AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PARLONS PHILOSOPHIE...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 24 Mar - 10:27


Notre château est également le refuge de la pensée et de la réflexion. Vous vous posez des questions ? Qui suis-je, où vais-je, d'où venons-nous ? Les philosophes de tous horizons et de tous les courants de pensée sauront sûrement vous apporter les réponses...

L'intempérance est-elle vraiment honteuse ?

"Qui donc peut être heureux, s'il est esclave de qui que ce soit ?"

Pour bien vivre, poursuit Calliclès dans son dialogue avec Socrate, il faut entretenir en soi-même les plus fortes passions au lieu de les réprimer.

Mais cela, sans doute, n'est pas à la portée du vulgaire : de là vient que la foule blâme ceux qu'elle rougit de ne pouvoir imiter, dans l'espoir de cacher sa propre faiblesse. Aussi déclare t-elle que l'intempérance est honteuse, s'appliquant à asservir les hommes les mieux doués par la nature, et, faute de pouvoir elle-même procurer à ses passions une satisfaction complète, elle vante la tempérance et la justice à cause de sa propre lâcheté.

La vérité, c'est que la vie facile, l'intempérance et la licence, quand elles sont favorisées, font la vertu et le bonheur. Le reste, toutes ces fantasmagories qui reposent sur les conventions humaines contraires à la nature, n'est que sottise et néant.


N'est-ce pas là, finalement, un vrai discours de sagesse ? Socrate répondra l'inverse, que pour être heureux, il faut modérer ses passions. Et c'est comme ça que naissent les frustrations.

Au contraire, vivre intensément ses passions, c'est savoir les maîtriser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: AU FIL DES AIRS...   Dim 24 Mar - 10:43

Mais il faut réussir à les maîtriser... Et ce n'est pas donné à tout le monde. La passion, à mes yeux, est dangereuse : si on se laisse entraîner par elle (que ce soit la passion amoureuse ou une autre), on se jette souvent dans l'oubli total de ce que l'on est, de ce que l'on veut...
L'équilibre, l'harmonie, restent à mes yeux la clef. Je prèfère les préceptes d'Epicure, bien éloignés de la version déformée que l'on donne aujourd'hui de l'épicurisme :
Epicure, c'est l'ataraxie, l'absence de peur, de trouble par la satisfaction des plaisirs simples, sans tomber dans la fioriture ou les raffinements inutiles. Un simple repas sans apprêts est un grand plaisir si l'on a vraiment faim. "Les voluptés compliquées coûtent plus qu'elles ne donnent." Quant à la mort, elle n'est rien : "Aussi longtemps que je vis, elle est absente et le jour où elle est là, c'est moi qui n'y suis plus." Il faut simplement profiter des plaisirs et choses simples, de façon modérée, et vivre l'instant, ici et maintenant.

(Putain, pour un dimanche matin, ça démarre fort les mecs... LOL !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 24 Mar - 11:06

Voyageur Solitaire a écrit:
Mais il faut réussir à les maîtriser... Et ce n'est pas donné à tout le monde. La passion, à mes yeux, est dangereuse : si on se laisse entraîner par elle (que ce soit la passion amoureuse ou une autre), on se jette souvent dans l'oubli total de ce que l'on est, de ce que l'on veut...

Les passions sont dangereuses parce que pendant des siècles, on nous a forcé à écouter Socrate et non les disciples de Calliclès. Résultat : des siècles de frustrations, à réfréner ses passions, à en avoir même honte. C'est parce que cette honte contraignait les hommes à vivre leurs passions en secret qu'ils se livraient aux pires débauches.

Au contraire, vivre ses passions au grand jour, c'est apprendre à les connaître et mieux les maîtriser.

Si on avait suivi cette voie dès le départ, on aurait jamais eu besoin de Freud et de sa psychanalyse... Razz


Citation :
Il faut simplement profiter des plaisirs et choses simples, de façon modérée, et vivre l'instant, ici et maintenant.

L'un n'empêche pas l'autre. Et même les choses et les plaisirs les plus simples peuvent devenir des passions fortes.


Citation :
(Putain, pour un dimanche matin, ça démarre fort les mecs... LOL !)

Le dimanche, c'est le premier jour de la semaine selon la terminologie chrétienne.

Et dès 9 heures jusqu'à midi, Louis XIV tenait son conseil des ministres tous les dimanches. Après, il se rendait à la messe, puis il effectuait quelques visites de courtoisie et d'usage à ses proches et il dînait à 15 heures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: AU FIL DES AIRS...   Dim 24 Mar - 11:27

Je ne peux pas, personnellement, m'abandonner à mes passions. Sinon, je serais perdu !
C'est difficile à croire étant donné que la majorité des gens qui me connaissent voient en moi un type calme, posé et équilibré, mais je suis un putain de passionné ! J'aime les Romantiques, les visionnaires, les mondes chimériques et oniriques, les gens "bigger than life", flamboyants et hors-normes, les grands opéras, les grands destins (tragiques ou pas), les films qui claquent dans la gueule, les artistes maudits, les gens qui dérangent, qui interpellent, qui brûlent leur vie...
Si je ne me retenais pas, je crayonnerais et écrirais des pages et des pages à m'en faire pleurer les yeux de fatigue, à en oublier de manger et de dormir... Je ne serais plus là, mais paumé sur une route au bout du monde ou dans un désert... Ou j'aurais fondé une communauté...
Et au fond de moi... ça me fait peur...
Alors je contrôle, je réfrène, je refoule, je m'impose des limites et dans le même temps des "soupapes de sécurité", j'essaie de parvenir à un équilibre.

Ma devise est celle d'Yves Saint Laurent : "Tout, passionément !"

(Putain, ça devient Psychologie magazine ce forum...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 24 Mar - 12:01

Voyageur Solitaire a écrit:

Alors je contrôle, je réfrène, je refoule, je m'impose des limites et dans le même temps des "soupapes de sécurité", j'essaie de parvenir à un équilibre.

Tu vis tes passions intensément parce que tu as appris à les connaître et donc tu les maîtrises mieux. CQFD.



Citation :
(Putain, ça devient Psychologie magazine ce forum...)

"Continuez, je vous prie"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Youpi l'alchimiste



Masculin Messages : 505
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 24 Mar - 15:40

Les sujets du bacs sont de sortie, c'est combien le corrigé ?

Plus sérieusement j'avais entendu il y a quelque anneés que de nombreux courants philosophiques ont été mis en veilleuse et affaiblis par l'hégémonie de l"église au moyen age. Celle ci favorisant la transmission de certain courants compatibles avec leur doctrine comme Platon et la métaphysique au détriment d'autres plus terres a terres comme le matérialisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2478
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Dim 24 Mar - 23:44

Voyageur Solitaire a écrit:
Je ne peux pas, personnellement, m'abandonner à mes passions. Sinon, je serais perdu !

C'est aussi une façon de se protéger, un système de défense, on empêche d'ouvrir la porte sinon elle ne se refermera plus, j'en sais quelque chose...

Je suis aussi un grand passionné, mais j'arrive (avec peine) à réfréné mes passions, même si ce n'est pas facile.

Quand à la passion amoureuse et fusionnelle, c'est surement la plus dangereuse car on risque de s'y perdre totalement, alors on y met des entraves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES PHILOSOPHES   Lun 25 Mar - 9:28

@ Youpi : la mise à l'écart de certains courants philosophiques ne date pas d'hier. A Rome, certains courants comme l'épicurisme étaient mal vus. La doctrine d'Epicure prônait de vivre l'instant sans se soucier du lendemain, d'user modérément des plaisirs simples, de ne chercher ni les honneurs, ni la fortune ou la gloire... Bref, de mener une vie simple et de rejeter toute source de troubles pouvant menacer la recherche du bonheur. Les romains n'ont jamais aimé cette doctrine : ils étaient plus en accord avec le stoïcisme, imprégné de devoir, de courage, de sacrifice et de responsabilité. Ils lui donnèrent même une dimension civique et politique : Rome gouvernait le monde parceque les dieux ou le destin l'avaient voulu ainsi et chacun devait accomplir sa destinée, déterminée par la volonté des dieux.
Les épicuriens leur parurent donc suspects, vaguement "traîtres" à l'idéal de grandeur et de devoir apporté par le stoïcisme. Les tenants d'Epicure furent parfois considérés comme une secte, certains adeptes expulsés. On tenta de les discréditer en les faisant passer pour des jouisseurs, des débauchés insouciants et désinvoltes. C'est malheureusement l'image qui est restée de l'épicurisme, bien loin de la philosophie d'origine.

Bref ! A cette époque, si on s'entretuait allègrement, on savait aussi se prendre la tête et réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: LES PHILOSOPHES   Mar 9 Avr - 20:59



Trinh Xuan Thuan : Réenchanter le monde


L'astrophysicien Trinh Xuan Thuan rappelle les lois de la cosmologie qui font de nous des "poussières d'étoiles". Nous sommes donc interdépendants avec tout les êtres vivants : nous sommes ainsi les "frères des bêtes sauvages et les cousins des coquelicots des champs".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Jeu 11 Avr - 21:47



René Descartes - Les animaux-machines

Pour l'auteur du Discours de la méthode, les animaux sont des automates agencés par Dieu, ils sont donc dépourvus de pensée et de langage. Tout se ramène chez eux à des mécanismes corporels qui font, qu'entre l'homme et l'animal, il existera toujours une différence de nature.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Jeu 11 Avr - 22:02



Épicure - La hiérarchie des désirs

Comment parvenir à la sérénité ?

D'abord, il faut classifier ses désirs. Parmi eux, nous enseigne Épicure, il y en a qui sont nécessaires et d'autres qui sont naturels. Pour un but : parvenir à la tranquillité de l'âme.

... puisque c'est la là perfection même de la vie heureuse, écrit Épicure. Tous nos actes visent à écarter de nous la souffrance et la peur.

La sérénité réside donc dans l'absence de tout manque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES PHILOSOPHES   Ven 12 Avr - 18:49

Malheureusement, l'enseignement originel d'Epicure a été déformé, transformé en une sorte d'existentialisme débridé, de jouissance immédiate et insouciante.
Le véritable enseignement d'Epicure est beaucoup plus austère. C'est la recherche de l'ataraxie, l'absence de trouble. Celà consiste à satisfaire les plaisirs simples de tous les jours, de les savourer pleinement, mais sans excès. Ne pas passer à côté des choses simples en fait.
Si les désirs nous assaillent, il faut les satisfaire, mais de façon simple sans raffinement inutile et excessif. Bref, s'en tenir à une satisfaction minimale. Si l'on a vraiment très soif, un simple verre d'eau peut être un grand plaisir.
Pas d'Au-delà ou de spéculations métaphysiques : le corps et l'âme ne font qu'un, l'âme se défait avec le corps au moment où ce dernier meurt. Pas d'angoisse à avoir vis à vis de la mort : tant que je suis vivant, elle n'est pas là et le jour où elle est là, c'est moi qui n'y suis plus.
Là est le secret du vrai bonheur, souffrir le moins possible, ne pas avoir peur et être bien dans sa peau en savourant simplement l'instant et ce qu'il offre.

Pas d'ambition autre que celle d'être bien, pas de course au pouvoir, de rêves de gloire vains et futiles... On comprendra que les romains n'aient jamais vraiment apprécié le message transmis par Epicure. D'où des campagnes de dénigrement et des déformations de l'enseignement originel pour faire de ses adeptes des jouisseurs débauchés et inconstants.
Malgré tout, de petites communautés d'épicuriens restaient très actives, principalement en Campanie (région de Naples), vivant en communautés discrètes et tranquilles. On a d'ailleurs retrouvé à Herculanum une véritable bibliothèque épicurienne dont les scientifiques tentent toujours de déchiffrer les papyrus, très endommagés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Lun 15 Avr - 21:05

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES PHILOSOPHES   Lun 15 Avr - 21:45

Le genre de phrase sans aucun sens que je déteste.
L'homme n'est rien sans la femme et la femme n'est rien sans l'homme. L'homme et la femme sont opposés et donc complémentaires, il y a une part de féminin dans chaque homme et une part de masculin dans chaque femme. L'un ne peut exister sans l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Lun 15 Avr - 22:48

Voyageur Solitaire a écrit:
Le genre de phrase sans aucun sens que je déteste.
L'homme n'est rien sans la femme et la femme n'est rien sans l'homme. L'homme et la femme sont opposés et donc complémentaires, il y a une part de féminin dans chaque homme et une part de masculin dans chaque femme. L'un ne peut exister sans l'autre.

Rappelons quand même que Bernard Werber est un auteur de science-fiction et que j'ai extrait cette phrase d'une de ses nouvelles.

A vrai dire je ne pense pas non plus que cette prophétie aura des chances de se réaliser un jour. Car comme tu l'as dit, l'homme et la femme sont complémentaires, le tout étant de savoir trouver un équilibre juste et parfait pour réaliser une société harmonieuse et sans conflits.

Toutefois, un "monde sans hommes", il y a quelques lesbiennes et des féministes intégristes acharnées qui doivent en rêver ... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2478
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Mar 16 Avr - 0:12

Gorak a écrit:

Toutefois, un "monde sans hommes", il y a quelques lesbiennes et des féministes intégristes acharnées qui doivent en rêver ... affraid

Ce serait surtout sur le court terme l'extinction de l'espèce humaine... Que l'on aime la beauté et la douceur d'une femme c'est une chose et j'en suis le premier convaincu et de loin, mais de la à parler de la disparition de l'homme c'est plus inepte et idiot qu'autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youpi l'alchimiste



Masculin Messages : 505
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Mar 16 Avr - 2:06

Je ne pense pas que cette citation soit tellement incongrue. Tout d'abord la différenciation des sexes est un résultat de l'évolution, certaines espèces chez les poissons changent de sexe en fonction de la présence ou l'absence de partenaires, les crocodiles selon la température. Chez les humains on peut très bien avoir des chromosomes XX et être un homme ou XY et être une femme. (Les chromosomes n'étant pas mon rayon je vous laisse avec cette page http://www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/ky/ky.htm ).

A long terme, si l'humanité ne c'est pas éteinte la suposition n'est pas si étrange que cela. A court terme, le clonage pourrait faire basculer l'humanité dans un sens ou dans l'autre assez rapidement. C'est une hypothèse parfois proposé en SF. Reste que tout comme vous je trouve la perspective peu enthousiasmante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES PHILOSOPHES   Mar 16 Avr - 10:18

Soit dit en passant, c'est pas parceque l'on est lesbienne qu'on aime pas les hommes (au sens affectif). J'ai des amis gays et ils ne sont pas misogynes pour autant non plus.
Ceux qui me connaissent savent que je suis tout sauf misogyne, mais parfois, je m'énerve devant cette tendance dont on nous abreuve :"le déclin de l'homme, la féminisation de l'homme, la perte de repères de l'homme..." On nous rabâche à longueur de journée que les hommes doivent être plus délicats, plus sensibles, plus émotifs...

Très bien. Sauf que dans toutes les enquêtes, à chaque fois que l'on demande aux femmes leur type d'homme idéal, à une écrasante majorité, c'est l'homme viril, protecteur, plutôt masculin et musclé, poilu même... Encore plus fort : une récente enquête très sérieuse démontrait que beaucoup de femmes n'aimaient pas forcément un mari trop "papa gâteau", car elles se sentaient "dépossédées de leur maternité quelque part !"

Mes amies les femmes : faudrait savoir ce que vous voulez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Jeu 28 Nov - 23:52

Peut-on rire de la mort ?

Michel Onfray répondait à cette question dans "La Grande Librairie" du 28/11/13 :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 29 Nov - 15:17

Rire de la Mort ? Tout dépend de ce que l'on entend par là... Si c'est pour se moquer de la maladie ou de la souffrance de quelqu'un, j'avoue, ça me gêne un peu.
Mais je reste néanmoins fidèle à Desproges : "On peut, on doit rire de tout, mais pas avec n'importe qui".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire



Masculin Messages : 968
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 29 Nov - 21:14

Tout à fait d'accord. On doit absolument rire de tout. Le problème, c'est le type de rire. Si c'est pour se moquer ou pour déprécier, non, car c'est un rire sans respect et sans empathie. Voire pire. Mais sinon, je ne vois pas pourquoi sous prétexte de ceci ou cela on ne pourrait pas rire de tout et de tout le monde. Je veux pouvoir plaisanter des chrétiens, des musulmans et des juifs, des handicapés, des gros et des maigres, des blondes et des chauves, de la mort et de la bêtise, du végétalisme et du pacifisme, du va-t-en-guerre, du bodybuilding, de la mendicité, des donateurs milliardaires, etc... Sans limite, d'un humour noir, grinçant, mordant, libérateur et finalement apaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2741
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 29 Nov - 23:23

Mêmes sentiments qu'Astre*Solitaire en ce qui me concerne (il exprime souvent ce que je veux dire, mais bien mieux que je ne l'aurais fait moi-même).
Le droit à l'égalité pour tous.
D'abord je pense que les handicapés par exemple, si ils veulent qu'on les traite de manière humaine, doivent être traités à égalité:  il faut également pouvoir en plaisanter. C'est leur droit. Bien évidemment, il faut faire la distinction entre le connard pathétique qui n'a aucun respect et qui serait capable de se moquer d'eux (rien de tel que de rabaisser un handicapé pour penser qu'on est plus fort qu'eux, mais que faire devant la bêtise humaine...), et celui qui les respecte totalement mais qui peut en plaisanter suivant l'adage de Desproges.

Moi ça ne me gêne pas de sortir parfois une phrase ignoble car mon entourage sait que je ne le pense pas une seconde. C'est de la provocation. De la hargne justement contre les faux semblants et les conventions. Tous les bien-pensants qui donnent des leçons mais n'en font pas une pour aider leur prochain : c'est tellement plus simple de jouer sur les mots en inventant le politiquement correct, plutôt que d'agir. Moi j'agis, j'ai choisi mon camp.

La mort nous fauchera tous, et en plus il faudrait qu'on se taise? Non point. Il faut bien que je me foute de sa gueule à elle aussi. Donc oui, pour moi on peut rire de tout si on est intelligent et respectueux, et on peut même rire des philosophes.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Ven 29 Nov - 23:30

Le nouveau vocabulaire que prétend nous imposer le politiquement correct est une chose qui me hérisse : qu'y a-t-il donc de péjoratif ou d'infâmant à dire un aveugle (au lieu d'un non-voyant) ou un handicapé (au lieu d'une personne à mobilité réduite) ? Il faut dire "hôtesse de caisse" ou "technicienne de surface". Pourquoi, c'est infâmant d'être caissière ou femme de ménage ?
Comme disait un comique, un nain c'est quoi, une "personne verticalement désavantagée" ?
Ce ne sont pas les mots qui peuvent être péjoratifs, c'est le sens qu'on leur donne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Youpi l'alchimiste



Masculin Messages : 505
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Sam 30 Nov - 3:43

Voyageur Solitaire fait bien de citer Desproges, car si il y a un humoriste qui a cotoyé la mort c'est bien lui. Il a fait réfenrence dans de nombreux sketch à son cancer sans jamais s'apitoyer.
Pour ce qui est de son sketch ``les dernières volontés`` je ne sait pas si il date d'avant sa maladie mais il est incisif comme a son habitude malgré un sujet difficile.



Pour conclure sur une note plus joyeuse j'ai fait mienne une de ses devises``Je ne pense jamais à la mort, sauf à celle des autres c'est plus gai``.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Sam 30 Nov - 9:54

Oui mais Pierre Desproges reste une exception.

Au panthéon de l'humour, je crois que personne ne l'a égalé. Sauf Raymond Devos, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PARLONS PHILOSOPHIE...   Aujourd'hui à 22:46

Revenir en haut Aller en bas
 
PARLONS PHILOSOPHIE...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» PARLONS PHILOSOPHIE...
» [Lecture première] De la Philosophie de l'Alchimie
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» Parlons peu (!) mais parlons bien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON PRINCIPAL :: Le salon-
Sauter vers: