AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FLASH GORDON (1980)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: FLASH GORDON (1980)   Ven 7 Juin - 22:36





le long manche que tient Flash dans ses mains n'est pas une crosse de hockey mais bien une épée.


Flash Gordon est un film de science-fiction américano-britannique de Mike Hodges sorti aux États-Unis en 1980. Il s'inspire du comic du même titre, créé par Alex Raymond en 1934.

Mais qui dit Flash, dit aussitôt Ahah ! Savior of the Universe, grâce à l'inoubliable musique de Queen. Autant lire cette présentation avec la musique qui va avec, non ?


Je préviens tout de suite : j'aime beaucoup la B.O.
Et puis Freddie Mercury, c'était autre chose que le chanteur maniéré de Muse, qui chante comme si il venait soit de sauver l'univers, soit de mettre fin à 10 jours de constipation chronique


Synopsis :

La journaliste Dale Arden et « Flash » Gordon, jeune star de football américain des Jets de New York, sont propulsés accidentellement dans un monde extra-terrestre avec le Dr Hans Zarkov. Ils y rencontrent un tyran intergalactique, l'empereur Ming de Mongo, qui souhaite faire de Dale sa nouvelle concubine. « Flash » tente de s'y opposer mais Ming le fait arrêter par ses sbires et ordonne son exécution. Quant au Dr Zarkov, il est confié à Klytus, l'âme damnée de l'empereur, qui est chargé de lui faire subir un lavage de cerveau pour le forcer à les servir.


Infos :

Il était une fois Georges Lucas qui avait pour projet de faire Flash Gordon. Mais comme les droits étant déjà en possession du producteur italien Dino de Laurentiis, Lucas préféra développer son propre monde et tourner Star Wars. Devant le succès du premier Star Wars, la légende raconte que De Laurentiis (King Kong, Conan le Barbare, Dune) voulu répondre en force pour rivaliser avec lui. De Laurentiis tenta sans succès de convaincre Federico Fellini de réaliser le film. Et il décide de mettre le paquet sur les acteurs :

Distribution :

Sam J. Jones (VF : Michel Paulin) : « Flash » Gordon
Melody Anderson (VF : Sylvie Feit) : Dale Arden ...
Ornella Muti (VF : Monique Thierry) : La princesse Aura
Max von Sydow (VF : François Chaumette) : L'empereur Ming
Topol (VF : Henri Poirier) : Le Dr Hans Zarkov
Timothy Dalton (VF : Bernard Murat) : Le prince Barin
Brian Blessed (VF : Med Hondo) : Le prince Vultan
Peter Wyngarde (VF : Jacques Thébault) : Klytus (et oui, c'est bien lui qui a joué dans des épidoses sado-maso de Chapeau Melon et Bottes de Cuir, inspirant le personnage de Jason Wyngarde des X-Man, et son penchant pour le bondage. Bondage ?!?



Mon avis (1) :


C'est avec appréhension que je viens de revoir ce film qui m'avait laissé d'excellents souvenirs dans ma jeunesse. C'est vrai quoi, quand on a une dizaine d'années et qu'on voit Flash dans les 80's, c'est du tout bon. Il y a la musique de Queen, des scènes sympas, même excellentes : la souche d'arbre sur Arboria est mythique. Le combat de gladiateurs sur la plate-forme mobile aussi.
Quand on revoit Flash Gordon dans l'adolescence, d'autres scènes alors deviennent culte : le baiser d'Ornella Muti , Ornella Muti se faisant fouetter (Bondage !!!)
Ornella Muti et la bataille de polochons (re-Bondage !!!) etc ...
Et quand on re-revoit Flash Gordon la quarantaine passée, on s'attend au pire. Surtout que ce film figure parmi les références absolues du nanar. Qu'en est-il vraiment ?


J'adore la mode des années 80



Qui est-ce ?
réponse 1 : Bernard Genghini, sous le maillot de St-Etienne ?
réponse 2 : Errol Flynn, dans Robin des Bois ?
réponse 3 : Timothy Dalton, futur James Bond ? Bond ? Bondage !!!



devinettes :
- mais où est donc Flash ?
- quelle est la couleur de son T-shirt blanc ?



devinettes :
- quelle est la couleur du T-shirt blanc rouge de Flash ?
- et surtout, comment Flash a réussi à changer de T-shirt après son voyage spatial ?


Dr Hans Zarkov : - ma chèrrrre, je crrrains que ce film soit trrrrès mauvais pour notrrre carrrièrrrre
Dale Arden : - moi après je vais jouer dans la série Manimal, avec un homme qui se transforme en aigle et en panthère.
Dr Hans Zarkov : - un homme qui se trrrransforrrrme en panthèrrrre ? Mais c'est du trrransforrrmisme zoophile bondage ?!?



Je suis sûr que le producteur Italien voulait pour le rôle son compatriote Bud Spencer (le compère légendaire de Terence Hill).
Mais bon, c'est lui qui distribuera des coups de poing sur les crânes des figurants.
Une bonne habitude, car à 70 ans passés, lors d'un dîner mondain, il a agrippé par le col un homme qui avait eu l'audace de lui dire que Flash était un film "naze", avant de jouer au cocotier avec.



L'ennui quand on est chauve, c'est que les lotions anti-calvitie ne sont pas retenues par les cheveux.
Donc ça coule du crâne et ça va direct dans la barbe.




"- Tu crois que le côté nanar Spectreman va se voir ?"
"- T'inquiète, à moins d'une pause sur l'image, ça va passer"



L'une de mes scènes préférées, avec les costumes et décors paillettes d'or de la cour de l'empereur Ming.
Tout le monde s'amuse. Il y a même des nains qui font des cabrioles en costume d'apéricube !
(on devine le bout d'un "apéricube" jaune dans le coin inférieur gauche de la photo)




Et pour que la fête soit complète, Ornella Muti sur un lit de ferrero rochers, miam !



Mon avis (2) :


Ce film est Kitsh à mort. Il faut le voir au second degré tant les scènes douteuses sont nombreuses. Deux ou trois dialogues sont si inappropriés qu'ils en deviennent géniaux et drôles. Il y a plein d'absurdités tout au long du film :
- Le Dr Zarkov qui a besoin de quelqu'un d'autre pour appuyer sur la pédale de démarrage de la fusée
- le T-Shirt de Flash de rechange qui l'attendait de l'autre côté de l'espace
- Flash qui décide de faire une partie de football américain en guise de révolution
- La pierre tombale gravée au logo de flash ( je n'ai jamais vu de pierre tombale plus rigolotte !)
- Flash sort des marécages en brushing impeccable
- Flash en scooter qui n'a bas besoin d'oxygène dans les airs, et garde son brushing
- Même la musique de Queen lors du mariage, où on peut se demander comment des extra-terrestres ont immédiatement adopté la musique terrienne.
etc ...

En fait Flash Gordon était déjà une BD rétro. Du "pulp" : du fun, pas de prise de tête ou de réalisme poussé, des actions héroïques, de l'exotisme, de l'aventure. Dans la lignée du cycle de Mars. La BD avait déjà en elle ce côté rétro. L'équipe du film a fait le choix de le retranscrire, plutôt que de vouloir concurrencer Star Wars sur une thématique futuriste plus technologique.

Les acteurs quant à eux, s'en sortent de diverse manière :

Sam J. Jones incarne un « Flash » Gordon transparent. Si transparent que c'est bien d'avoir mis un T-Shirt dessus pour le repérer.
Melody Anderson incarne une Dale Arden vraiment gourde (cf photo), mais bon, c'est son rôle
Ornella Muti : (soupirs)
Max von Sydow dans le rôle de Ming est bluffant : il arrive à rester très inquiétant malgré le côté kitsch. Je l'ai trouvé excellent.
Topol : un Dr Hans Zarkov avec un grain de folie cyclique dans le film, assez convainquant.
Timothy Dalton : s'en tire miraculeusement bien malgré son look impossible.
Brian Blessed (Vultan l'homme-oiseau) : en fait des tonnes mais efficace dans son genre

Je crois que ce film est en fait complètement incompris. Il est qualifié de nanar, soit-disant involontaire. Je pense au contraire qu'une bonne part du côté nanar a été assumé. Il y a trop de répliques ou de scènes décalées pour que ce soit innocent.
Résultat : kitsch, drôle par le côté nanar, culte, unique dans son genre, indémodable car déjà démodé. Et fun. Un film qu'on revoit par effet nostalgie et pour son côté loufoque de luxe.
D'ordinaire, je fuis les nanars, mais celui-ci, je l'adore cheers


Ne tirez pas ! C'est vrai, j'avoue, c'est un nanar !


Vous êtes vraiment sûr qu'il y a du bondage ???


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216


Dernière édition par VIC le Dim 9 Juin - 11:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Ven 7 Juin - 23:16

Film kitsch par excellence, un film assez improbable devenu culte, certains détestent, personnellement j'aime bien certains cotés du film.

Déjà la BO de Queen, bien dans son époque (synthé 80's donc j'aime Razz ) , d'ailleurs le film est surtout connu par beaucoup grâce à sa BO, qui est en fait avant tout une production de Brian May.
Cependant dessus je préfère les compositions de Roger Taylor.




J'aime beaucoup aussi la partie dans la verte et mystérieuse Arboria du prince Barin, et ses marécages dangereux, le duel de la souche d'arbre entre Flash et Barin est sans doute l'un des meilleurs moments du film.
Max Van Sydow un grand acteur, est très bon dans son rôle du terrible et inquiétant Ming l'inflexible.

Bon certes c'est très décalé, et kitsch à souhait, mais ça a le charme de son époque, et dans son genre vraiment unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youpi l'alchimiste

avatar

Masculin Messages : 512
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Sam 8 Juin - 0:23

Je garde de bons souvenirs de se film, très coloré, pas mal d'action je le regarderais bien à nouveau.
Je ne suis pas un cinéphile mais je me demande si le kitsch ne doit pas être considéré comme la façon de faire du cinéma SF à cette époque (avant l'arrivée massive des effets spéciaux). Basant tout sur les costumes et essayant d’attirer l’œil sur autre chose que le vaisseau spatial en carton attaché avec une corde. Le film est sorti la même année que l'empire contre attaque, la comparaison n'a sans doute pas été flatteuse. Ce film a cependant plein d'autres qualités, le coté nanar et puis celle que star wars n'a pas la sublime Ornella muti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Le Puel

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 154
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 41
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Sam 8 Juin - 9:43

Superbe présentation de Flash Gordon...ça donne envie d'y jeter un œil malgré le côté cheap, kitsch et nanar.

Et puis Ornella Muti ne me laisse pas insensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Sam 8 Juin - 21:13

Ornella Muti : Pareil je trouve cette femme très belle.

C'est un film kitchissime a mort j'en ai revu 2-3 passages et c'est a mourir de rire... Mais je le reverrais bien juste pour le délire. (Dans le film "Ted" l'ourson et le héros sont fan de ce film)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1174
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Sam 8 Juin - 22:14

Une très très belle présentation, des images sympathiques et une bonne dose d'humour à la clef pour the référence de la S.F. kitschique.

Je dirais que tout comme VIC, aux débuts des années 80, je me louais et me relouais ce film au vidéoclub - que du bonheur. Et puis le temps est passé et je ne l'ai jamais revu. Il n'en reste aujourd'hui que la musique que j'ai sur K7 ^^ et que j'adore fantastiquement, notamment les dramas en VO, les accents outranciers, les tirs de "laserpistos" en plastique, Gordon plus américain que le plus américain des Américains, etc...


C'est clair, cela donne envie de le revoir - par nostalgie - et ne pas oublier qu'on avait a-do-ré !!

P.S. Par contre, c'est marrant, mais je ne rappelle absolument pas d'Ornella Muti dans ce film. Moi, c'est Ming qui m'avait marqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Dim 9 Juin - 8:56

voilà la fameuse scene (en VO)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4199
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Dim 9 Juin - 10:08

Film kitsch, oui. Mais curieusement, ce film ne prête pas à sourire, même avec le recul. Au contraire, je le mets au même rang que les films de science-fiction ou d'aventures spatiales pouvant rivaliser et même tenir la dragée haute à des sagas comme Star Wars ou Dune.

Même le scénario, malgré sa simplicité, au fond, tient la route.

Et puis, la musique, quoi... Queen... Freddie Mercury... quand même... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Dim 9 Juin - 11:18

Hé hé hé ! Merci Albatur pour l'extrait.

Maintenant, si jamais un jour l’un d’entre vous revoit le film, il y a une question que j'aimerais bien lui poser :
Est-ce que vous pensez que le nanar est volontaire ou pas ?
Je pense que oui. Je dirais qu’au départ , vu le casting et Queen pour la BO, je pense qu’ils voyaient très grand. Puis, comme si ils s’étaient rendu compte en cours de route que le film n’arriverait pas à concurrencer Star Wars, j’aurais tendance à croire qu’ils ont pris un virage burlesque exprès : cf les absurdités citées plus haut, comme la pédale de la fusée, la pierre tombale, la bataille de polochons, les scènes bondage, ainsi que quelques répliques fulgurantes. La liste est si longue ...

Sûrement à cause des faiblesses et du kitsch évoqué, j'ai une énorme sympathie pour ce film, qui dégage de l'énergie et de la bonne humeur.
Quelle est la part de nanar involontaire, quelle est la part du second degré voulu, finalement cela n'a pas beaucoup d'importance.
Il reste un pur divertissement "pulp", et un tas de scènes qui me font sourire en me disant in petto :
oh non, ils n'ont pas osé quand même ?!
Bref, pour reprendre un titre de Bradbury, je trouve que Flash Gordon est un très bon remède à la mélancolie.

EDIT du premier message : ajout de la photo des hommes-serpents, à ne pas rater !

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Lun 10 Juin - 19:27

Oui je crois aussi que le coté nanar /kitch est assumé a fond !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Lun 10 Juin - 19:47

Il y avait aussi un DA Flash Gordon qui est sortie un an avant en 79, avec une musique diablement efficace, et qui était bien mieux que le film de 80.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1174
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Lun 10 Juin - 22:18

@ Albatur : trop fort ton extrait ! J'avais déjà entendu parler de Ted, mais je n'ai pas vu ce film ... Cela à l'air bien décalé^^.

@ Warlock : super exhumation ! Ce DA américain est de Filmation. On s'en rend tout de suite compte lorsque Flash se met à courir : ce pourrait être Tarzan ou Musclor (absolument la même animation bien particulière ... soupirs !)
Il y a eu un film et deux saisons de 16 épisodes chacune (merci Wiki). Le film est passé sur Antenne deux en 1984, coupé en plusieurs morceaux pour faire croire à des épisodes de séries... Mais pour des raisons que je passerais ici sous silence, il me fut impossible de les regarder après le premier épisode ... L'est parfois dure, la vie Evil or Very Mad .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Lun 10 Juin - 22:34

J'avais le film en une seule partie, que je regardais régulièrement gamin en VHS, un très bon souvenir, et la qualité était bien meilleure que le film de 80, sans aucune comparaison même, une belle production américaine.
Par contre je n'ai jamais vu la saison 2, d'ailleurs je ne sais même pas si elle est disponible en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youpi l'alchimiste

avatar

Masculin Messages : 512
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mar 11 Juin - 2:15

A tout hasard y a t il encore un comics Flash Gordon, ou a t il ete supplente par les super hero (pas necessairement plus jeunes mais plus populaires).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1174
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mar 11 Juin - 10:38

@ Warlock : c'était quoi comme VHS ? Tu te souviens de l'éditeur, la collection ?? Je demande car à l'époque, les maisons d'édition n'étaient pas très regardant sur les séries/films qu'ils sortaient et on avait droit à des mélanges et à des coupes terribles : Nausicaa (j'ai encore la VHS - 30 minutes de coupes - merci les USA !), un film Goldorak qui est un effroyable montage entre deux OAV de Goldorak, et un de Devilman.
En furetant un peu, il semble que ce film soit arrivé après la série et qu'il a profité d'un doublage français de qualité : on peut trouver sur ce blog une critique et apparemment la vidéo (?).
En tous les cas Warlock, il apparaît bien aujourd'hui que ta K7 vaille de l'or^^ .

Ici, un lien avec les titres de la deuxième saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mar 11 Juin - 15:57

Youpi l'alchimiste a écrit:
A tout hasard y a t il encore un comics Flash Gordon, ou a t il été supplanté par les super héros (pas nécessairement plus jeunes mais plus populaires).

Question piège, surtout que je suis un profane sur ces comics. La page wikipedia en français ne mentionne pas de comics après 1984, même si il y a eu des séries TV ou des DA.
Celle en anglais rapporte d'autres comics plus récents qui ont l'air d'être sortis au coup par coup, et qui semblent sans suite.
Bref, il n'y a plus de productions régulières en comics (car il y a pas mal de DA ou les séries TV) :

Spoiler:
 

Concernant les rééditions, c'est franchement compliqué :

Citation :
"Diverses publications en albums ont d'autre part été rendues possibles grâce à des collectionneurs avertis : de 1968 à 1978 chez Serg, de 1980 à 1982 chez Slatkine, au cours des mêmes années chez Dargaud puis chez Futuropolis (de 1986 à 1989) et chez Soleil en 1994-95 et 2013. L'intégrale des planches d'Al Williamson basées sur le personnage de Flash Gordon est parue chez Neofelis Éditions en 2012."

En préparant ce sujet sur Flash, j'ai consulté par hasard un forum qui parlait des rééditions de ces dernières années (les éditions du Soleil viennent de ressortir un premier tome, d'ailleurs, qui semble trop cher pour ce que c'est). D'après ce que j'ai compris des forumers, la majorité des rééditions porte sur la série originelle d'Alex Raymond, qui a créé le comic strip américain Flash Gordon en 1934 pour King Features Syndicate.
De 1968 à 1981 (ou 1984 ?), c'est Dan Barry qui a pris le relai des aventures de Flash, et ce sont celles-là qui ont été publiées dans le Journal de Mickey. Or certains forumers parlaient de planches de Dan Barry perdues, ce qui ferait "un trou" dans la série. D'autres(s) autre "trou(s)" aurait été comblé(s) par certains collectionneurs de pulps, mais il en resterait. Les fans avaient l'air d'espérer un jour des rééditions du travail de Barry, ayant fait le tour des Alex Raymond. Le publications anglophones sont donc à surveiller, tandis que du côté français, on espère toujours une "vraie" nouvelle intégrale qui ne s'arrête pas au bout de quelques volumes.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mar 11 Juin - 17:30

Astre*Solitaire a écrit:
@ Albatur : trop fort ton extrait ! J'avais déjà entendu parler de Ted, mais je n'ai pas vu ce film ... Cela à l'air bien décalé^^.

Regarde le c'est bien fun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mar 11 Juin - 18:33

Astre*Solitaire a écrit:
@ Warlock : c'était quoi comme VHS ?

C'était une VHS enregistrée par mon père à l'époque, d'ailleurs la VHS doit encore être quelque part chez mes parents bien au chaud.

Si on veut vraiment avoir une vraie production et création de qualité sur Flash Gordon il faut vraiment opter pour ce DA, et pas sur le film.

Je rejoins d'ailleurs en tout point la critique du DA du site, merci pour le lien Astre*Solitaire.

http://indianagilles.over-blog.com/article-disponible-flash-gordon-the-greatest-adventure-of-all-1982-84034708.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mar 18 Juin - 17:49

C'est dingue, j'avais jamais entendu parler de ce film... A vous lire, ça a l'air tentant tellement c'est kitsh et poilant... Et puis, s'il y a Ornella Muti...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mar 18 Juin - 19:27

Voyageur Solitaire a écrit:
C'est dingue, j'avais jamais entendu parler de ce film... A vous lire, ça a l'air tentant tellement c'est kitsh et poilant... Et puis, s'il y a Ornella Muti...
... et la musique de Queen aussi !

Un soir où tu veux juste te détendre, tu peux le regarder sur le web.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 196
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mer 19 Juin - 18:19

Je plussois, il faut avoir vu ça une fois dans sa vie ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1174
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mer 19 Juin - 19:34

Entièrement d'accord, ce film est à voir tant il est ... irréel. Et puis franchement, il fait passer un bon moment comme tout bon vrai nanar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1037
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mar 21 Avr - 9:56

Bon, alors je l'ai vu trois fois : une première fois à sa sortie, une deuxième fois il y a quelques années (moins de 10), et la semaine dernière avec mes enfants (3 et 8 ans) : c'est le genre de film qu'il faut qu'ils aient vu avant d'être trop pollués avec la tyrannie de l'image pseudo-réaliste et la 3D.

Autant le dire, je suis un fan inconditionnel (ma femme beaucoup moins, bizarrement ; les enfants ont bien aimé).

Pas grand chose à ajouter par rapport au premier message de Vic, si ce n'est : le cieux sont magnifique, je n'hésite pas à comparer ça aux cieux sur toile de soie peinte que l'on voit dans le Dodeskaden de Kurosawa.

Et c'est sans doute le premier film fait avec des moyens modernes et qui cherche volontairement à se rapprocher de l'esthétique BD (couleurs sans nuances en à-plats) ; ce que l'on verra plus tard dans le Batman de Tim Burton (1989) ou le Dick Tracy de Warren Beatty (1990).

Et définitivement, l'arbalète laser est sans doute la plus belle invention de l'histoire de la SF au cinéma.

Après avoir regardé l'interview du réalisateur sur le DVD, je suis d'avis que la kitschitude et la nanarité sont assumées, du moins par Mike Hodges (De Laurentis, c'est beaucoup moins sûr).

Mike Hodges vient du documentaire, et ses premiers films semblent plutôt pencher du côté du réalisme social. Il est dans un creux professionnel, se fait contacter par De Laurentis. Là, je pense qu'il a dû avoir une illumination avant-gardiste : tant qu'à quitter la réalité pour le rêve, autant y aller à fond. D'ailleurs, les scènes avec Ornella Mutti sont véritablement délirantes, issues des rêves érotiques d'un adolescent.

Le tournage a été également manifestement délirant. De Laurentis avait un contrat avec Fiat et une entreprise de BTP, donc il voulait une autoroute sur Arboria avec une voiture de l'espace Shocked

De Laurentis adorait les peintures d'un baron, doc il a embauché le baron pour faire une toile pour les cieux, toile qui a été filmée, sauf que les cieux devaient être animés…

Bref, ce film est une pépite. Mon seul regret : que mon fils ne trouve pas de copains pour jouer à Flash Gordon à l'école.


Flash, se battant contre une bête dans la forêt de la malédiction sur Arboria, se demande s'il retrouvera le marteau de Gillibran


Claude François participe à un concours de flamenco dans le Village dans les nuages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mar 21 Avr - 23:30

cdang a écrit:

Claude François participe à un concours de flamenco dans le Village dans les nuages
]
Excellent !
Coïncidence, Nato m'a reparlé du film il y quelques jours, et je l'ai commandé en dvd avant-hier, afin qu'on puisse éventuellement le voir en soirée.
Warlock & Albatur, si ça vous dit qu'on mate cet ovni tous ensemble...

Sinon, pour le côté nanar, je suis d'accord, cela doit être assumé par le réalisateur, autrement ce n'est pas possible.
Le coup de la pierre tombale avec Flash Gordon en logo gravé dessus, celle-là était jouissive. La lutte pour appuyer sur la pédale de décollage de la fusée est pas mal aussi, tout comme la bataille de polochon avec Ormela Muti.

Je suis également un inconditionnel. C'est un film comme on n'en verra plus.

Sinon, comme j'ai lu récemment les comics d'Alex Raymond, je me suis posé la question de savoir si une adaptation sans kitsch était faisable. Et bien ce n'est pas évident d'après moi. Les costumes d'origine du comics, sur lesquels travaillait énormément Raymond, sont effectivement too much pour certains : le short moulant associé au casque à ailes ou plumes, etc... Le pire étant pour Arboria, avec les costumes d'Errol Flynn tirés de Robin des Bois.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   Mer 22 Avr - 9:23

VIC a écrit:
Coïncidence, Nato m'a reparlé du film il y quelques jours, et je l'ai commandé en dvd avant-hier, afin qu'on puisse éventuellement le voir en soirée.
Warlock & Albatur, si ça vous dit qu'on mate cet ovni tous ensemble...

Ah oui juste pour le délire ca me tente bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FLASH GORDON (1980)   

Revenir en haut Aller en bas
 
FLASH GORDON (1980)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» FLASH GORDON (1980)
» FLASH GORDON
» FLASH GORDON par ALEX RAYMOND
» (flash) gordon
» PREMIERE HEURE FLASH !UNE INFORMATION VANT KOK !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries Science Fiction-
Sauter vers: