AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PARLONS PHILOSOPHIE...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2692
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Mer 26 Oct - 18:07

Effectivement on peut avoir un fond de mélancolie sans pour autant aimer parfois des comédies et des œuvres plus légères l'un n'empêche pas l'autre.

C'est mon cas pour le cinéma, cella étant en matière de musique j'ai beaucoup plus de mal avec les musiques happy, colorées et joyeuses. Je préfère le coté mélancolique, gothique, froid et sombre en musique.

Après il n'y a pas non plus d'état dépressif chez moi, juste un état d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1020
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Mer 26 Oct - 18:28

Warlock a écrit:
On en revient à la subjectivité, on a constaté deux choses différentes de notre coté tout simplement.
Bah oui, mais quand on fait état d'une opinion subjective, on évite d'écrire « en général » Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2692
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Mer 26 Oct - 18:37

Dans ce cas j'aurais écrit "Tous les mélancoliques n'aiment que les œuvres tristes mélancoliques" ce qui n'a pas été le cas.

Le en général ouvre tout les portes, toutes les possibilités donc la subjectivité Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4148
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 28 Oct - 21:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
cdang

avatar

Masculin Messages : 1020
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Mer 2 Nov - 12:55

Citation :
— Les morts, c'est pas dangereux.
— Ça dépend…
(John Lang, Le Donjon de Naheulbeuk)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4148
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Jeu 1 Déc - 21:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2692
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Jeu 1 Déc - 22:27

Le talent on le montre on le démontre, mais on en parle pas. Le talent attire le talent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4148
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 2 Déc - 7:28

Warlock a écrit:
Le talent on le montre on le démontre, mais on en parle pas. Le talent attire le talent.

C'est le bon sens même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
cdang

avatar

Masculin Messages : 1020
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 2 Déc - 11:10

Rhâ, désolé, mais j'ai tendance à parfois détester le terme de « bon sens » qui est souvent (pas toujours, mais souvent) un poison à la discussion.

Faire appel a bon sens sous-entend que l'énoncé est une vérité qui s'impose à tous. Utilisé à dessein, c'est une manière de fermer à gueule à son détracteur (et ce n'est pas la cas ici, hein, je ne te reproche rien Gorak). Mais même utilisé sans intention maligne, ça exempte d'argumenter, et dans un fil de discussion sur la philosophie donc sur la dialectique, ça me gêne un peu.

Bon, sinon, j'ai envie de replacer la notion de talent dans un contexte plus vaste : celui de l'inné et de l'acquis. Car le talent, c'est quoi ?

  • Un don acquis par la naissance ?
  • Le fruit d'une culture (au sens large : culture nationale, régionale, familiale) ?
  • Le fruit du travail ?
  • Le fruit de la concentration, de la passion ?

Probablement un mélange d'un peu tout ça.

Quant à la différence entre être capable et parler de, c'est un débat vaste et qui peut prendre de nombreux détours. Mais de manière générale, heureusement que l'on peut parler de chose que l'on ne veut/peut pas faire : un journaliste, un avocat ou un juge parlent de crimes alors qu'ils n'en on pas commis, enfin espérons-le Laughing Et on peut dire que l'on apprécie ou déteste une œuvre et l'argumenter sans pour autant être artiste.

En fait, les messages ci-dessus me laissent perplexe car c'est le type d'aphorisme dont je ne sais pas trop quoi faire, et dont on peut faire un peu tout en fait.


Dernière édition par cdang le Dim 4 Déc - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4148
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 2 Déc - 12:19

Le talent : un don acquis à la naissance.

Mais comme tous les dons, ça s'entretient.

Il n'est pas un fruit du travail. Il devient justement si l'on sait cultiver son talent. Le talent ne dispense pas de l'effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
cdang

avatar

Masculin Messages : 1020
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 2 Déc - 13:37

Gorak a écrit:
Le talent : un don acquis à la naissance.
Hé bien en soi ce n'est pas évident. Et en plus je pense que ça dépend de l'environnement (c'est dire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1162
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 2 Déc - 23:42

Tel quel, pour moi, il est impossible de répondre à ce genre d'aphorisme, pour reprendre ce que nous dit Cdang avec justesse, sans poser des définitions claires et précises, et non de vagues consensus sur le sens de tel ou tel présupposé. Qu'est-ce que le talent ? Qu'est-ce qu'un don ? L'acquis et l'inné existent-ils ? Si oui, comment les définir ? Il faudrait d'abord poser les termes avant de pouvoir en parler. D'ailleurs j'aime bien la périphrase "acquis par la naissance" pour dire innée ^^. On est bien d'accord que définir tout ça est compliqué.

La citation semble être un enthymène, un syllogisme dont une des prémisses est passée sous silence : le talent est comme l'argent, or il n'est pas nécessaire d'avoir de l'argent pour en parler, donc il n'est pas nécessaire d'avoir du talent pour en parler. Et là de s'interroger sur la première prémisse : est-ce que l'on peut vraiment comparer l'argent au talent, en sachant que l'argent, justement, est normalement, un acquis. Sans compter que je pense que la conclusion est inversée. Il faudrait voir le syllogisme comme : 1- il n'est pas nécessaire d'avoir de l'argent pour en parler, 2- il n'est pas nécessaire d'avoir du talent pour en parler, 3- donc le talent c'est comme l'argent. Mais est-ce vrai ? Car "avoir de" ne s'applique pas aux mêmes réalités. On aurait donc affaire à un paralogisme. Un raisonnement faux pourrait-on dire. En tous les cas, pour ma part, si le talent existe, je ne pense pas qu'on puisse le comparer à l'argent, que l'on en parle, que l'on en est, ou non. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1020
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 4 Déc - 15:55

'fin on peut tout de même dire : le talent, c'est ce qui laisse admiratif. Et clairement, un des ressorts de l'admiration est le fait que je ne suis moi-même pas capable de le faire. Ceci dit, un génie peut être admiratif devant un autre génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2692
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 4 Déc - 19:22

cdang a écrit:
Ceci dit, un génie peut être admiratif devant un autre génie.

En général le génie attire le génie, le talent attire le talent, comme si instinctivement ils savaient se reconnaître et s'attirer via le talent.

Et inversement le con attire le con...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4148
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Sam 17 Déc - 22:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
VIC

avatar

Masculin Messages : 2930
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Sam 17 Déc - 22:36

La cabane au fond du jardin ?

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6049
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Sam 17 Déc - 22:46

Effectivement, pour laisser une trace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4148
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 18 Déc - 9:17

lol!

Non, mais plus sérieusement, ce que nous enseigne cette phrase, c'est qu'il faut toujours chercher à être un pionnier en toutes choses. Même si l'on doit se faire critiquer pour ses choix. Ceux qui vous critiquent aujourd'hui, seront ceux qui suivront votre exemple demain. Wink

Voilà pourquoi il faut s'efforcer de tracer des routes nouvelles. L'Histoire appartient aux novateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6049
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 18 Déc - 11:08

Pour être franc, au plus l'âge avance, au plus, paradoxalement, je philosophe de moins en moins...

La philosophie ne m'a jamais emballé. A mon prof qui me demandait pourquoi, j'avais répondu :"Parce que je préfère vivre ma vie plutôt que perdre mon temps à chercher à l'expliquer". J'aurais dû proposer cette phrase au BAC, tiens...
Je m'y suis intéressé bien plus tard mais sans plus. Par curiosité. C'est devenu un peu comme ces fameux "classiques" qu'il faut avoir lu et auxquels on ne pense plus après. "La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié" disait Françoise Sagan. Dans mon cas, la philosophie, c'est un peu pareil.
Et plus l'âge avance, plus le temps presse, moins j'ai envie de me prendre la tête. C'est l'un des avantages de la Grande Faucheuse : plus elle approche, plus tu te dis :"Oh et puis merde ! Après moi le déluge !" Je suis de plus en plus là-dedans, je me prends beaucoup moins la tête qu'avant, je lâche du lest intellectuellement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4148
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 18 Déc - 14:07

Voyageur Solitaire a écrit:
C'est l'un des avantages de la Grande Faucheuse : plus elle approche, plus tu te dis :"Oh et puis merde ! Après moi le déluge !" Je suis de plus en plus là-dedans, je me prends beaucoup moins la tête qu'avant, je lâche du lest intellectuellement parlant.

Il y a encore le temps de la voir arriver... Wink

Mais c'est vrai qu'avec l'âge, je me pose beaucoup moins de questions qu'avant. Disons que je sais, désormais, où j'en suis et j'estime ne plus avoir rien à prouver aux autres et (surtout) à mes proches. Je n'ai plus à me justifier, à trouver des excuses... c'est l'avantage de la quarantaine. Sérieusement, j'ai l'impression d'être beaucoup plus libre qu'auparavant. Mes pensées m'appartiennent. Mes actes aussi.

Quant à se prendre la tête, en ce qui me concerne, je ne sais pas ce que cela signifie. Je ne l'ai jamais su. Ma vie, depuis que j'ai 14 ans, c'est : "va comme je te pousse, on verra bien"...

Ma note de philo, au BAC, fut 8/20 à l'écrit (un texte abscons sur l'humanisme sartrien auquel j'ai rien pigé Laughing ). Heureusement, je me suis rattrapé à l'oral où je devais commenter un texte sur la liberté d'Albert Camus. Mes notes obtenues en histoire, en anglais et en dessin m'ont aussi bien aidées.

Donc, tu vois, VS, ne te désole pas d'avoir été désenchanté par la philo : bien qu'en Terminale "littéraire et artistique", je n'ai pas non plus eu de meilleurs résultats dans cette discipline. Smile C'est plutôt en relisant certains textes, par la suite de ma vie et au regard de mon expérience, que j'ai commencé à méditer dessus. Mais "en libre".

D'ailleurs, je pense que c'est une erreur de proposer de la philo à des jeunes de 18 ans dont la vie débute à peine. Moi-même, j'estime que je n'avais pas assez de recul ni d'expérience pour réfléchir sur des sujets "sérieux" tels l'existence, le travail ou simplement le sens de la vie. Et qui me faisaient, à cette époque, atrocement chier.

A 18 ans, je préférais écrire des poèmes, des histoires, jouer aux LDVELH plutôt que me taper toute l'oeuvre de Sartre, dont j'en avais strictement rien à secouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6049
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 18 Déc - 14:57

C'est clair qu'à l'adolescence, te parler du sens de la vie, du Bien et du Mal, de l'être et du paraître et autres trucs du genre... A cet âge en général, tu penses à autre chose... Je ne dis pas qu'il n'en faut pas mais en section littéraire, coefficient 5 au BAC, faut pas abuser. En plus, j'avais un prof qui confondait un peu trop philosophie et politique et en profitait pour nous refourguer ses idées dans ce domaine...
Au final, j'ai eu 09/20, je sais pas comment.
Mais bon, j'avais déjà 35 points d'avance avec le français et j'ai tout explosé en anglais à l'oral : j'étais déjà très bon sans me vanter et je suis tombé sur une jeune examinatrice super sympa, au bout de cinq minutes, on a laissé tomber le sujet et on a papoté pendant un bon moment, j'ai dû avoir 17/20 je crois.

Le français m'avait pourtant blasé l'année précédente mais pas pour les raisons qu'on pourrait croire... Cette année là, on avait étudié Nana de Zola et ça avait été le coup de foudre. J'espérais donc de tout cœur tomber sur ce sujet à l'oral et surtout éviter Candide de Voltaire que j'ai jamais pu me blairer.
A l'époque (je sais pas si c'est toujours comme ça), c'était par demi-heure : un candidat passait son oral pendant que toi derrière, au fond, tu préparais ton sujet. Quand venait ton tour, un autre candidat entrait, tirait son sujet et allait le préparer pendant que tu passais.
Déjà, je tire mon sujet : Candide de Voltaire... Super. Mais en plus, le type qui passait pendant que je préparais mon exposé avait tiré Nana de Zola ! Et il se plantait comme une grosse bouse, il bafouillait, n'avait rien compris au texte. Et moi, dans le fond de la salle, je l'entendais débiter ses conneries... La haine !
Bon, je m'en suis très bien sorti quand-même, plus par mon aisance (je n'ai jamais eu de problèmes pour parler en public) et un français châtié et bien tourné, il faut le reconnaître. Mais franchement, j'avais les boules !


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Dim 18 Déc - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4148
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 18 Déc - 15:28

Pareil. J'étais beaucoup plus lettres que philosophie, au final. Comme toi, c'est le français qui a "sauvé" mon BAC, au final.

Et aussi l'épreuve de dessin. 17/20 ... sur un thème basé sur la mémoire. Il fallait faire une oeuvre figurant le passé, la mémoire, tout ça... je me souviens avoir travaillé mon sujet à la mine de plomb, quelque chose de très sombre, qui partait dans des volutes de fumée et qui figurait au final des meubles, chaises, cadres, tableaux et même une année, "1937", écrite en caractères gothiques... bon, j'avais jugé le tout très déprimant et je ne me serais pas donné à peine 8 ... c'est dire si j'ai été surpris en apprenant ma note ! Il faut dire que techniquement, j'avais bien poussé mon sujet.

Comme quoi, l'art... Wink

Et dire qu'au début, j'avais hésité à intégrer une filière "Lettres et Arts" mais je voulais absolument mettre hors de ma vue ces maths horribles qui furent ma "bête noire" depuis le primaire et partir en filière "Lettres et Langues", à part l'anglais où je me débrouillais bien, l'allemand je n'étais pas vraiment au top.

Tout ça pour rejoindre une fac de Lettres au final et me diriger sur une Licence d'histoire qui, au final, m'a permis de devenir archiviste. Comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6049
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 18 Déc - 16:19

Les maths, j'ai jamais pu de même que la physique. Je passais mes heures de cours de maths à bouquiner, discrètement, dans le fond. Au BAC, j'ai dû avoir 03/20 mais j'en avais rien à foutre avec tous les points d'avance que j'avais.
Et comme par hasard, j'ai toujours eu des connards, à peu d'exceptions près, comme profs de maths. Alors que je garde le souvenir d'un prof de français dynamique, charismatique, qui te donnait envie de lire. Même physiquement, il avait une bonne bouille, des yeux malicieux, le type souriant et affable... Pareil pour l'espagnol avec une prof assez sévère d'apparence, toujours habillée plutôt strict mais finalement chaleureuse et avenante. Et j'ai surtout eu du bol avec l'anglais : déjà, j'ai toujours adoré cette langue et la majorité de mes profs ont été super dont un jeune qui laissait tomber les bouquins pour nous faire écouter du U2 ou nous faire parler de sujets de société... Et une prof très jeune, ce devait être sa première année, assez proche de nous par l'âge donc, très "années 80", dynamique, souriante, cool comme on disait. Tout en se faisant respecter, elle donnait l'impression d'être plus une bonne copine qu'un prof.
Par contre, la majorité de mes profs de maths et physique étaient la caricature du matheux chiant, gris et terne, coincé, avec sa calvitie naissante et ses lunettes sur la tronche, son cartable usé au bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4148
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 18 Déc - 17:37

Voyageur Solitaire a écrit:
Alors que je garde le souvenir d'un prof de français dynamique, charismatique, qui te donnait envie de lire.

Pour moi, c'est une prof de français, en sixième. Elle était très fan de Colette. Je le croise d'ailleurs encore souvent : bien qu'en retraite, elle a conservé un rôle très actif dans le milieu associatif et culturel de ma ville. Aussi, dans le cadre de mon job, il arrive que l'on soit encore en contact. Elle me tutoie toujours, mais moi - malgré son insistance - je ne pourrais jamais la tutoyer. C'est cette femme qui a fait de moi le lecteur passionné que je suis devenu.


Citation :
Et j'ai surtout eu du bol avec l'anglais : déjà, j'ai toujours adoré cette langue et la majorité de mes profs ont été super dont un jeune qui laissait tomber les bouquins pour nous faire écouter du U2 ou nous faire parler de sujets de société...

Mes profs d'anglais furent assez cool. Surtout celui que j'avais en Première : une sorte de hipster qui était resté "bloqué" dans les années 70 ... lol! il nous faisait étudier les textes de chansons de Janis Joplin ou de Bruce Springsteen. C'est à peine s'il ne débarquait pas pour faire son cours avec un joint au bord des lèvres ! Laughing

En revanche, j'ai eu des profs d'allemand qui étaient atrocement rigides (ça doit être la langue qui veut ça). Dont une en première année de Troisième (oui, j'ai redoublé ma Troisième, seule classe que j'ai redoublée d'ailleurs. On jugeait que j'étais pas encore "mûr" pour passer en Seconde - ce qui était vrai, par ailleurs) ; une prof d'allemand "à l'ancienne", très vieille école... et qui nous sermonnait ... en allemand ... avec un ton, j'avais l'impression de me retrouver à Berlin en 1933 ... Shocked Laughing (d'ailleurs, entre nous, on l'appelait la "SS" ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
VIC

avatar

Masculin Messages : 2930
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 18 Déc - 18:50

Le philo m'a intéressé par curiosité il y a une quinzaine d'années, j'avais envie de vraiment connaître les bases et d'explorer plus avant. J'ai déchanté à cause du jargon (le vocabulaire abscons). C'était vraiment l'histoire de la philo qui m'intéressait, pas la philo en elle-même : je n'étais pas intéressé par les grandes questions de la philo. Je n'ai pas poursuivi à cause du vocabulaire hermétique, sans parler de certains concepts tirés par les cheveux.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   

Revenir en haut Aller en bas
 
PARLONS PHILOSOPHIE...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» PARLONS PHILOSOPHIE...
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» Parlons peu (!) mais parlons bien.
» Parlons du bon vieux temps (PV)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON PRINCIPAL :: Le salon-
Sauter vers: