AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ERIK SATIE (1866-1925)

Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5101
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: ERIK SATIE (1866-1925)   Ven 12 Juil - 22:29



Erik Satie ne laisse pas indifférent, on aime ou on déteste. J'avoue que j'adore ce compositeur qui a, selon moi, révolutionné le plus l'univers de la musique classique.

Il fut un symbole de l'avant-garde et il a exercé une profonde influence sur les musiciens d'entre les deux guerres.

Tout simplement un génie.

"Gymnopedie No.1"



"Gnossienne No.1"



"Trois morceaux en forme de poire"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Donald S

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 372
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 40
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: ERIK SATIE (1866-1925)   Jeu 11 Jan - 23:18

je n'ai découvert Satie que recemment...
j'aime la simplicité et la sincérité de ses mélodies,il arrive à faire ressentir plein d 'emotions sans pour autant nous abreuver de notes.Il va droit à l'essentiel,et çaj'aime!
Simplicité et beauté,voila ce que j'aime chez ce compositeur.
Parfois je trouve des similitudes avec certaines compos de Trent Reznor(pourtant ils sont franchement pas de la même époque...)




A premiere vue cela peut paraitre diamétralement opposé,mais à y regarder de plus prés je trouve une certaines ressemblance dans l'approche de la musique(il suffit de prêter l'oreille)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7048
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: ERIK SATIE (1866-1925)   Ven 12 Jan - 14:45

Le personnage est assez atypique, un avant-gardiste qui voulait clairement rompre avec ce qui prévalait jusqu'à présent, avec un style radicalement différent. Je trouve qu'il était un peu comme Klimt, Cocteau, Picasso, Dali... Des artistes différents, avec leur propre univers, pas toujours évident à comprendre.
"Je suis venu au monde très jeune dans un monde très vieux" disait-il. Il y avait aussi l'homme timide, pudique, discret bien que très entouré. Il fréquentait tout le gratin culturel et artistique de l'époque mais vivait seul dans sa petite chambre, sans beaucoup de ressources.

Musicalement, c'est sobre, sans chichis, ça va à l'essentiel. Et effectivement, ses morceaux dégagent une forte émotion, une sincérité évidente. Je n'aime pas tout de lui mais les morceaux que j'apprécie, c'est très fort, on a vraiment l'impression que son cœur lui coule dans les doigts, il ne triche pas. C'est comme ça, vous aimez ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Donald S

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 372
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 40
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: ERIK SATIE (1866-1925)   Ven 12 Jan - 19:13

Voyageur Solitaire a écrit:
Le personnage est assez atypique, un avant-gardiste qui voulait clairement rompre avec ce qui prévalait jusqu'à présent, avec un style radicalement différent. Je trouve qu'il était un peu comme Klimt, Cocteau, Picasso, Dali... Des artistes différents, avec leur propre univers, pas toujours évident à comprendre.
"Je suis venu au monde très jeune dans un monde très vieux" disait-il. Il y avait aussi l'homme timide, pudique, discret bien que très entouré. Il fréquentait tout le gratin culturel et artistique de l'époque mais vivait seul dans sa petite chambre, sans beaucoup de ressources.

Musicalement, c'est sobre, sans chichis, ça va à l'essentiel. Et effectivement, ses morceaux dégagent une forte émotion, une sincérité évidente. Je n'aime pas tout de lui mais les morceaux que j'apprécie, c'est très fort, on a vraiment l'impression que son cœur lui coule dans les doigts, il ne triche pas. C'est comme ça, vous aimez ou pas.

Comment t'as trop bien décrit le truc!"On a vraiment l'impression que son coeur lui coule dans les doigts..."le formule qui tue(je la ressortirai lors d'un dîner,)
Merci VS!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ERIK SATIE (1866-1925)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ERIK SATIE (1866-1925)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erik Cole vs Michael Ryder
» Bienvenue Erik!
» Erik, guerrier divin d'Eta
» Carnet de Erik Lehnsherr
» Magnéto, Magnus : Erik Lensherr [Finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Musique classique-
Sauter vers: