenant chacune un cœur. C'était en effet un aigle qui, chaque jour, portait à Tonatiula les cœurs dont ce dernier devait se nourrir pour entretenir son énergie créatrice.
Quatre cartouches rectangulaires couronnent Tonatiula ; ils illustrent les quatre soleils qui se sont achevés. À partir du haut, à droite, et en tournant à l'inverse du sens des aiguilles d'une montre, ce sont : le premier soleil, Nahui Ocelotl ; le deuxième soleil, celui du vent, Nahui Ehecatl ; le troisième soleil, Nahui Quiháhuitl, qui s'acheva par une pluie de feu et enfin Nahui Atl, le soleil qui se termina par un déluge.
Au-dessus de la tête de Tonatiula, un triangle représente l'un des rayons de l'astre du jour. Dans le premier cercle entourant la partie centrale, on trouve les symboles des vingt jours du mois aztèque. Le début est en haut avec le jour Cipactli ; en tournant à l'inverse du sens des aiguilles d'une montre on voit se succéder les jours dont les noms sont : Cipactli (crocodile) ; Ehecatl (vent) ; Calli (maison) ; Cuetzpallin (lézard) ; Coatl (serpent) ; Miguiztli (mort) ; Mazatl (cerf) ; Tochtli (lapin) ; Atl (eau) ; Itzcuintli (chien) ; Ozomatli (singe) ; Malinalli (herbe) ; Acatl (canne) ; Ocelotl (jaguar) ; Cuautli (aigle) ; Cozcacuauhtli (vautour) ; Olin (tremblement de terre) ; Tecpal (couteau d'obsidienne) ; Quiháhuitl (pluie) ; Xochitl (fleur).
Une couronne de rayons solaires et trois représentations symboliques entourent l'anneau des jours.
Le tableau est cerné par deux serpents de feu; celui de gauche se termine, en bas, par la tête barbue de Quetzalcóatl personnifié par Tonatiula, le Soleil, dieu du Jour ; l'autre, au contraire, porte la tête du dieu de la Nuit, Tezcatlipoca, le « miroir fumant », son rival. Autour de chacune des deux têtes, sept petits cercles indiquent les étoiles des Pléiades, groupe d'astres qui a toujours eu beaucoup d'importance pour les peuple méso-américains.
Des flammes et des gouttes de sang s'échappent des corps des deux serpents vers l'intérieur.
Les queues en pointes des serpents soutiennent, dans le haut, un cartouche où est représentée la date du 13 acatl (canne), c'est-à-dire l'année 1479, au cours de laquelle fut achevé le grand monolithe.
Un dernier cercle formé de petites boules représente le cercle étoilé qui entoure toute la sculpture, c'est-à-dire, le monde entier ; il représente le cosmos infini, enfermant le cadre où se déroule l'existence des hommes.
Cette énorme pierre devait, à l'origine, être située en haut de l'un des temples, qui couronnaient la grande place de Tenoctitlán, la capitale aztèque, et devait rappeler les éléments fondamentaux de la cosmologie des peuples de langue nahua."

Source :
Les éditions Atlas : Astronomie, l'encyclopédie Atlas du ciel, volume 8, p 1736, par J.-P. Tubergue et suivants, 1988.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7247
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LA PIEDRA DEL SOL   Mer 20 Fév - 9:33

Sur internet, cette pierre apparaît sous le nom de "calendrier aztèque". C'est l'un des vestiges les plus connus de cette civilisation, mis à toutes les sauces par de nombreux artistes et graphistes.
Un véritable manuel d'astronomie et d'astrologie aztèque en une seule oeuvre. Certains pensent que ce "calendrier" était fixé à un mur, dans un temple ou un observatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3325
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Sam 30 Mar - 0:01

Voici une vidéo qui a déjà 3 ans et qui propose d'"entendre" les sons des planètes.
Si j'ai bien compris, ce sont les signatures énergétiques des planètes qui sont converties et retranscrites en sons audibles pour l'oreille humaine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2259
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: L'ASTRONOME   Dim 7 Avr - 19:44

le rbuit de la meteorite est flippant, tout comme le son de Saturne qui est a la limite du film d'horreur ! On croirait un spectre qui hurle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3264
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Ven 16 Aoû - 23:36

Une planète rose découverte par la Nasa.



GJ 504b, tel qu'elle a été nommée, serait la planète la plus légère jamais observée en orbite autour d'une étoile, elle est située à 57 années-lumière de la Terre.
La Nasa a fait la découverte d'une planète en dehors de notre système solaire surprenante par sa couleur : elle est rose. GJ 504b, tel qu'elle a été nommée par les astronomes, serait la planète la plus légère jamais découverte en orbite autour de son soleil. Elle serait quatre fois plus grosse que Jupiter et serait également principalement constituée de gaz.

La planète a été repérée par le télescope terrestre japonais Subaru situé à Hawaï. Autre particularité de la planète, sa couleur qui serait un mélange de rose et de magenta.

D'après la Nasa, GJ 504b serait âgée de 160 millions d'années et il s'agirait alors d'une planète relativement jeune à l'échelle de l'univers qui serait encore en formation. La température à sa surface serait de 273 °C en moyenne. "Notre caméra infrarouge révèle que sa couleur est plus bleue que les autres planètes ce qui nous indique que son atmosphère présente peu de nuages" indique Michael McElwain, membre de l'équipe qui a découvert cette exoplanète.
http://www.huffingtonpost.fr/2013/08/10/nasa-nouvelle-planete-rose-57-annees-lumieres-terre_n_3737431.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7247
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Sam 17 Aoû - 9:17

Etonnant cette couleur qui détonne un peu dans le noir de l'espace... Principalement constituée de gaz dis-tu : elle est quand-même "solide", on peut s'y poser, y marcher ? Ou n'est-elle qu'une masse, un gros ballon, de différents gaz et vapeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3264
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Sam 17 Aoû - 13:23

C'est une géante gazeuse, donc on ne peut pas y marcher, à l'instar de Jupiter, une gigantesque sphère constituée de gaz. Mais bon on en sait très peu encore sur sa composition, il faudra attendre encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2259
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Sam 17 Aoû - 20:44

Kepler (le satellite pas l'astronome) a révélé 2 super-terres. Des planètes placées a bonne distance de leurs soleils respectifs et qui contiendraient de l'eau. Donc 2 planètes de rechange !

(Bon ok, elles sont hyper loin, le problème sera d'y aller mais comme on dispose d'environ 4 milliards d'années avant que le soleil ne devienne une géante rouge, ça nous laisse encore une bonne marge de progression) :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
VIC

avatar

Masculin Messages : 3325
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Mer 21 Aoû - 20:38



La naissance d'une étoile observée avec une précision jamais atteinte

Des astronomes de l'observatoire d'ALMA, dans le désert de l'Atacama au Chili, ont pu obtenir des images précises de la naissance d'une étoile. Selon les scientifiques, c'est la première fois que des détails aussi précis ont pu être observés.

Cela se passe à 1400 années-lumière de chez nous, et pourtant les images sont extrêmement précises. Des astronomes travaillant à l'observatoire d'ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimiter Array) au Chili, ont dévoilé des images spectaculaires de la naissance d'une étoile. Ce corps, qui s'est formé dans la constellation australe des Voiles, a pu être observé au moyen du réseau ALMA, alors que ce dernier n'était pas encore doté de l'intégralité de ses antennes.

Les images révèlent les détails de deux jets de matière formés lors de la naissance de l'étoile, l'un allant en direction de la Terre, l'autre disparaissant dans la direction opposée. Ces nouvelles observations montrent que certains matériaux éjectés sont beaucoup plus rapides que ceux observés auparavant. Pour les scientifiques, le gaz qui s'échappe transporte alors beaucoup plus d'énergie qu'ils le pensaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3325
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Mer 21 Aoû - 20:49

En voilà quelques autres glanées sur la toile :



Voici un amas de poussières, la "bulle" RCW 79 composée de gaz ionisés et de poussières chaudes, située quand même à 17 000 années lumières de la Terre.




Restes d'une supernova, 300 ans après l'explosion d'une jeune étoile très massive (crédits : NASA)



andromeda galaxy m31 (crédits : NASA)







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2259
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Jeu 22 Aoû - 16:23

Ah quand je vois ces images je regrette de ne pas avoir un vaisseau type "entreprise" pour aller explorer ces vastes étendues Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2259
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Sam 14 Sep - 11:08

Connaissez-vous les Magnetars ? Des sursaut de rayons gamma hyper massif et ravageurs ?

L'événement du 27 Décembre 2004 a en effet été au moins 10 000 fois plus puissant que les sursauts usuels, seuls deux événements comparables avec celui-ci ayant été enregistrés par le passé le 5 Mars 1979 et le 27 Août 1998. Mais même le plus puissant d'entre eux, celui de 1998, n'était rien par rapport au sursaut du 27 Décembre qui a été au moins 100 fois plus puissant.
En fait, le rayonnement était si intense que tous les satellites équipés de détecteurs X ou gamma ont vu leurs équipements électroniques saturés au moins momentanément, même ceux des missions dont le but est justement d'observer ces sursauts gamma.
L'énergie de cette bouffée électromagnétique, véhiculée sous forme de photons de très hautes énergies (gamma et X), était si importante qu'elle a été partiellement reflétée par la Lune et a même perturbé l'ionosphère terrestre, partie supérieure de l'atmosphère dans laquelle les atomes sont partiellement dissociés en ions et électrons. Celle-ci a subi une expansion temporaire mais notable, ce qui a momentanément interrompu certaines communications radio et a été remarqué par des astronomes amateurs du monde entier.

Si un autre Magnétar aussi puissant venait a nous balancer ce même genre de tsunami photonique, a une distance moindre, la terre verrait son atmosphère vaporisée ! Et donc l'humanité exterminée par asphyxie. (un vrai bonheur, non ?) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3264
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Sam 14 Sep - 18:26

Le magnetar est sans doute le phénomène le plus dévastateur de l'univers, et le plus puissant. Mieux vaut pas s'en trouver à proximité, sinon on peut dire adieu à la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2259
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Dim 15 Sep - 9:58

Oui il n'existe que le big bang qui le surpasse en puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7247
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Mar 17 Sep - 13:47

Sinon, la sonde Voyager, lancée dans les années 1970, aurait d'après la NASA quitté les limites du système solaire pour s'aventurer dans le noir glacé de l'espace intersidéral. Elle fonctionne toujours et poursuit son voyage. C'est l'unique objet créé par l'homme à avoir été aussi loin jusqu'ici.
Sans tomber dans le mélo, ça me rend rêveur, cet objet solitaire parti pour un voyage sans fin vers l'inconnu et l'infini...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2259
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   Mar 17 Sep - 16:34

Il y'a juste un débat entre scientifique, certains disent que Voyager est sorti de notre système solaire car il n'est plus soumis a l’héliosphère de notre soleil tansi que d'autres estime que ce sera vrai quand Voyager sera complétement sorti de notre galaxie (dans environ 40000 ans)

Mais quoi qu'il en soit c'est effectivement l'objet qui a été le plus loin de la terre (17 heures lumière de parcourue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE HIGH FRONTIER   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE HIGH FRONTIER
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Jeu de pirates : Legend of the high seas ?
» A cold sweat high-headed believer ∞ 01/02 - 08:43
» M.I.High agents spéciaux
» HAWKEYE ; danger, high voltage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'astronome-
Sauter vers: