AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 KAY NIELSEN (1886-1957)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

avatar

Masculin Messages : 3098
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: KAY NIELSEN (1886-1957)   Sam 1 Juin - 22:00

Kay Nielsen (1886-1957) est un illustrateur Danois, connu également comme artiste d'esquisse pour les studios Disney.

Kay Nielsen a étudié l'art à Paris à l'Académie Julian et à l'Académie Colarossi de 1904 à 1911, puis est parti vivre en Angleterre de 1911 à 1916.
C'est là qu'il commence ses illustrations de contes de fées avec un conte populaire norvégien. "À l'est du soleil et à l'ouest de la lune", (East of the Sun and West of the Moon)
Il illustrera ensuite Charles Perrault : 'La Belle au Bois Dormant ', 'le Chat Botté', 'Cendrillon' et 'Barbe Bleue' , publiés en 1913.

Il retourne ensuite au Danemark et travaillera sur d'autres classiques comme "Les 1001 Nuits", des contes d'Andersen et des frères Grimm.

En 1939, Nielsen déménage pour la Californie, engagé par les studios Disney pour réaliser des études sur plusieurs films dont Fantasia, ainsi qu' un projet basé sur le conte de La Petite Sirène, qui ne verra jamais le jour du vivant de Nielsen. Les studios Disney lui donnent congé, mais Nielsen retravaillera pour eux brièvement en 1952-1953

De retour au Danemak, Nielsen n'est plus vraiment demandé et il finit sa vie dans la pauvreté.
La Petite Sirène ne verra le jour que bien après sa mort en 1989, utilisant toutefois une partie du travail de Kay Nielsen.




"À l'est du soleil et à l'ouest de la lune" (grand zoom disponible !)


"À l'est du soleil et à l'ouest de la lune"


"À l'est du soleil et à l'ouest de la lune"


"À l'est du soleil et à l'ouest de la lune"










une influence asiatique on dirait ...




(grand zoom disponible !)








Fantasia “Night on Bald Mountain”


Fantasia “Night on Bald Mountain” : je sais que Tim Burton a travaillé pour Disney et je pense qu'il a du vraiment aimer les travaux de Nielsen


Quelques dessins de Kay Nielsen (1941)


La Petite Sirène

Sources : wikipedia en français et anglais

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216


Dernière édition par VIC le Sam 8 Juin - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Le Puel

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 154
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 41
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Dim 2 Juin - 10:42

Magnifique galerie!!! Notamment le dernier "la petite sirène", oniriquement glauquissime.

Ce Kay Nielsen, que je ne connaissais pas du tout, a un style graphique hybride qui me parle...entre le cartoon, le manga et l’œuvre picturale. N'étant pourtant pas un grand fan de mangas, ses personnages féminins me renvoient à cette impression étrange que m'évoquaient les sylvidres lorsque j'étais enfant avec leur teint diaphane, leur silhouette très allongée: un sentiment ambivalent entre le malaise et la fascination...Qui sait, Matsumoto s'en est peut être inspiré...

Beaucoup d'étrangeté, de tragédie et de mélancolie transpirent de ces œuvres.

Quelques compositions supplémentaires de l'artiste:





Dernière édition par Paul Le Puel le Dim 9 Juin - 9:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3098
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Dim 2 Juin - 11:49

Content que ça te plaise. Moi aussi je ne connaissais pas du tout.
Je te rejoins sur le dernier de La petite Sirène, qui a un petit côté Cthulhu quand même, bien loin des Disney.
Ainsi que le style hybride : il y a également l'influence des écoles Russes ou des pays de l'Est, et Asiatiques par moment.
Tout comme sur les femmes un peu inquiétante, ce qu'on voit bien avec ta deuxième image.
On y retrouve une pâleur et un ton énigmatique, ajouté à la maigreur des personnages. Cette association entre pâleur et le côté décharné me fait aussi fortement penser à l'image que j'ai d'Elric de Moorcock (l'homme à ski, ou les deux personnages au balcon...), ainsi qu'à Tim Burton.
Une courte recherche sur la toile montre que l'influence du Kay Nielsen du Mont Chauve de Fantasia sur Tim Burton a également été remarquée par d'autres internautes...
Merci pour ta contribution aux images. Very Happy


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1296
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Dim 2 Juin - 20:45

Absolument merveilleux - et encore une découverte, encore une !

Mais son style ne me semble pas du tout inconnu, très proche même je dirais. Il me renvoie au dessins de Sydney H. Sime, illustrateur noir et blanc pour Dunsady (je voulais faire un sujet sur lui, mais je ne vais jamais avoir le temps ... si cela intéresse quelqu'un^^) :

Hish

aux superbes illustrations d'Ivan Yakovlévitch Bilibine (idem^^) :


Illustration pour le conte « Vassilissa la très belle »

et ses trolls me font beaucoup penser à ceux de Miura (Berserk - peut-être le meilleur manga du moment) :


Un troll, parmi beaucoup d'autres


Je trouve la troisième image, avec ce troll bicéphale qui regarde vers la terre et la reine qui contemple les étoiles magnifique.
Il y a beaucoup de grâce, de légèreté dans ses dessins, mais en même temps d'épaisseur au travers de l'ambiance qu'il suscite. Une alchimie vraiment très forte, très présente qui vous avale sans que l'on comprenne bien pourquoi.
C'est un onirisme brutal, païen (comme dirait VS, même si j'ai trouvé une pomme^^), étranger, qui fait peur mais qui sait rester voluptueux. C'est, je crois, cette délicatesse dans l'art de savoir mélanger les contraires qui crée l'attirance, qui enveloppe le regard et vous entraîne malgré vous vers un fond lointain et inconnu.

J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3098
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Dim 2 Juin - 21:08

Tu as raison sur des similitudes de style avec tes 2 premières images. Je note d'ailleurs le nom des illustrateurs ^^
Ivan Yakovlévitch Bilibine est bien représentatif de ce que j'ai dénommé au hasard l'école Russe des contes slaves.
Ce style de l'Est m'est également familier : probablement un recueil de contes quand j'étais enfant. Dans mes souvenirs, chaque illustrateur était différent suivant le conte.
J'avais complètement oublié ce recueil quand Nielsen l'a fait ressurgir de mon passé. Je me demande bien si Nielsen y figurait, et si j'ai une petite chance de remettre la main sur ce recueil.
Presque 34 ans après, je ne m'attendais pas à un effet madeleine de Proust visuel ...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1296
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Dim 2 Juin - 21:18

VIC a écrit:
Je note d'ailleurs le nom des illustrateurs ^^
N'hésite pas. J'aimerais m'en occuper, mais je n'aurai vraiment pas le temps. Je possède Conte de Russie d'Actes sud Junior qui se trouve facilement et qui est magnifique. Donc, si tu veux de l'aide, tu peux demander sans problème^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3098
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Dim 2 Juin - 21:33

Merci. Il se trouve que deux ou trois médiathèques de Paris ont quelques exemplaires de Nielsen, et d'autres illustrateurs retro.
Je vais avoir la possibilité de voir de près ses illustrations pour les contes des 1001 Nuits.
Pour Contes de Russie et autres, effectivement il y a des éditeurs français qui ressortent en neuf ses illustrateurs rétro, dont Nielsen. Les anglais également.
En furetant sur la toile, Nielsen est cité comme faisant partie d'un triumvirat européen de l'âge d'or de l'illustration, avec Arthur Rackham (que j'ai déjà présenté), et un troisième qui est le prochain que je vous présenterai (j'ai déjà toutes les images en stock, et n'ai plus qu'à écrire sa bio)...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2845
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Lun 3 Juin - 18:13

J'aime bien le coté gothique, sombre et lugubre de cet illustrateur, et cet onirisme toujours présent.

Certaines de ses illustrations me font penser à celles du spectre de l'angoisse, avec cette ambiance glauque et ténébreuse, c'est vraiment bien rendu.

Mention spéciale pour la seconde illustration de Fantasia, sombre et maléfique à souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3098
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Jeu 6 Juin - 22:54

Les 1001 Nuits de Kay Nielsen n'a jamais été publié de son vivant. Ces œuvres nous ont été transmises par Hildegarde Flanner Monhoff et Frederick Monhoff, amis chers et voisins des Nielson lorsqu'ils étaient établis aux USA, et qui ont conservé précieusement ces tableaux. Hildegarde a écrit son élégie : un très long texte passionnant retraçant la vie de Kay Nielsen, vus par ses plus proches amis : proches par la proximité mais aussi par le cœur. L'histoire des Nielsen, l'âge d'or de l'illustration, la vie, l'amour, l'Art, les déboires, et la mort ... Hildegarde nous livre un témoignage poignant pour découvrir et faire ressortir Kay Nielsen de l'oubli, et dresser le portrait de l'artiste.
Cette élégie date de 1977 et a été traduite en français dans "Les mille et une nuits de Kay Nielsen", Chêne, 1977.

Les 1001 Nuits de Kay Nielsen
mini galerie avec grands zooms








Duban a guéri un jour le Roi de la Lèpre, mais ce dernier le décapite.
Avant de mourir, Duban dit au Roi ingrat de placer sa tête sur un livre, et qu'il répondra ainsi à toutes ses questions.
Lorsque le Roi lèche ses doigts pour tourner les pages du livre, en fait empoisonnées, il meurt.
Quelques siècles avant Le Nom de la Rose.





Les autres illustrations sont visibles dans cette galerie :
http://comicsbookstories.blogspot.fr/2010_02_01_archive.html

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1296
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Ven 7 Juin - 8:25

Très agréable à regarder. J'aime surtout la première, étonnante de force et de contraste.

Sur le lien, celle avec la "voleuse" et les coffres rectangulaires, celle avec l'arbre mort ou encore avec le démon bleu emportant une jeune femme sont assez frappantes aussi, je trouve. Une bien belle découverte. Mais il me semble tout de même qu'il a un léger problème avec les perspectives ... ou bien c'est moi ?

Pour le livre, en surfant rapidement, j'ai vu que l'on pouvait l'obtenir d'occasion, de 8 à 61 € ... Ce n'est qu'un livre des années 70', et je ne pense pas qu'il vaille davantage que 10 - 15 €, non.
En 2010, aux édition Corentin, de Joseph-Charles Mardus (pour la présentation, probablement) est ressorti Les mille et une nuits illustré par Kay Nielsen. Un livre de 227 p. pour environ 50 € ... Je devrais peut-être revoir mon estimation pour le prix d'occasion du livre cité par VIC, moi ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3098
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Ven 7 Juin - 12:56

Pour les perspectives, n'y connaissant rien, j'aurais du mal poter un jugement. Par contre c'est clairement volontaire dans la dernière, où j'aime me perdre dans les différents niveaux de perspective du décor.

Pour les prix cités, je les trouve bien trop cher, d'occasion ou neuf. Surtout qu'il n'y a pas le texte des contes, uniquement l'élégie et les images (chacune doublée avec un gros plan). Donc oui, bien trop cher.
De plus ce n'est pas le Nielsen que j'achèterais en priorité :
East of the Sun and West of the Moon: Old Tales from the North, reste son chef d'œuvre et la référence (cf 1er message).
Il n'est pas impossible qu'on puisse le consulter en ligne en faisant une petite recherche.
On peut le trouver en VO pour 27 euros livraison comprise.
Pour 10 euros livraison comprise, Nielsen's Fairy Tale Illustrations in Full Color propose 60 illustrations, mais plusieurs internautes anglophones déplorent la petitesse et un gros manque de qualité des reproductions.

Comme je l'ai dit il y a une bibliothèque municipale à Paris qui conserve plusieurs des ouvrages de Nielsen, mais malheureusement pour l'instant elle n'est pas accessible (pour travaux, à moins que les livres de la bibliothèque ne soit déménagés ailleurs, ce qui compliquerait les choses). D'ici la fin de l'année, j'espère pouvoir consulter les ouvrages pour m'en faire une idée de visu, et vous donner mon avis.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youpi l'alchimiste

avatar

Masculin Messages : 512
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   Sam 8 Juin - 1:06

Bien que je trouve les illustrations un peu sombres c'est intéressant, les illustrations pour les milles et une nuits sont assez proches des miniatures indiennes et persanes qui auraient pu illustrer l'oeuvre.
Par certain cotés je lui trouve aussi des similitudes avec John Blanche dont certains de ces personnages sont longilignes (les yeux rouges ou les elvins dans la série sorcellerie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: KAY NIELSEN (1886-1957)   

Revenir en haut Aller en bas
 
KAY NIELSEN (1886-1957)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KAY NIELSEN (1886-1957)
» HAÏTI : LES ÉLECTIONS DU 22 SEPTEMBRE 1957.
» Le 22 septembre 1957
» 22 septembre 1957; l'élection de Duvalier ou Déjoie ?
» Chomsky: Haiti earthquake a "class based catastrophe"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA GALERIE DES ILLUSTRATEURS :: Illustrations rétro-
Sauter vers: